Skip to main content
Edward Snowden


Présentation

Ce que les jeux m’ont appris -- jouer pour et contre la surveillance de masse

Résumé

Quelle est la relation entre les jeux numériques contemporains et la surveillance de masse ? Dans cet entretien avec Edward Snowden, lanceur d’alerte de renom, nous explorons sa relation, riche en apprentissage, avec les jeux numériques ; plus spécifiquement, il sera question de la façon dont ces jeux ont façonné ses idées et idéaux de liberté et de justice. Nous examinerons également la manière dont les jeux numériques, largement interconnectés et en ligne, peuvent faciliter les pratiques de surveillance de masse. En effet, à travers notamment des mécaniques de monétisation, plusieurs de ces jeux se trouvent connectés à des systèmes de surveillance des consommateurs permettant le déploiement de publicité ciblée et autres stratégies d’influence. Ainsi, les joueurs d'aujourd'hui jouent résolument pour la surveillance. Ces systèmes créent des circonstances bien différentes de celles qui ont marqué les jeux de l’époque du jeune Edward Snowden, et qui ont offert à sa génération un espace de choix permettant de jouer de façon anonyme et favorisant l’expression de soi. Nous discuterons donc avec M. Snowden des jeux numériques contemporains en tant que formes de surveillance de masse; nous apprendrons également comment déjouer, ou comment jouer contre ces systèmes de surveillance ludifiés, de manière à préserver la confidentialité et l'anonymat.

Biographie

Auteur de l’autobiographie, Mémoires vives (Permanent Record), ancien officier de la CIA et consultant de la National Security Agency (NSA), Edward Snowden, a tout risqué pour révéler l’existence du système de surveillance de masse mis en place par le gouvernement américain. Il est également le sujet principal du documentaire récompensé aux Oscars Citizenfour, ainsi que du film d’Oliver Stone encensé par la critique, Snowden. En direct de Moscou, Snowden continue de dénoncer les technologies et pratiques (de plus en plus par des entités non gouvernementales) qui ont créé « les moyens de contrôle social les plus efficaces de l’histoire de notre espèce ». « Tout ce que nous faisons maintenant dure pour toujours. Pas parce que nous souhaitons nous souvenir, mais parce qu’il ne nous est plus permis d’oublier », dit-il, évoquant le thème clé de Mémoires vives. « Avoir contribué à créer ce système est mon plus grand regret », ajoute-t-il. Reconnu comme l’une des voix les plus passionnées et faisant autorité en matière de confidentialité et de cybersécurité, Snowden continue de nous mettre en garde contre les menaces grandissantes de l’ère numérique.

En 2013, Edward Snowden a secoué la planète lorsqu’il a rompu avec l’establishment du renseignement et révélé que le gouvernement américain cherchait à développer un système de surveillance de masse sans précédent ayant le potentiel de collecter l’information sur les appels téléphoniques, messages textes et courriels de tous les individus sur Terre. Craignant d’être arrêté, il a fui à Hong Kong et y a rencontré en secret la journaliste du Guardian et réalisatrice Laura Poitras. Poitras a par la suite gagné un Oscar pour Citizenfour. The Guardian et The Washington Post ont également remporté un prix Pulitzer pour leur rôle dans la publication des fuites de la NSA. Snowden a vu cet honneur comme une confirmation du bien-fondé de ses efforts pour mettre en lumière les programmes secrets de surveillance. Snowden a lui-même reçu de nombreux honneurs pour son service public, incluant le Right Livelihood Award, leGerman Whistleblower Prize, le prix Ridenhour pour Truth-Telling et la médaille Carl von Ossietzky de la Ligue internationale des droits de l’homme.  Il est présentement président du conseil d’administration de la Freedom of the Press Foundation.

Depuis qu’il a obtenu l’asile en Russie, Snowden continue à faire les manchettes en tant que champion passionné et respecté de la vie privée, des libertés civiles et de la cybersécurité durant ce qu’il qualifie de «plus grande redistribution du pouvoir depuis la révolution industrielle». Sur la base des révélations de Snowden, les gouvernements américain et britannique ont été confrontés à des contestations judiciaires de leurs lois sur la surveillance, menant à de nouvelles législations dans les deux pays. Les compagnies basées sur Internet, en réaction à l’indignation du public à propos des problèmes de confidentialité, ont rendu le cryptage une pratique courante. Snowden continue à tirer la sonnette d’alarme sur la surveillance de masse et la collecte de données par les gouvernements et les entreprises privées. Il a été invité à prendre la parole dans des contextes allant de conférences sur l’investissement international à des conférences TED et à la Sorbonne, s’attirant des critiques élogieuses et des applaudissements passionnés du public du monde entier.

Sujets :

  • Surveillance de masse, secret et démocratie : quand la collecte de données devient une menace pour les sociétés libres
  • Rétablir la confiance : comment résoudre la prochaine génération de dilemmes de confidentialité et de sécurité
  • Agence de sécurité nationale ou Agence nationale de surveillance : nos cyberdéfenses examinées
Back to top Back to top

© Université Concordia