Concordia University

http://www.concordia.ca/content/shared/en/news/artsci/2018/03/20/le-departement-detudes-francaises-ouvre-un-nouveau-programme-de-.html

Le Département d’études françaises ouvre un nouveau programme de deuxième cycle

Les étudiants auront des occasions de mettre en pratique leurs nouveaux acquis en enseignement du français langue seconde
March 20, 2018

centre-d-apprentissage-francais-french-460

Vous cherchez une spécialisation en enseignement du français langue seconde? Un nouveau programme offert par le Département d’études françaises répondra justement à vos besoins.

Une approche intégrée basée sur l’observation et sur la mise en pratique de vos nouveaux acquis constituera la clé de voûte de ce nouveau microprogramme en Didactique et linguistique pour l’enseignement du français langue seconde (FLS).

Conçu comme une formation de courte durée pour les étudiants qui possèdent déjà de bonnes compétences en français, le microprogramme sera offert dès septembre 2018. 

« À travers l’étude de la didactique des langues et de la linguistique appliquée, les étudiants développeront leurs savoirs et leurs savoir-faire en les intégrant immédiatement à des contextes d’enseignement-apprentissage authentiques », explique Diane Querrien, directrice du microprogramme.

Vous n’êtes pas certain ou certaine que votre niveau de français soit à la hauteur? Pas d’inquiétude – le département vous permet de passer gratuitement une évaluation pour vérifier votre niveau de compétence.

Ce microprogramme de 15 crédits répartis en deux sessions se compose de cinq cours. Les thèmes abordés s’inscriront dans les domaines de la didactique des langues, de la linguistique appliquée à l’acquisition d’une langue seconde et des questions actuelles en linguistique française, et se concrétiseront par des activités de planification d’apprentissage et d’observation de classe.

« Les étudiants auront à réfléchir individuellement ainsi qu’en collaboration sur ce qu’ils observent », déclare Diane Querrien. « À notre connaissance, les programmes comparables à Montréal et au Québec n’offrent pas une telle occasion au sein même de leurs équipes enseignantes. »

Précisons toutefois que ce programme en lui-même ne conduit pas à l’obtention d’un brevet d’enseignement.

Lors de leur expérience dans le microprogramme, les étudiants découvriront la salle d’apprentissage actif et son intérêt pour l’enseignement des langues. Auprès de professeurs chevronnés, les étudiants apprendront également à planifier des cours intégrant les plus récentes technologies en éducation.

« Ce microprogramme présente un intérêt pour les étudiants détenteurs d’un baccalauréat en sciences du langage ou en éducation », ajoute Diane Querrien. « Il pourra constituer un atout pour celles ou ceux qui possèdent déjà un brevet d’enseignement ou qui souhaitent poursuivre des études supérieures en enseignement du français. »

Le programme pourra également être utile aux étudiants américains ou internationaux qui souhaiteraient ensuite retourner chez eux pour enseigner le français.

« Nous espérons que les étudiants seront intéressés par notre nouveau programme », précise Diane Querrien. « Dans quelques années, nous aimerions lancer une maîtrise (M.A.) dans ce domaine. »

Apprenez-en davantage sur le microprogramme en didactique et linguistique pour l'enseignement du français langue seconde.



Back to top

© Concordia University