Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Nouvelles salles de classe et aires d’étude à venir au pavillon du Faubourg de Concordia

Malgré les défis liés à la construction durant la pandémie de la COVID-19, nos collaborateurs entament des travaux pour remettre en état des espaces souterrains
14 juillet 2020
|
Par Sylvie Babarik

Images :  BARIN architecture + design Images : BARIN architecture + design

Tandis que des chercheuses et chercheurs de Concordia analysent et repensent les villes nouvelle génération, l’équipe du Service de gestion immobilière de l’Université travaille à créer pour le corps professoral et l’effectif étudiant des espaces urbains nouveaux et pratiques.

Le plus récent exemple se déroule actuellement sous terre, à l’angle des rues Guy et Sainte-Catherine du Quartier Concordia. Malgré les défis liés aux travaux de construction durant la pandémie de la COVID-19, Concordia est en train de modifier le sous-sol du pavillon du Faubourg (FB) pour transformer cette zone semi-vacante de commerces et de matériel technique en espaces lumineux, ouverts et modernes consacrés aux cours et à l’étude en groupe. Les travaux devraient prendre fin avant le trimestre d’automne 2021.

La planification initiale du nouvel espace a débuté à Concordia, sous la supervision de Julie Riverin, spécialiste de la planification immobilière.

« Mme Riverin a commencé par chercher à comprendre les besoins des étudiants et des professeurs en collaborant avec le Registrariat », explique sa collègue Caroline Elias, gestionnaire de projets au Service de gestion immobilière. « Parallèlement, elle a cherché des solutions aux défis liés à cet espace : il est souterrain; le plafond est bas à certains endroits, car il y a de l’équipement mécanique et électrique ainsi que de la plomberie; et il fallait le repenser intégralement afin de répondre aux exigences actuelles et futures en matière d’enseignement. »

19-016-FBSS1_a-cote-salle-detude-768

Six salles de classe et des espaces lumineux pour collaborer

L’espace devait être assez tranquille pour y tenir des cours et étudier, même s’il est situé sous une section achalandée du centre-ville. Il fallait également tenir compte des exigences audiovisuelles pour des salles de classe modernes. De plus, les salles devaient être spacieuses et lumineuses, malgré le manque de lumière naturelle.

« Grâce à une collaboration avec des experts de Concordia et des spécialistes de l’externe, nous avons trouvé des stratégies efficaces pour éclairer l’espace. Quand les gens arriveront, ils oublieront selon nous qu’ils se trouvent en sous-sol », affirmeAlejandro Ortega Stark, directeur de coordination architecturale chez BARIN Architecture + Design.

La firme compte plus de dix ans d’expérience dans des projets institutionnels, allant d’écoles primaires animées à des hôpitaux complexes. Ce second projet avec Concordia présentait des défis qui ont été résolus grâce à une excellente communication, expliquent M. Ortega Stark et sa collègue Natalie Bérubé, architecte senior et associée chez BARIN.

« Ce projet est le fruit d’une importante collaboration : en plus d’exploiter toute l’expertise interne à Concordia, nous avons demandé les conseils d’experts en acoustique et de concepteurs d’éclairage de l’externe », poursuit Natalie Bérubé.

Caroline Elias ajoute que les architectes de BARIN et les ingénieurs d’EXP ont accompli « un incroyable exploit pour trier les services qui n’étaient plus nécessaires au plafond. D’ailleurs, ce travail de collaboration se poursuivra tout au long du processus de construction. »

L’entrée principale du nouvel espace se fera à partir de l’angle des rues Sainte-Catherine et Guy – cet accès était autrefois celui d’une salle de billard et de quilles. Au pied d’un escalier mécanique, les étudiants trouveront six salles de classe et quatre espaces d’étude fermés qu’ils pourront réserver pour des travaux de groupe, comme à la bibliothèque R.-Howard-Webster.

Ils auront également accès à des alcôves d’étude, où ils pourront poser leurs sacs et avancer dans leurs travaux – car la demande pour ce type d’espaces ne cesse de croître.

19-016-FBSS1_Entree-rue-Ste-Catherine-768

Des toilettes plus inclusives

Le nouvel espace du pavillon FB donnera une autre occasion de tester des toilettes entièrement inclusives, comme celles qui se trouvent à la Place du savoir ou au sixième étage du pavillon Henry-F.-Hall. Les toilettes du nouvel espace du pavillon FB seront unisexes et accessibles en fauteuil roulant.

Pour celles et ceux qui préfèrent utiliser des toilettes individuelles, elles seront accessibles aux membres de l’Université munis de leur carte d’identité de Concordia.

Si tout se passe comme prévu, les nouveaux espaces du pavillon FB seront livrés à l’été 2021 – à temps pour l’une des prochaines phases de rénovations majeures du pavillon Hall. D’autres salles de classe du campus Sir-George-Williams – fleuron de l’Université – feront l’objet d’une refonte complète.

« L’une des choses que j’adore dans mon travail à Concordia est qu’on y valorise non seulement un bon design, mais aussi une bonne qualité et des matériaux durables », souligne Natalie Bérubé.

« Ce n’est pas quelque chose qu’on retrouve chez tous les clients. Ici, on travaille avec des gens qui veulent s’assurer que les éléments résisteront à l’épreuve du temps. En tant qu’architectes, cela nous importe beaucoup. »

Quant à la communauté universitaire, elle sera heureuse de voir que le nouvel espace offre un design innovant et durable, axé sur les besoins des étudiantes et étudiants qui souhaitent collaborer tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des classes.


Apprenez-en davantage sur les 
pavillons de Concordia.



Back to top Back to top

© Université Concordia