Chaire de recherche sur l'étude du jeu

Research chair on gambling

Chaire de recherche sur l'étude du jeu

Research chair on gambling


Information sur l'évènement

Cette projection, présentée pour une deuxième fois sous-titrée en langue française en Amérique du Nord, est organisée en collaboration par la Chaire de recherche sur l’étude du jeu de l’Université Concordia et le programme de criminologie de l’École de service social de l’Université Laval. Ce documentaire, intitulé "Ka-Ching! Pokie Nation" viendra bousculer vos préjugés à l’égard des joueurs en plus d’ouvrir la voie à des questionnements quant aux modes de régulation et de gouvernance des jeux de hasard et d’argent. Le visionnement sera suivi d’un échange avec des experts sur le jeu. Nous vous invitons à vous joindre à nous lors de cet événement.

Visionnez la bande-annonce du documentaire (en anglais seulement)

Dre. Sylvia Kairouz est professeure agrégée au département de sociologie et d'anthropologie de l'université Concordia. Ses projets portent sur l'étude des déterminants sociaux des comportements de jeu. Elle a mené six enquêtes populationnelles au Québec au cours des cinq dernières années en collaboration avec des collègues d'institutions clés dans le domaine des addictions au Québec, au Canada et au niveau international. Elle est titulaire de la chaire de recherche sur le jeu du Fonds de recherche du Québec et dirige le laboratoire de recherche sur les habitudes de vie et les dépendances de l'Université Concordia.  

Dre. Francine Ferland travaille dans le domaine de la recherche sur les jeux de hasard et d’argent depuis près de 25 ans, dont 15 ans (1994 à 2009) au Centre québécois d’excellence pour la prévention et le traitement du jeu à l’Université Laval. Étant présente depuis les débuts des travaux sur le jeu pathologique au Québec, elle a assisté à l’émergence de cette problématique ce qui lui a permis d’en acquérir une vision d’ensemble et d’en apprécier tous les aspects de la recherche. Chercheure d’établissement depuis 2009, elle dirige actuellement ses efforts de recherche sur l’amélioration des services offerts aux joueurs et aux membres de leur entourage.

Travailleuse sociale de formation, Sylvie R. Gagnon, a complété des études à la maîtrise à l’école de service social de l’Université de Montréal où elle a étudié les représentations sociales des habitudes de jeu des adolescents chez des parents joueurs pathologiques. Depuis plus de 20 ans, madame Gagnon œuvre en centre de réadaptation en dépendance, composante du Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière où elle a occupé des fonctions cliniques à l’équipe jeunesse et maintenant au sein de l’équipe jeu pathologique.  Depuis 2005, Madame Gagnon est reconnue comme formatrice régionale et assure la formation des équipes cliniques sur l’approche cognitive-comportementale en jeu pathologique.

19h30 Projection du documentaire                        
20h30-22h00 Période d'échange avec des experts sur le jeu                                                   

Sources de Financement:

Chaire de recherche sur l'étude d jeu
Département de criminologie de l'Université Laval
Département de criminologie de l'Université Laval
Retour en haut de page

© Université Concordia