Concordia University

http://www.concordia.ca/content/shared/fr/actualites/nouvelles/2019/04/02/concordia-et-ses-partenaires-lancent-fusion-premier-reseau-national-d-innovation-en-perfectionnement-des-competences.html

Concordia et ses partenaires lancent FUSION, premier réseau national d’innovation en perfectionnement des compétences

Le gouvernement du Canada investit 2,5 M$ afin de préparer les étudiants pour l’économie de demain
2 avril 2019
|
Graham Carr : « Concordia s’efforce depuis toujours de bâtir des parcours éducatifs qui préparent les étudiants aux réalités de la vie après l’obtention de leur diplôme. »

Un nouveau projet national lancé à l’initiative de l’Université Concordia entend préparer les diplômés universitaires à travailler dans un monde en évolution rapide.

FUSION, le Future Skill Innovation Network (« réseau d’innovation en compétences futures »), comprend cinq autres établissements : l’Université Simon Fraser, l’Université de Calgary, l’Université de la Saskatchewan, l’Université Carleton et l’Université Memorial. Ensemble, les membres du réseau chercheront des moyens de doter les étudiants des compétences nécessaires pour réussir dans le monde réel.

L’initiative fait partie des six projets dévoilés aujourd’hui par le Centre des Compétences futures.

« Le monde du travail évolue, et les Canadiens et Canadiennes doivent être équipés pour saisir les occasions qui découlent de ce changement », a déclaré l’honorable Patty Hajdu, ministre canadienne de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail.

« Le Centre des Compétences futures s’inscrit dans le plan du gouvernement visant à bâtir une main-d’œuvre agile, capable de trouver et de conserver un bon emploi qui est bien payé, ainsi qu’à renforcer la classe moyenne afin que chacun ait les mêmes chances de réussir. Ces six projets marquent une étape clé dans la réalisation de cette vision. »

Le vice-recteur exécutif aux affaires académiques de Concordia, Graham Carr, soutient pour sa part que les universités doivent doter les étudiants d’un savoir-faire technique et de compétences générales qu’ils peuvent mettre à profit pour réussir. 

« Dans l’économie mondialisée en évolution rapide d’aujourd’hui, nombre d’employeurs favorisent un recrutement axé sur les compétences », explique-t-il.

« FUSION constitue une expérience importante en ce sens. L’initiative s’inscrit d’ailleurs parfaitement dans les efforts déployés de tout temps par Concordia afin de bâtir des parcours éducatifs qui préparent les étudiants aux réalités de la vie après l’obtention de leur diplôme. »

Le Centre des Compétences futures du gouvernement du Canada investira 2,5 millions de dollars pour appuyer le réseau durant une période initiale de deux ans.

Les projets pilotes s’attacheront à développer des formes inclusives de perfectionnement des compétences selon trois priorités :

  • intégrer davantage de perfectionnement des compétences dans l’apprentissage formel et informel; 
  • élaborer des formats d’apprentissage plus souples pour faciliter l’acquisition des compétences;
  • augmenter l’accès et la réussite au postsecondaire des étudiants sous-représentés, comme les étudiants autochtones, en situation de handicap et racialisés ainsi que les femmes dans les STIM.

Combler une importante lacune

Au cours des deux premières années du projet, les efforts de FUSION profiteront à quelque 1 500 étudiants inscrits à des programmes donnant droit à des crédits. Le réseau entend ouvrir des accès à l’enseignement universitaire en établissant des partenariats avec des écoles primaires et secondaires, des collèges et des cégeps, des centres d’emploi, des organismes sans but lucratif et des programmes financés par le gouvernement.

FUSION enrichira également l’écosystème du Centre des Compétences futures au moyen de recherches, de données, de méthodologies et de formats de programme.

Sandra Gabriele est vice-rectrice exécutive adjointe à l’innovation en enseignement et en apprentissage de Concordia, et responsable de FUSION à l’Université. Selon elle, en plus de favoriser l’innovation et la diffusion de nouvelles méthodes de formation axée sur les compétences, le réseau comblera une importante lacune par sa simple existence.

« Il s’agit en effet de la première initiative de collaboration interuniversitaire promouvant le développement des compétences de la main-d’œuvre si cruciales pour la compétitivité internationale du Canada et, par conséquent, l’emploi de la génération à venir », a-t-elle déclaré.

« Nous sommes fiers d’avoir jeté les bases de ce réseau et collaborons déjà avec nos partenaires à la conception de divers projets. »

La directrice administrative par intérim du Centre des compétences futures, Melanie Wright, est très heureuse de ce partenariat avec Concordia et d’autres universités du Canada dans le cadre de FUSION.

« Ce projet aidera les jeunes Canadiens et Canadiennes à avoir accès à de nouvelles compétences, en plus d’enrichir la base de données croissante de travaux sur le perfectionnement des compétences », conclut-elle.


Apprenez-en plus sur les
priorités de Concordia en matière d’enseignement et d’apprentissage.

 



Back to top

© Université Concordia