Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Les Presses de l’Université Concordia lancent leur premier catalogue

Au programme cette année, des ouvrages de Ken Lum et de Richard Foltz ainsi qu’une série publiée en partenariat avec le Centre Canadien d’Architecture
21 mai 2019
|
Le premier livre de la collection, Everything is Relevant: Writings on Art and Life, 1991-2018, rassemble les textes rédigés par Ken Lum tout au long de sa prolifique carrière.

Les Presses de l’Université Concordia ont établi une nouvelle orientation dans leur programme d’édition avec le dévoilement d’un premier catalogue. Elles lanceront en effet une série d’ouvrages d’artistes canadiens, à commencer par une collection de textes par le Vancouvérois de naissance Ken Lum, à paraître cet automne.

« Il est logique pour une maison d’édition comme la nôtre de s’intéresser aux textes de nature artistique, car nous évoluons dans un établissement qui possède une Faculté des beaux-arts très réputée et une communauté artistique dynamique », expose Geoffrey Little, directeur adjoint intérimaire de la Bibliothèque pour les communications savantes et directeur intérimaire des Presses de l’Université Concordia.

Intitulée Text/Context: Writings by Canadian Artists (« texte/contexte : écrits d’artistes canadiens »), la collection comprendra des recueils d’essais, d’entrevues, d’articles, de documents d’archives, d’énoncés de conservation, de conférences et d’autres textes d’artistes canadiens.

Geoffrey Little explique que la collection réunira des textes publiés et non publiés qui seraient autrement éparpillés dans des publications éphémères, à tirage minimal ou épuisées, dans des archives ou des boîtes de réception de courriels, ou encore difficiles à obtenir.

« L’écriture fait partie intégrante de la pratique artistique »

Premier livre de la collection, Everything Is Relevant: Writings on Art and Life, 1991-2018 est un recueil de textes de Ken Lum, rédigés dans divers formats tout au long de sa prolifique carrière. Kitty Scott, conservatrice de l’art moderne et contemporain au Musée des beaux-arts de l’Ontario, en signe la préface.

« Dans un des textes de la collection, Ken Lum raconte l’expérience d’avoir été décrit comme un artiste qui écrit, comme si cela était un talent étrange ou surprenant », précise Geoffrey Little.

« Ce livre montre que pour Ken Lum, l’écriture fait partie intégrante de sa pratique artistique. »

Ken Lum affirme en effet que son écriture s’étend au-delà des sujets qui touchent directement ses travaux ou le milieu de l’art en général.

« J’ai toujours eu l’esprit vagabond, affirme-t-il. Cela vient de mon extrême curiosité à l’égard du monde, et de mon désir d’explorer toute l’ampleur de l’altérité qui le constitue. »

C’est le commissaire suisse Hans Ulrich Obrist qui a suggéré il y a longtemps à Ken Lum de publier ses textes, mais le projet n’avait jamais abouti – ce qui est une bonne chose, selon l’artiste.

« C’est bien mieux de les publier aujourd’hui qu’il y a des années, à l’époque où Hans Ulrich m’a initialement demandé des copies de mes textes. J’ai écrit beaucoup de choses depuis, et ce livre brossera donc un portrait plus complet de ma façon de penser et de respirer. »

Selon Geoffrey Little, la collection contribuera énormément aux connaissances sur l’art canadien.

« Elle abordera en outre des questions sociales, politiques, économiques et culturelles plus vastes, souligne-t-il. Les écrits d’artistes constituent souvent des interventions très précises. »

En plus d’être imprimé, Everything is Relevant sera diffusé en ligne gratuitement, en conformité avec le mandat des presses de « faire partager les connaissances au plus grand nombre possible », ajoute Geoffrey Little. Il espère ainsi que le livre sera utilisé par « les lecteurs et les érudits, quelle que soit leur affiliation. »

Ken Lum : « J’ai toujours eu l’esprit vagabond… cela vient de mon extrême curiosité à l’égard du monde. » Ken Lum : « J’ai toujours eu l’esprit vagabond… cela vient de mon extrême curiosité à l’égard du monde. »

Une façon de présenter des sources primaires vraiment intéressantes

L’intégralité du catalogue 2019 des Presses de l’Université Concordia est maintenant disponible sur le site Web des presses. On y trouve les titres à paraître ainsi que plusieurs autres collections à venir.

Parmi ces titres, on compte Les religions de la Route de la soie : Les chemins d’une mondialisation prémoderne, édition française de l’ouvrage de Richard Foltz sur les religions de la route de la soie. Le texte a été traduit par Benoit Léger, professeur au Département d’études françaises.

« En tant qu’anglophone de naissance et francophile depuis toujours, je ne peux qu’applaudir l’engagement des Presses de l’Université Concordia à refléter et à respecter le bilinguisme de notre province, qui est une source d’enrichissement pour tout un chacun », s’est réjoui Richard Foltz, professeur au Département des religions et cultures à Concordia.

Par ailleurs, les presses se sont associées au Centre Canadien d’Architecture (CCA) pour publier, dans le cadre de la série Building Arguments (« construction raisonnée »), de courts ouvrages sur les écrits de différents architectes. Ces textes seront tirés du vaste fonds architectural du CCA.

« Tout comme pour la collection de textes d’artistes, c’est une façon pour nous de présenter des sources primaires vraiment intéressantes, qui ne cadrent souvent pas avec les catégories narratives traditionnelles », poursuit Geoffrey Little.

Parmi les autres collections au programme, citons Authors, Publishers, Readers, Texts (« auteurs, éditeurs, lecteurs, textes »), en collaboration avec la Société bibliographique du Canada, association nationale et bilingue d’historiens du livre, ainsi que Media Before 1800 (« les médias avant 1800 »), axée sur les médias de l’époque médiévale et du début de l’ère moderne, sous la codirection de Stephen Yeager, professeur agrégé au Département d’études anglaises.

Les Presses de l’Université Concordia ont été établies en 2016 en tant que maison d’édition sans but lucratif publiant des livres sélectionnés par un comité de lecture. Elles sont indépendantes de l’Université, et tous les ouvrages qu’elles publient sont approuvés par un comité de rédaction composé de membres du corps professoral de Concordia.


Assistez à la 
conférence de l’artiste Ken Lum à l’Université Concordia le vendredi 24 mai à 18 h, à l’amphithéâtre York (EV 1.605), au 1515, rue Sainte-Catherine Ouest.

Consultez le catalogue 2019 des Presses de l’Université Concordia.

 



Back to top Back to top

© Université Concordia