Concordia University

http://www.concordia.ca/content/concordia/en/faculty.html

Chedly Belkhodja, PhD

Principal and Professor, School of Community and Public Affairs
Directeur et professeur, School of Community and Public Affairs

Office: S-CI 204 
CI Annex,
2149 Mackay
Phone: (514) 848-2424 ext. 2576
Email: chedly.belkhodja@concordia.ca

Chedly Belkhodja joins the School of Community and Public Affairs as professor and principal. Since 1996, he has been teaching at the department of Political Science at l’Université de Moncton, where he was also chair for two terms. Until recently he was the director of the Atlantic Metropolis Centre and currently he is a Co-Investigator in the pan-Canadian Pathways to Prosperity Social Sciences and Humanities Research Council (SSHRC) Partnership.

He holds a BA (1988) in Political Science from l’Université de Moncton and an MSc (1990) in Political Science from l’Université de Montréal. He completed his Diplôme d’études approfondies (1991) and his PhD (1996) in Political Science at l’Université de Montesquieu (Bordeaux, France). His research focuses on immigration policies and mobility of migrants in the case of less common destinations. He is also interested in the processes of integration and inclusion.


Biographie

Chedly Belkhodja est professeur et directeur de l’École des affaires publiques et communautaires. Il détient un doctorat nouveau régime en science politique de l’Université de Bordeaux-Montesquieu (1996) et une maîtrise en science politique de l’Université de Montréal (1991). Ses recherches portent sur les questions de l’immigration dans les villes de taille moyenne et dans les régions de faible immigration et des discours et représentations de la diversité culturelle, religieuse et ethnique. Il mène également une réflexion sur le phénomène du populisme et des nouvelles modalités du politique dans les sociétés démocratiques avancées. Il a été impliqué dans la création du centre Métropolis atlantique en tant que directeur de recherche et, de 2006 à 2012 comme directeur du centre. En parallèle, il a réalisé deux films produits par l’Office nationale du film du Canada, soit Tableaux d’un voyage imaginaire en 2001 avec le cinéaste Jean Chabot et Au bout du fil en 2006.


Selected publications

Chedly Belkhodja et Frederic Boily (2014). « La banalisation du populisme au Canada », Christine Couvrat et Joseph Yvon Thériault (dir.), Les formes contemporaines du populisme, Montréal, Athena Édition, p.1-23. 

Chedly Belkhodja, Guest Editor (2014). “Ethnic Identity Formation and Change in Canada”, Canadian Ethnic Studies Vol. 46, vol. 2, 164 p.

Chedly Belkhodja and Michèle Vatz-Laaroussi (sous la dir.) (2012). L’immigration en dehors des grands centres : enjeux, politiques et pratiques dans cinq États fédéraux, Paris, L’Harmattan.

Chedly Belkhodja (2012). D’ici et d’ailleurs. Regards croisés sur l’immigration francophone en Acadie du Nouveau-Brunswick, Moncton, Éditions Perce-Neige (Essais et documents)Lauréat du prix Champlain 2012 du salon du livre de Québec

Mathieu Wade and Chedly Belkhodja (2012). « Managing a New Diversity on a Small Campus: The Case of l'Université de Moncton (Canada)”, dans Hébert, Y. & Abdi, A. A. 2011. Critical Perspectives on International Education, Rotterdam: Sense Publishers, p. 184-196.

Ann Kim and Chedly Belkhodja, (2012). “Emerging Gateways in the Atlantic: The institutional and family context of Korean migration to New Brunswick”, dans Korean Immigrants in Canada, Samuel Noh, Ann Kim, et Marianne Noh (dir.), Toronto, Toronto University Press.

Chedly Belkhodja and Christophe Traisnel (2011). « Une communauté nationale assiégée? Lectures critiques de la diversité et du pluralisme par les « nouveaux penseurs de sensibilité conservatrice » en France et au Québec » dans La communauté politique en question. Regards croisés sur l’immigration, la citoyenneté, la diversité et le pouvoir, qui sera publié aux Presses de l’Université du Québec. Sous la direction de Micheline Labelle (Département de sociologie), Jocelyne Couture (Département de philosophie) et Frank Remiggi (Département de géographie), Université du Québec à Montréal, p. 121-142.

Back to top

© Concordia University