notice

Le recyclage des bâtiments porte ses fruits pour la doctorante Natalie Voland


Natalie Voland

Membre de l’équipe d’une CERC, la doctorante Natalie Voland fait l’objet d'un article où l’on fait état du travail de son entreprise, Gestion Immobilière Quo Vadis, laquelle est située dans l’arrondissement du Sud-Ouest de Montréal et compte 35 employés. Natalie Voland gère un portefeuille de 1,5 million de pieds carrés d’espace dont profitent près de 500 locataires. Elle explique comment la restauration et la préservation des immeubles sont devenues ses principaux arguments de vente et comment il est possible d’être soucieux de son impact environnemental sans pour autant sacrifier la rentabilité. « J’ai fait appel à un fournisseur d’asphalte recyclé et j’ai utilisé du béton concassé provenant de la démolition d’un échangeur autoroutier. Il m’en a coûté 250 000 dollars – au lieu de deux millions », fait-elle valoir. Natalie Voland s’est rapidement rendu compte qu’elle pouvait se servir des déchets issus de l’industrie de la construction à son avantage et ainsi économiser de l’argent tout en réalisant plus de profits. « Dans l’avenir, le souci que vous manifesterez pour l’environnement contribuera à vous distinguer comme entreprise, et c’est vous qui en récolterez le fruit », affirme Mme Voland. Son entreprise florissante et la fidélité de ses locataires tendent à lui donner raison.




Retour en haut de page

© Université Concordia