Skip to main content

Le projet Réussir en français de l’Université Concordia propose de nouvelles initiatives pour soutenir l’apprentissage de la langue française

« Nous tirons parti du talent et de l’expertise de notre département pour offrir les ressources nécessaires partout et en tout temps »
24 novembre 2020
|
Par Taylor Tower

20201008-SGW-Campus-35-BW-768

Réussir en français est le carrefour de l’Université Concordia pour l’apprentissage et le perfectionnement des compétences en français.

Un an après son lancement, l’initiative du Département d’études françaises en partenariat avec l’Office québécois de la langue française propose de nouveaux projets afin d’atteindre un plus grand nombre de personnes au sein de la communauté universitaire.

« Grâce aux médias sociaux, nous tirons parti du talent et de l’expertise de notre département pour offrir des ressources d’apprentissage de la langue française partout et en tout temps », déclare Denis Liakin, professeur et directeur du département.

Sarah Brisebois-Kirk (B.A. 2019), animatrice de groupes de conversation et diplômée du département, a été embauchée pour administrer le compte Instagram Réussir en français. Lancé en septembre, ce compte offre notamment des mini-leçons de grammaire et de vocabulaire. Il possède déjà plus de 600 abonnés.

Mme Brisebois-Kirk assiste également la professeure adjointe Svetla Kaménova dans l’élaboration de capsules vidéo linguistiques présentées sur le site Web de Réussir en français. Conçues pour aider les étudiantes et étudiants à se préparer à des examens ou à faire leurs travaux, ces vidéos abordent des sujets grammaticaux et linguistiques courants.

Groupes de conversation

De plus, le département a transféré en ligne les séances de ses groupes de conversation à titre d’essai à la suite des fermetures liées à la COVID-19. S’adressant aux membres du corps professoral ainsi qu’aux étudiants et au personnel, ces séances hebdomadaires offertes l’été dernier ont enregistré le taux de participation le plus élevé de toute l’histoire du département, et ce, malgré la formule virtuelle.

Ainsi, près de 300 membres de la communauté universitaire aux groupes de conversation virtuels.

Chloe Lei, bibliothécaire affectée à l’enseignement et à la recherche à l’École de génie et d’informatique Gina-Cody, était de ce nombre. Elle affirme avoir particulièrement apprécié la petite taille du groupe et la diversité des activités.

« Nous avons créé un schéma conceptuel sur le sujet de notre choix à l’aide d’un outil en ligne, puis nous l’avons présenté en classe, explique Mme Lei. Le mien portait sur mes options alimentaires durant le confinement de la COVID-19 – j’y ai utilisé un vocabulaire très pratique! »

Chloe Lei ajoute que les occasions de s’exprimer au sein du groupe l’ont beaucoup aidée à s’exercer, à écouter, à écrire et à parler.

Test de connaissance du français du ministère de l’Immigration

À compter de juillet 2021, les diplômés, futurs diplômés et travailleurs étrangers temporaires qui souhaitent immigrer au Québec dans le cadre du Programme de l’expérience québécoise (PEQ) devront réussir un test de français normalisé, par exemple le Test de connaissance du français pour le Québec (TCFQ).

À l’heure actuelle, Concordia est la seule université montréalaise à offrir ce test en personne.

« Nous sommes fiers d’offrir le TCFQ à la communauté tant interne qu’externe », commente Malek Garci, coordonnatrice des programmes d’études françaises et de littératures de langue française et administratrice du centre de passation TCFQ pour le département.

« La réponse a été exceptionnelle – toutes nos séances sont complètes pour 2020 », souligne-t-elle.

La doyenne de la Faculté des arts et des sciences, Pascale Sicotte, est ravie de l’essor continu de cette initiative.

« Je salue les efforts du Département d’études françaises, qui s’assure d’offrir aux membres de notre communauté les outils dont ils ont besoin pour réussir en français aujourd’hui et se bâtir un avenir prospère au Québec. »


Apprenez-en plus sur le carrefour
Réussir en français et tenez-vous au courant de ses activités en consultant ses pages Facebook et Instagram.

 



Back to top Back to top

© Université Concordia