Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Pascale Sicotte est nommée doyenne de la Faculté des arts et des sciences de l’Université Concordia

La primatologue de renommée internationale succède à André Roy et entre en fonction le 1er août
16 avril 2020
|
Pascale Sicotte : « J’ai hâte de me mettre au travail afin de contribuer à l’essor de cette remarquable université. » | Photo : Jodi O Photography

La Faculté des arts et des sciences de l’Université Concordia aura bientôt à sa tête une nouvelle doyenne. En effet, Pascale Sicotte – chercheuse, enseignante et administratrice accomplie – amorcera son mandat de cinq ans le 1er août prochain. Elle sera également nommée professeure au Département de biologie.

« Après avoir mené des recherches poussées à l’échelle internationale, le comité a été très impressionné par la vision que propose Mme Sicotte pour la faculté, ainsi que par son approche consultative et ses compétences en communication », indique Anne Whitelaw, vice-rectrice exécutive aux affaires académiques par intérim.

« Elle a fait preuve d’un grand leadership à titre de chercheuse et d’administratrice à l’Université de Calgary. Elle s’y est attachée à favoriser la réussite étudiante ainsi qu’un climat bénéfique pour le corps professoral et le personnel. Par ces efforts, qui ont impressionné le comité, elle s’est clairement démarquée pour devenir la prochaine doyenne de la Faculté des arts et des sciences. »

Anne Whitelaw souligne que le bilinguisme et les racines québécoises de Pascale Sicotte l’aideront à cultiver et à élargir les liens qu’entretient Concordia dans tout le Québec. En outre, ses vastes réseaux de recherche appuieront les efforts de partenariat de l’Université sur le plan national et international.

« Je tiens à remercier le doyen sortant, André Roy, d’avoir si admirablement dirigé la faculté depuis 2014. Il a su en accroître le rayonnement, favoriser les activités de recherche de son corps professoral, et consolider la réputation de l’Université comme institution d’ancrage au Québec. »

« Ravie de diriger la faculté la plus grande et la plus diversifiée de Concordia »

Ces deux dernières années, Pascale Sicotte a été vice-doyenne de la Faculté des arts de l’Université de Calgary. De 2014 à 2018, elle y a dirigé le Département d’anthropologie et d’archéologie – et ce ne sont là que les plus récents postes de direction qu’elle a assumés depuis sa nomination au sein du corps professoral de l’établissement, il y a plus de vingt ans.

« Je suis vraiment ravie d’avoir la chance de diriger la faculté la plus grande et la plus diversifiée de Concordia, ainsi que de soutenir l’enseignement et la recherche interdisciplinaires qui s’y déroulent », commente Pascale Sicotte.

« La réputation croissante dont jouit Concordia tient en grande partie à son engagement profond dans les communautés locales ainsi qu’aux recherches novatrices qui y sont menées avec l’appui de partenariats internationaux. J’ai hâte de me mettre au travail et de contribuer à renforcer les atouts de cette remarquable université. »

Née à Montréal, Pascale Sicotte a obtenu un baccalauréat ès sciences, une maîtrise ès sciences et un doctorat à l’Université de Montréal. Primatologue de renommée mondiale se spécialisant dans le comportement des gorilles de montagne et des singes colobes, elle a fait paraître cinquante articles évalués par les pairs, la plupart dans des revues internationales à fort impact. Elle publie d’ailleurs chaque année depuis l’obtention de son doctorat en 1993, et reçoit actuellement des fonds du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. Elle a supervisé plus de 25 étudiantes et étudiants des cycles supérieurs, dont plusieurs occupent aujourd’hui un poste universitaire au Canada ou à l’étranger.

En 1993 et 1994, avant d’entrer à l’Université de Calgary, elle a été directrice du Karisoke Research Center, au Rwanda. Cet établissement établi en 1967 par Dian Fossey est financé par le Dian Fossey Gorilla Fund International. Elle a en outre présidé le comité consultatif scientifique de ce fonds, et siège au comité de rédaction de la revue Primates depuis 2004.

Comité de recrutement

À titre de présidente du comité de recrutement, Anne Whitelaw tient à exprimer sa profonde gratitude aux membres qui y ont siégé : Firas Al Hammoud, Patrice Blais, Antoinette Bozac, Cody Hyndman, David Morris, Mireille Paquet, Natalie Phillips, Miriam Posner et Patrick Quinn. Grâce à la diversité des perspectives et à l’esprit de collégialité qu’ils ont apportés à la recherche menée à l’échelle internationale, ils ont su reconnaître les excellentes aptitudes de Pascale Sicotte pour assumer la fonction de doyenne de la Faculté des arts et des sciences de l’Université Concordia.


Apprenez-en davantage sur la
Faculté des arts et des sciences de Concordia. 

 



Back to top Back to top

© Université Concordia