Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Concordia poursuit son ascension dans les classements mondiaux

L’Université est reconnue pour son pouvoir d’attraction auprès des étudiants et des professeurs de l’étranger – et se classe au premier rang des établissements de moins de 50 ans classés au Canada
3 juillet 2019
|

L’Université Concordia poursuit son ascension dans les classements des établissements d’enseignement dans le monde.

L’Université s’est hissée de deux échelons pour occuper la 462e position au classement mondial 2020 de QS (Quacquarelli Symonds), dont les résultats ont été publiés le 19 juin dernier.

Concordia a poursuivi sa montée, et ce, même si le bassin des établissements internationaux inscrits s’est accru de près de 400 universités en 2019-2020 par rapport au classement précédent. Ainsi, QS a évalué 1 620 établissements, alors que la société en avait examiné 1 233 en 2018‑2019, 1 001 ayant été retenus au classement final.

Concordia se classe désormais parmi les 44 pour cent des établissements les mieux cotés au classement QC de la planète. Il y a à peine sept ans, toujours selon la société britannique, l’Université se trouvait parmi les 56 pour cent les mieux cotés; elle a par ailleurs gagné 19 places depuis.

Bien que Concordia se positionne au 17e rang des 26 universités canadiennes à figurer au palmarès de QS, et ce, pour la deuxième année de suite, elle fait partie des sept établissements seulement au pays à avoir amélioré leur classement par rapport à l’an dernier.

Concordia a amélioré son score dans trois des six indicateurs de performance de QS : réputation de l’établissement; professeurs de l’étranger; et étudiants étrangers. L’Université a en outre fait des progrès au classement mondial dans trois indicateurs : nombre des citations par professeur; professeurs de l’étranger; et étudiants étrangers.

Le meilleur score de Concordia aux indicateurs concerne la proportion d’étudiants étrangers – l’Université se classant au 111e rang – ce qui reflète bien la popularité de notre établissement à l’échelle planétaire.

« La forte attraction qu’exerce Concordia auprès des étudiants et des professeurs de l’étranger témoigne de l’excellente réputation de notre établissement à l’extérieur du Canada », affirme Anne Whitelaw, vice-rectrice exécutive aux affaires académiques par intérim.

« De toute évidence, Concordia est reconnue comme endroit qui prône la diversité et accueille celles et ceux venus d’ailleurs. Qui plus est, elle leur permet de faire partie intégrante de la communauté et de s’épanouir dans l’apprentissage, l’enseignement et la conduite de travaux de recherche. »

Numéro un au Canada

Au palmarès 2019 des jeunes universités du Times Higher Education, dont les résultats ont été publiés le 26 juin dernier, Concordia s’est classée première au Canada et a conservé sa position dans la catégorie 101 à 150 du classement mondial, et ce, pour la quatrième année consécutive.

Toutefois, la concurrence se fait de plus en plus féroce. Le nombre de « jeunes » établissements inscrits au classement – c’est-à-dire ceux de moins de 50 ans – est passé de 250 l’an dernier à 351 en 2019.

Le classement des jeunes universités, tout comme le palmarès des universités de la planète du THE, porte sur cinq catégories. En 2019, Concordia a progressé dans quatre de ces catégories : recherche; citations; retombées pour l’industrie; et perspectives internationales.

« Non seulement ces résultats viennent confirmer la réputation enviable de Concordia à l’échelle internationale, mais ils reflètent aussi le fruit de notre travail soutenu en vue de doubler notre effort de recherche », ajoute Anne Whitelaw.


Apprenez-en plus sur les gains réalisés par Concordia à divers palmarès : classements mondiaux 2019 de QS par sujet et classement « Which MBA? » de la revue The Economist.



Back to top Back to top

© Université Concordia