Concordia University

http://www.concordia.ca/content/shared/fr/actualites/nouvelles/2019/02/08/concordia-accueille-son-premier-chercheur-resident-en-administration-publique.html

Concordia accueille son premier chercheur résident en administration publique

David Heurtel œuvrera avec la Faculté des arts et des sciences à démystifier la politique et les politiques
11 février 2019
|
Pour David Heurtel, la possibilité d’améliorer la vie des gens constitue l’aspect le plus gratifiant de l’administration publique.

La mise en œuvre des lois et des politiques gouvernementales exige une bonne dose de planification, de collaboration et de communication. Pour réussir, comme dans le jeu Jenga, l’administrateur public doit faire en sorte que toutes les pièces s’emboîtent exactement comme il faut.

David Heurtel, premier chercheur résident en administration publique de l’Université Concordia, veut faire la lumière sur le fonctionnement de la politique et l’élaboration des politiques ainsi que sur la manière dont le savoir théorique peut être appliqué en situation réelle.

L’ancien ministre québécois de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion tient à mettre l’accent sur la participation des étudiants et les connaissances pratiques.

Intégré au Département de science politique, M. Heurtel met en contact la communauté de Concordia avec des intervenants clés du monde de l’administration publique grâce à un cycle de conférences mettant en vedette divers invités. Il coentraîne également l’équipe du département prenant part au concours national annuel d’études de cas en administration publique, et prévoit donner un cours sur les aspects pratiques de l’élaboration des politiques à l’automne.

Et il n’a commencé son mandat que le 9 janvier.

David Heurtel, premier chercheur résident en administration publique de l’Université Concordia David Heurtel, premier chercheur résident en administration publique de l’Université Concordia.

« Un savoir-faire venu d’ailleurs »

Pour David Heurtel, la possibilité d’améliorer la vie des gens constitue l’aspect le plus gratifiant de l’administration publique. Il espère d’ailleurs que sa résidence permettra de démentir l’une des fausses idées les plus répandues au sujet des administrateurs publics selon lui, à savoir qu’ils sont apathiques.

« Les responsables de l’administration publique sont des personnes engagées et passionnées qui ont profondément à cœur le bien commun, assure-t-il. Leur rôle et leur travail sont pour la plupart incompris ou méconnus, ce que j’entends bien changer. »

M. Heurtel est le plus récent érudit à se joindre à la cohorte d’experts en résidence de la Faculté des arts et des sciences. Issues d’une variété d’horizons, ces personnes incarnent les priorités soulignées dans le plan stratégique de la faculté, FAS 2025. Ce document met l’accent sur la collaboration interdisciplinaire et les occasions d’apprentissage expérientiel qui préparent et appuient les étudiants de manière durable.

L’initiative reflète plusieurs des vecteurs stratégiques de Concordia, dont « expérimenter avec audace » et « former les érudits de demain ».

« Les résidences visent à enrichir l’apprentissage expérientiel de nos étudiants en les exposant à un savoir-faire venu d’ailleurs, explique André Roy, doyen de la Faculté des arts et des sciences. Nous sommes ravis d’accueillir David Heurtel au sein de notre programme de résidences. »

Elizabeth Bloodgood, directrice du Département de science politique, affirme que le point de vue d’un initié comme M. Heurtel insuffle une énergie et un dynamisme renouvelés à l’étude des politiques publiques et de l’administration publique.

Pour David Heurtel, la résidence constitue une occasion de redonner.

« Après cinq ans d’activité en politique à gérer deux portefeuilles gouvernementaux très exigeants et à haute visibilité, je suis enthousiaste à l’idée de collaborer avec des professeurs distingués et de mentorer des étudiants à Concordia. »

 

MISE À JOUR : L'ÉVÉNEMENT SUIVANT A ÉTÉ ANNULÉ.

Le Département de science politique de Concordia présente une conversation avec Philippe Bourke, président du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement, qui s’entretiendra avec David Heurtel, chercheur résident de l’Université en administration publique. Cette activité gratuite se tiendra le 18 février 2019, de 17 h à 19 h, dans la salle H-1220 du pavillon Henry-F.-Hall (1455, boulevard De Maisonneuve Ouest), au campus Sir-George-Williams.

 



Back to top

© Université Concordia