Skip to main content

Aperçu

Pour découvrir les communautés anglophones du Québec, consultez l’article de Patrick Donovan, attaché de recherche du Réseau de recherche sur les communautés québécoises d’expression anglaise, paru dans l’Encyclopédie canadienne.
 

Les communautés aujourd’hui

Pour un aperçu des minorités de langue officielle du Canada, voir ces données quantitatives et infographies compilées par le Commissariat aux langues officielles du Canada.

Pour des références d’articles, de livres et de rapports provenant des milieux académiques, communautaires et gouvernementaux, consultez la base de données bibliographiques de l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML).

Afin de trouver des informations plus détaillées, référez-vous aux rapports de données de base et aux portraits de communautés individuelles produits par le Réseau communautaire de santé et de services sociaux. Cette carte permet de comprendre la distribution régionale des Anglo-québécois en un coup d'oeil. 

L’équipe de recherche de la Direction générale des langues officielles, Patrimoine Canada a développé le Tableau de bord des communautés de langue officielle en situation minoritaire, un outil interactif assorti de nombreux indicateurs élaborés à l’aide des données du Recensement de 2016 du Canada pour toutes les provinces et régions économiques du pays.

Statistique Canada a de nombreux tableaux de données sur les communautés de langue officielle et sur la langue. Ils ont également publié les documents suivants: 

Le Gouvernement du Québec publie également des statistiques sur la fréquentation scolaire.

 

Organismes communautaires

Pour en savoir plus sur les différents organismes qui appuient la vitalité et le développement des communautés d'expression anglaise, reportez-vous à la liste des organismes membres du Quebec Community Groups Network.
 

Autres ressources

Pour des études portant sur tous les aspects des communautés anglophones, consultez notre bibliographie ansi que les documents publiés par QUESCREN.

Back to top Back to top

© Université Concordia