Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Dix aspirantes entrepreneures de Concordia obtiennent un accès aux coulisses de C2 Montréal

Les déléguées réaliseront des comptes rendus numériques de la conférence sur le commerce et la créativité, qui mettra en vedette Spike Lee, will.i.am et Guy Laliberté
17 mai 2019
|
Les déléguées de Concordia à C2 Montréal viennent des quatre facultés de l’Université. | Photo : Arianne Bergeron

Chaque année en mai, des entrepreneurs du monde entier se rassemblent à la conférence Commerce + Créativité C2 Montréal. Celle-ci propose conférences, classes de maître et ateliers présentés par des icônes de l’industrie et des pionniers – dont cette année le cinéaste Spike Lee ainsi que le musicien et entrepreneur en technologies will.i.am.

Dix étudiantes de Concordia compteront parmi les délégués de 2019.

En effet, l’École de gestion John-Molson s’est associée à C2 Montréal et à URBANA Marketing pour donner à dix femmes un accès complet et exclusif à l’événement d’affaires d’avant-garde qui se déroulera au site de C2 Montréal du 22 au 24 mai prochains.

Les étudiantes sélectionnées cocréeront du contenu numérique afin de rendre compte de leur expérience à C2.

L’initiative Femmes en entrepreneuriat est le produit de l’imagination d’Ana Marinescu (MBA 2009), chargée d’enseignement à l’École de gestion John-Molson (JMSB) et présidente d’URBANA.

« L’idée a vu le jour en 2018 lorsque le gouvernement du Canada a lancé sa Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat, qui vise à doubler le nombre d’entrepreneures au Canada d’ici 2025 », explique-t-elle.

« Je me suis alors dit que pour atteindre cet objectif, je pourrais suivre la démarche de réflexion conceptuelle que j’utilise déjà pour donner aux étudiants et aux clients les moyens de cocréer de la valeur et des solutions pertinentes. »

Elle a parlé de ses idées à sa collègue de la JMSB Ingrid Chadwick, professeure agrégée de management et directrice de l’initiative Banque Nationale sur l’entrepreneuriat et les entreprises familiales.

Cette dernière a répondu en organisant trois ateliers de réflexion conceptuelle pour les aspirantes entrepreneures, les entrepreneurs actuels, les organismes de soutien et les chefs d’entreprise.

Pour Ana Marinescu, il s’agit là de la première étape de l’initiative Femmes en entrepreneuriat.

Dans les coulisses de C2 Montréal

La deuxième étape consiste à envoyer les dix étudiantes à C2.

L’idée a émergé durant une conversation où Ana Marinescu présentait l’initiative Femmes en entrepreneuriat à son amie de longue date et consœur diplômée de Concordia Caroline Lavergne (MBA 2009), qui était à l’époque rédactrice en chef à C2.

Celle-ci a dirigé Ana Marinescu vers Julia Cyboran (B.A. 2003), vice-présidente – Marketing et audience à C2 et elle aussi fière diplômée de Concordia. Ces dernières ont tout de suite sympathisé, ayant la même volonté d’aider les femmes à réaliser leur plein potentiel.

« Nous voulons qu’elles s’engagent dans une mission commune de création de valeur et de viabilité chez les entrepreneures canadiennes », résume Ana Marinescu.

 « Ces étudiantes bénéficieront d’expériences personnalisées dans les “coulisses” de C2, d’activités de renforcement d’équipe et d’un accompagnement offerts par URBANA, de l’appui d’un réseau de femmes leaders et entrepreneures ainsi que de la possibilité de collaborer avec une équipe de production pour rendre compte de leur expérience. »

On a demandé aux étudiantes intéressées de remplir un questionnaire, de soumettre leur curriculum vitæ et de réaliser une courte vidéo expliquant pourquoi elles souhaitent prendre part à l’initiative.

Les femmes sélectionnées viennent des quatre facultés de Concordia. Suivez-les sur les médias sociaux pour obtenir des informations exclusives sur C2 Montréal.

Sarah Givens

Sarah Givens

M. Bx-arts, sculpture, Faculté des beaux-arts / innovation, technologie et société, École de génie et d’informatique Gina-Cody

Sarah Givens fabrique des amitiés, des objets de design et des expériences immersives. Elle estime qu’il est essentiel de s’amuser pour créer des interactions significatives.

LinkedInInstagramFacebook, et Twitter.


Paula Rueda

Paula Rueda

Innovation, technologie et société, École de génie et d’informatique Gina-Cody

Sociologue et innovatrice sociale, Paula Rueda se passionne pour le changement social et le développement de relations. Elle souhaite inspirer les autres à changer les choses.


Instagram, Facebook


Seynabou Ndiaye

Seynabou Ndiaye

Mathématiques et statistique, Faculté des arts et des sciences / applications informatiques, École de génie et d’informatique Gina-Cody

Originaire du Sénégal, Seynabou Ndiaye a fondé Aquantix, une jeune entreprise montréalaise qui vise à préserver la qualité des sources d’eau douce pour les générations futures. Les enjeux entourant les changements climatiques et les pénuries d’eau lui tiennent à cœur.

LinkedIn, Facebook.


Phoebe Chang

Phoebe Chang

Sciences humaines appliquées, Faculté des arts et des sciences

Canadienne d’origine chinoise, Phoebe Chang descend d’une lignée persévérante et résiliente qui espère un avenir meilleur. Elle pense que pour vivre une existence saine et fructueuse, il est essentiel de cultiver avec soi-même une bonne relation, grâce à laquelle on peut tisser des liens constructifs avec les autres.

LinkedIn, Instagram ici et ici, Facebook, You are Here.


Berothie Cazeau

Berothie Cazeau

Gestion des ressources humaines, École de gestion John-Molson

Née à Haïti où elle a vécu jusqu’à l’âge de seize ans, Berothie Cazeau s’applique à aider les autres à voir leur potentiel et à réaliser leurs rêves. Elle affectionne en outre le marketing numérique, l’entrepreneuriat et la planification d’événements.

LinkedIn.


Kelly McManus

Kelly McManus

Gestion des technologies d’affaires, École de gestion John-Molson

Originaire du Massachusetts, Kelly McManus a été musicienne, actrice et régisseuse dans une vie antérieure. Elle est chef de l’exploitation du Centre d’innovation District 3. Selon elle, l’entrepreneuriat permet d’opérer un changement significatif et positif dans le monde.

LinkedIn, Instagram, Facebook, Twitter.


Nadeen Rayan

Nadeen Rayan

Études en traduction, Faculté des arts et des sciences

Traductrice à la pige, Nadeen Rayan se spécialise en traduction du français vers l’anglais et travaille également en espagnol et en arabe. Elle s’efforce de nouer des liens solides, tant sur le plan professionnel que personnel, car elle pense que ceux-ci constituent la pierre angulaire de sa réussite future.

LinkedIn, Instagram, Facebook.


Maria Stawnichy

Maria Stawnichy

Sciences humaines appliquées, Faculté des arts et des sciences

L’intérêt que Maria Stawnichy porte au leadership et à l’entrepreneuriat l’a fait venir à Montréal pour étudier le développement organisationnel et la gestion du changement. Travaillant actuellement au Décanat de la Faculté des arts et des sciences, elle est ravie d’assister à la conférence C2 pour établir de nouvelles relations et explorer les dernières technologies.

LinkedIn, Instagram, Facebook.


Funmi Ajike

Funmi Ajike

Marketing, École de gestion John-Molson

Dotée d’une expérience internationale, Funmi Ajike a un penchant pour la convergence entre les affaires et la créativité. Bien déterminée à aller au-delà de la salle de classe et des manuels scolaires, elle s’est lancée dans des aventures passionnantes pour l’année universitaire à venir, se joignant entre autres à l’initiative Femmes en entrepreneuriat.

LinkedIn.      


Karina Bosca

Karina Bosca

Marketing, École de gestion John-Molson

Karina Bosca adore les possibilités infinies qu’offre le marketing créatif. Elle apporte son concours aux associations étudiantes depuis sa première année à la JMSB et vient de terminer son mandat de présidente de l’Association des étudiants en commerce et en administration. Elle croit fermement en la mission de l’initiative Femmes en entrepreneuriat : aider les entrepreneures.

LinkedIn, Facebook.

 

 



Back to top Back to top

© Université Concordia