Concordia University

http://www.concordia.ca/content/shared/fr/actualites/central/nouvelles/2018/01/10/message-recteur.html

Concordia annonce des mesures à la suite de cas allégués d’inconduite sexuelle

Un message du recteur Alan Shepard
10 janvier 2018
|
Par Alan Shepard

Concordia University


Plusieurs allégations ont fait surface ces deux derniers jours au sujet de notre programme de création littéraire. Comme je l’ai déclaré plus tôt cette semaine, nous prenons ces allégations très au sérieux.

Il importe de répéter que toute inconduite sexuelle est inacceptable, contrevient directement à nos valeurs et à nos politiques, et ne sera pas tolérée.

Lorsque des allégations d’inconduite de toute nature sont portées à l’attention de l’administration de Concordia, une enquête rigoureuse est menée. Par la suite, l’Université impose s’il y a lieu des mesures disciplinaires pouvant aller jusqu’au congédiement.

Aujourd’hui, j’annonce l’adoption de trois mesures précises :
 

  1. Nous lançons une enquête sur les allégations formulées.

  2. Nous rencontrons cette semaine les membres de l’effectif étudiant, du corps professoral et du personnel du programme de création littéraire pour les écouter, les soutenir et tracer la voie à suivre. Nous entendons ainsi nous assurer que le programme offre un milieu sûr et libre de toute forme d’inconduite ou de harcèlement sexuels. Ces efforts seront coordonnés par le doyen de la Faculté des arts et des sciences, André Roy, la vice-rectrice exécutive déléguée aux affaires académiques, Lisa Ostiguy, et la vice-rectrice exécutive adjointe aux relations avec le personnel enseignant, Nadia Hardy.

  3. Nous amorçons un vaste examen du climat actuel dans tous les secteurs de l’Université. Cette initiative sera coordonnée par la vice-rectrice exécutive déléguée aux affaires académiques, Lisa Ostiguy. Elle prendra appui sur le travail que nous menons depuis 2014 afin d’améliorer nos politiques, et intégrera les exigences de la nouvelle loi du gouvernement du Québec sur les violences à caractère sexuel dans les établissements d’enseignement supérieur (projet de loi 151). Les détails sur la composition du groupe et le processus de participation seront communiqués sous peu. 


Je tiens à assurer aux membres de la communauté que ce travail sera accompli dans le plus grand respect et en toute confidentialité.

Je rappelle également que nous encourageons les membres de la communauté à signaler tout écart de conduite à notre Bureau des droits et des obligations, au 514 848‑2424, poste 8659, ou par courriel à rights@concordia.ca.

Au nom de la communauté de Concordia, je tiens à exprimer mon profond regret à l’égard de l’expérience troublante que déclarent avoir vécue des étudiantes et étudiants ainsi que des diplômées et diplômés de l’Université. Concordia est une institution des plus solides, et nous avons à cœur d’y améliorer sans cesse la sécurité pour toutes et tous.

Les mesures annoncées aujourd’hui nous rapprochent de l’atteinte de cet objectif. Nous ferons preuve de la plus grande transparence et ne négligerons rien pour tenir la communauté et le grand public au courant des suites de ce dossier. Nous diffuserons les recommandations générales du groupe de travail plus tard en 2018, dès l’achèvement de l’examen annoncé. 


Le recteur,

Alan Shepard 

 

 



Back to top

© Université Concordia