Concordia University

http://www.concordia.ca/content/shared/en/news/finearts/2019/11/06/mark-prent-hr-giger-presentent-une-exposition-commissariee-par-le-realisateur-harmony-korine-a-la-galerie-gagosian.html

Mark Prent et H.R. Giger présentent une exposition commissariée par le réalisateur Harmony Korine à la galerie Gagosian

L’exposition Birth Machine Baby se tiendra à New York du 5 novembre au 21 décembre
November 6, 2019
|
By Amelia Wong-Mersereau

Mark Prent's Ichthymorph Redux, 2017. Photo credit: Mark Prent. Ichthymorph Redux, 2017. Photos : Mark Prent.
Prent-Image_3-375

Des figures humaines et non humaines fusionnent pour former des créatures hybrides, l’un des thèmes qu’explore l’artiste sculpteur Mark Prent, membre du personnel du Département des arts plastiques de l’Université Concordia, dans ses sculptures hyperréalistes magistrales.

Voilà un avant-goût de ce qui attend les visiteurs à la nouvelle exposition Birth Machine Baby des artistes H.R. Giger et Mark Prent, présentée par le réalisateur américain Harmony Korine.

« H.R. Giger et Mark Prent sont passés maîtres dans l’art de jongler avec la beauté, l’horreur, la science-fiction et le fantastique. Il y a déjà un bon moment que j’admire l’œuvre de ces deux artistes qui transgressent les notions de genres de manière indéfinissable », écrit M. Korine sur le site Web de l’exposition.

« Le moment semble bien choisi pour réunir ces créateurs exceptionnels dans une même exposition. »

« Mes personnages sont toujours en métamorphose, en mutation ou en transition »

Drosophila, 1984, par Mark Prent. Figure ailée se tenant en appui sur les mains sur une poutre d’équilibre de près de cinq mètres. Drosophila, 1984, par Mark Prent. Figure ailée se tenant en appui sur les mains sur une poutre d’équilibre de près de cinq mètres.

H.R. Giger est reconnu pour sa collaboration à la série de films hollywoodiens Alien. Ses sculptures sont caractérisées par un style biomécanique emblématique qui s’inspire du réalisme fantastique d’artistes comme Salvador Dali et Ernst Fuchs.

Mark Prent est un brillant sculpteur dont les œuvres ont été largement exposées. Titulaire d’un baccalauréat ès beaux-arts de la Sir George Williams University (1970), il travaille comme technicien au Département d’arts plastiques de Concordia depuis plus de 40 ans. Il a reçu plusieurs prix et subventions de projets décernés par le Conseil des arts du Canada, et obtenu une bourse de la Guggenheim Memorial Foundation.

M. Prent dit avoir été invité par la galerie Gagosian à participer à une exposition conjointe avec l’artiste H.R. Giger.

« J’ai trouvé qu’il s’agissait d’une excellente combinaison, car je m’identifie au travail de M. Giger, dont je suis la carrière depuis le début des années 1970. »

M. Prent estime que ses œuvres s’inscrivent dans le même courant que celles de Bruegel, Bosch, Goya et d’autres artistes et cinéastes qui explorent les thèmes du macabre et du grotesque.

« Mes personnages sont toujours en métamorphose, en mutation ou en transition depuis ou vers une autre forme », explique-t-il.

« Je m’inspire souvent de la vie marine ou de personnages de la mythologie, comme l’homme qui aspire à prendre son envol. Mes sculptures se transforment librement en cours de route et continuent d’évoluer au fil du processus créatif, si bien que le concept initial peut changer complètement une fois le travail terminé. »

« Bon nombre de mes créations sont hyperboliques, et c’est pourquoi on y retrouve beaucoup d’humour », affirme M. Prent.

H.R. Giger, Birth Machine Baby, 1998 (2 exemplaires tirés d’une collection de 23) H.R. Giger, Birth Machine Baby, 1998 (2 exemplaires tirés d’une collection de 23)

Ayant réalisé des films comme Gummo (1997) et plus récemment The Beach Bum (2019), l’organisateur de l’exposition Birth Machine Baby possède indéniablement un sens de l’humour très noir, que l’artiste Mark Prent juge complémentaire à celui qu’on retrouve dans ses propres œuvres.

« J’utilise de vrais objets, que je place dans des situations souvent impossibles. Bon nombre de mes créations sont hyperboliques, et c’est pourquoi on y retrouve beaucoup d’humour », dit-il.

Il espère que les visiteurs réagiront positivement à cet aspect de ses réalisations.

« Mes expositions ne se veulent pas sinistres, bien au contraire. Elles ont pour but de faire rire et d’amuser les visiteurs. Je m’attends à la même réaction du public lors de l’exposition Giger/Prent et j’ai hâte d’entendre ses commentaires. »

L’exposition Birth Machine Baby mettant en vedette les artistes H.R. Giger et Mark Prent est présentée par Harmony Korine et se tiendra du 5 novembre au 21 décembre 2019 à la galerie 
Park & 75 de New York.



Back to top

© Concordia University