Skip to main content

L’Université Concordia a récemment reçu 10 millions de dollars afin de concevoir des outils et des stratégies en vue de créer des collectivités carboneutres. Elle s’est adjoint l’experte mondiale des technologies de développement énergétique durable Ursula Eicker, qui dirigera de nouvelles initiatives axées sur les villes en tant que titulaire de la chaire d’excellence en recherche du Canada (CERC) sur les collectivités et les villes intelligentes, durables et résilientes.

La CERC a notamment pour objectif de créer une plateforme intégrée de données urbaines et de modélisation qui permettra la surveillance et l’optimisation du rendement énergétique. La plateforme servira également à planifier des stratégies de carboneutralité pour les villes. Des données provenant de bâtiments et de centrales d’énergie renouvelable seront consignées dans la plateforme pour définir les pratiques exemplaires.

Afin de mettre au point les stratégies de transformation qui mèneront aux villes nouvelle génération, il nous faut analyser les données urbaines actuelles, concevoir des outils de modélisation et faire appel à l’expertise combinée des spécialistes de l’énergie renouvelable, des bâtiments écoénergétiques, du transport et du secteur industriel. Nous créerons une plateforme de simulation et de gestion conjointe des données urbaines, qui servira à l’échange d’information et orientera les décisions. Une équipe de TI et de développement logiciel appuiera les chercheurs.

La CERC est à la recherche de personnes qui travailleront à bâtir un avenir durable en milieu urbain.


Back to top Back to top

© Université Concordia