Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Le CEO Magazine classe le MBA exécutif de l’École de gestion John-Molson parmi les meilleurs du monde

Le programme de Concordia figure au deuxième rang canadien et au 33e rang mondial
29 mars 2019
|

Le MBA exécutif de l’École de gestion John-Molson suscite des échos positifs partout dans le monde. C’est ce qu’on lit dans le CEO Magazine, qui a récemment classé le programme de l’Université Concordia au 33e rang de son palmarès mondial des MBA exécutifs pour 2019.

« Ce résultat reflète le dévouement des talentueux membres du corps professoral et du personnel de notre MBA exécutif, qui travaillent fort pour s’assurer que nous offrions toujours un programme de calibre mondial », affirme la doyenne de l’École de gestion John-Molson, Anne-Marie Croteau.

« Il est très gratifiant de voir les auteurs des classements reconnaître la qualité de l’éducation que nous offrons à nos étudiants. »

Le palmarès se fonde essentiellement sur la qualité du corps professoral de même que la diversité internationale, la taille des classes, l’agrément et le rapport étudiants-professeur.

Le programme de Concordia – premier du genre au Québec – était l’un des trois seulement au Canada à être ainsi reconnu. Ceux de l’École de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa et de l’École de gestion Beedie de l’Université Simon Fraser figuraient respectivement aux quatrième et 49e rangs du palmarès de 57 programmes de MBA exécutif de niveau 1.

Le CEO Magazine a également évalué les programmes de MBA du monde entier selon deux niveaux. Concordia comptait parmi les 85 écoles du niveau 1.

Ces résultats s’ajoutent à la liste croissante de classements impressionnants de l’École de gestion John-Molson dans les palmarès. D’ailleurs, les revues The Economist et Bloomberg Businessweek ont récemment classé le programme de MBA de l’école parmi les 100 meilleurs du monde.


Apprenez-en davantage sur le
programme de MBA exécutif de l’École de gestion John-Molson.

 



Back to top Back to top

© Université Concordia