Concordia University

https://www.concordia.ca/content/shared/fr/actualites/central/nouvelles/2019/10/01/concordia-lance-reussir-en-francais-carrefour-d-apprentissage-de-la-langue-francaise.html

Concordia lance Réussir en français, carrefour d’apprentissage de la langue française

« Nous voulons que nos étudiants deviennent des leaders du Québec de demain »
1 octobre 2019
|
Par Taylor Tower

Madame Ginette Galarneau, Présidente-directrice générale, L'Office québécois de la langue française. | © Concordia University, photos par Lisa Graves Madame Ginette Galarneau, Présidente-directrice générale, L'Office québécois de la langue française. | © Concordia University, photos par Lisa Graves

Pour vivre et travailler au Québec, une connaissance fonctionnelle du français est essentielle. C’est la raison pour laquelle l’Université Concordia lance Réussir en français, carrefour d’apprentissage qui offre aux étudiantes et aux étudiants ainsi qu’aux membres de la communauté de Concordia les outils dont ils ont besoin pour faire du français la clé de leur succès.

Toutes les ressources nécessaires pour apprendre le français et perfectionner ses compétences linguistiques ont été réunies en un seul et même endroit. Sont ainsi offerts cours, services de tutorat, groupes de conversation, cours intensifs d’été et activités para-universitaires. Les membres de l’effectif étudiant, du corps professoral et du personnel de Concordia peuvent en outre se rendre au Centre d’apprentissage et de promotion du français du Département d’études françaises, où leur sont proposés du soutien linguistique ainsi que des livres, des jeux et des films en français.

Initiative du Département d’études françaises menée en partenariat avec l’Office québécois de la langue française, Réussir en français constitue une ressource précieuse pour les étudiantes et étudiants étrangers qui souhaitent s’intégrer dans la société et la culture québécoises.

Graham Carr, Guy Jobin, Ginette Galarneau, André Roy, Adel Jebali et Chanel Bourdon. Graham Carr, Guy Jobin, Ginette Galarneau, André Roy, Adel Jebali et Chanel Bourdon.

« L’engagement communautaire a toujours été au cœur de la mission de Concordia », affirme Graham Carr, recteur et vice-chancelier par intérim.

« Nous voulons que nos étudiants aient la possibilité de devenir des leaders du Québec de demain. Je suis ravi que le Département d’études françaises de Concordia collabore avec des partenaires stratégiques pour créer ces occasions. »

L’initiative permet non seulement de centraliser toutes les ressources de l’Université pour l’apprentissage du français, mais aussi d’inviter les étudiants inscrits à des cours de français à des activités culturelles animées par des francophones, à Montréal et ailleurs au Québec.

« Nous savons qu’un engagement réel dans la culture québécoise passe par des occasions de l’explorer en compagnie d’autres étudiants dans le cadre d’activités et de sorties », souligne le directeur du Département d’études françaises Denis Liakin« Le programme Explorons offre un environnement détendu et propice à l’entraide où l’on peut rencontrer des francophones et nouer des amitiés durables. »

« La francisation exige un effort collectif »

Pour le doyen de la Faculté des arts et des sciences, André Roy, Réussir en français cadre avec une des priorités stratégiques de la faculté, à savoir celle d’outiller les étudiantes et étudiants afin qu’ils puissent entretenir des liens enrichissants avec la francophonie au Québec et ailleurs.

« Nous voulons que les étudiants anglophones d’ici, d’ailleurs au Canada et de l’étranger se sentent à l’aise dans leur parcours d’apprentissage de la langue française, qu’ils deviennent des membres actifs de la communauté francophone, et qu’ils réalisent leur plein potentiel au Québec. »

Les étudiants francophones de Concordia aident également les commerçants à apprendre le français grâce à un partenariat avec la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et son programme primé de jumelage linguistique « J’apprends le français ».

« La Chambre est fière de collaborer avec Concordia », affirme Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. « Dans le cadre de ce programme, des étudiants offrent un soutien personnalisé à des commerçants montréalais qui apprennent le français ».

« Cette initiative est la preuve que la collaboration entre les universités et la communauté d’affaires profite à la société tout entière. La francisation exige un effort collectif. D’ailleurs, depuis plus d’une décennie, la Chambre place l’intégration des immigrants au cœur de ses priorités, et s’efforce constamment de mieux accompagner les nouveaux arrivants. »


Apprenez-en davantage sur Réussir en français.

 



Back to top

© Université Concordia