Concordia University

https://www.concordia.ca/content/concordia/fr/recherche/chairejeu/recherche/projets/egames.html

Chaire de recherche sur l'étude du jeu

Research chair on gambling

Projet E-GAMES

Avec la sophistication technologique et la connectivité du web, les jeux mobiles se sont hissés au rang des activités de divertissement les plus populaires auxquelles les internautes consacrent le plus de temps. Ces jeux génèrent mondialement des revenus de près de 40,6 milliards de dollars (US) par an, une augmentation de 130 % depuis 2013. Omniprésents dans la vie de tous les jours, ils font l’objet de débats quant à leur pouvoir addictif.

Conceptuellement, les jeux F2P viennent questionner nos modèles de compréhension des dépendances dites comportementales en raison de la porosité qu’ils créent dans les frontières jusque-là étanches entre les jeux de hasard et d’argent (JHA) et les jeux vidéo.

À ce jour, la recherche dans ce domaine demeure timide et les connaissances parcellaires, largement portées par une approche individuelle, négligeant souvent des facteurs importants tels la structure des jeux, les environnements technologiques et la société dans laquelle s’inscrivent ces activités. Il est ainsi nécessaire d’explorer des modèles de compréhension différents qui tiennent compte à la fois de la nature dynamique des jeux et du niveau de complexité de l’environnement en ligne qui les héberge.

E-GAMES (Electronic Gam(bl)ing : Multinational Empirical Surveys Project) est une initiative multinationale initiée par Dr Sylvia Kairouz (Université Concordia), M. Jean-Michel Costes (Observatoire des Jeux, France), et Dr. Ingo Fiedler (Universität Hamburg, Allemagne). À ce jour, E-GAMES international regroupe cinq pays européens partenaires (Allemagne, France, Italie, Pologne, Suisse), et le Canada.

E-GAMES international a pour objectifs de :

  1. Recueillir les premières données sur les pratiques des jeux mobiles F2P;
  2. Examiner les facteurs individuels et contextuels qui influencent les modes de consommation (participation, usage excessif et dépendance);
  3. Mieux comprendre les convergences et divergences dans les pratiques et les risques associés aux JHA et aux jeux F2P.

Chaque partenaire conduit une étude nationale comprenant une méthodologie commune, permettant la mise en commun et triangulation des données. Les données recueillies au Canada seront comparées à celles observées dans les pays partenaires.


Équipe de recherche E-GAMES Canada


Instituts de recherche en santé du Canada

Source de financement
E-GAMES Canada: 

Back to top

© Université Concordia