Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Donald L. Boisvert (1951-2019) :
« Enseigner était pour lui une forme de ministère »

Concordia se souvient de la gentillesse, de la générosité et du « sens de l’humour plein de malice » d’un professeur dévoué
20 juin 2019
|
Par Taylor Tower

« En tant qu’homme ouvertement homosexuel, Donald a créé un espace respectueux des personnes queer et féministe qui a permis aux étudiants et étudiantes de partager leurs histoires et de se sentir vus, entendus et valorisés », affirme Carly Daniel-Hughes. « En tant qu’homme ouvertement homosexuel, Donald a créé un espace respectueux des personnes queer et féministe qui a permis aux étudiants et étudiantes de partager leurs histoires », affirme Carly Daniel-Hughes.

La communauté de l’Université Concordia pleure la perte de Donald L. Boisvert (B.A. 1975, M.A. 1979), professeur agrégé affilié retraité du Département des religions et cultures, qui s’est éteint le 19 juin 2019.

En plus de son rôle de professeur, Donald L. Boisvert a exercé de nombreuses fonctions administratives, dont celles de président du sénat, de 2008 à 2012, et de directeur de la vie étudiante, de 1996 à 2003, période durant laquelle il a constitué la bourse pour les études gaies et lesbiennes Donald-L.-Boisvert.

En dehors de l’Université, il a été coprésident du Gay Men’s Issues in Religion Group de l’American Academy of Religion ainsi que guide et membre du conseil d’administration du Musée de l’Holocauste Montréal.

Son engagement communautaire et étudiant a débuté lorsqu’il fréquentait le Loyola College, l’un des établissements fondateurs de Concordia. C’est à cette époque qu’il a rencontré son amie et collègue Jane Hackett.

« Donald était un militant très engagé dans la vie étudiante, se souvient-elle. Il voulait ce qu’il y avait de mieux pour les étudiants. »

Mme Hackett a pu constater l’indéfectibilité du dévouement de Donald L. Boisvert lorsqu’elle est devenue son assistante durant son mandat de directeur de la vie étudiante.

« Il était si intelligent et avait un sens de l’humour plein de malice. Il m’a tellement appris en me permettant de prendre part aux processus et de faire partie de l’équipe. Il respectait les gens et leurs opinions. »

Donald Boisvert, Annuaire de Loyola, 1974. Donald Boisvert, Annuaire de Loyola, 1974.

« Des recherches pionnières et courageuses sur la sexualité, la masculinité, le genre et la religion »

Donald L. Boisvert s’intéressait à la convergence entre la religion, le genre et la sexualité.

« Les recherches pionnières et courageuses de Donald sur la sexualité, la masculinité, le genre et la religion ont eu un impact énorme », affirme Leslie Orr, professeure de religions et cultures.

Ses ouvrages comprennent Out on Holy Ground: Meditations on Gay Men’s Spirituality (2000), Sanctity and Male Desire: A Gay Reading of Saints (2004) et The Bloomsbury Reader in Religion, Sexuality, and Gender (2017). Ce dernier est un manuel de cours corédigé avec Carly Daniel-Hughes, professeure agrégée et directrice du Département des religions et cultures.

La Pre Daniel-Hughes a rencontré Donald L. Boisvert lorsqu’elle s’est jointe au corps professoral en 2007, et soutient qu’il lui a appris comment tenir des conversations critiques sur la sexualité et la religion avec ses étudiants.

« Donald ne réduisait jamais le christianisme ou d’autres traditions religieuses à un discours homophobe ou à une sexualité répressive, explique-t-elle. Il invitait plutôt les étudiants et les lecteurs à remettre en question les façons problématiques dont les communautés religieuses traitaient et continuent de traiter la sexualité et le genre, qui ont des implications réelles pour les personnes queer et autrement vulnérables. »

Roberto Chen-Rangel (B.A. 1999), ancien assistant de Donald L. Boisvert et son ami durant plus de 20 ans, affirme que sa joie de vivre et sa générosité d’esprit en faisaient une personne à qui l’on pouvait facilement se confier.

« Nous avons eu de profondes conversations sur mes sentiments et mes croyances, et il a patiemment créé pour moi un espace sécuritaire où évoluer, explique-t-il. Il m’a appris que mon orientation sexuelle n’était pas un obstacle, mais plutôt un atout. »

« Enseigner était pour lui une forme de ministère »

Donald L. Boisvert a reçu un doctorat en études religieuses de l’Université d’Ottawa. Il s’est joint au Département des religions et cultures de Concordia en 2003 à titre de chargé d’enseignement principal, donnant une variété de cours en plus de superviser et de mentorer des étudiants. Il a obtenu la permanence en 2011 et a dirigé le département de 2014 à 2015.

Selon Carly Daniel-Hughes et sa collègue Leslie Orr, sa générosité s’étendait à ses heures de bureau, puisqu’elles voyaient souvent des files d’étudiants qui attendaient de lui parler.

« La porte de son bureau, tout près du mien, était toujours ouverte, affirme la Pre Orr. J’entendais sa voix profonde et rassurante prodiguer des conseils aux nombreux étudiants qui venaient le voir. »

Pour Cimminnee Holt (B.A. 2008, M.A. 2012), qui a étudié sous la supervision de Donald L. Boisvert durant ses programmes de Honours au 1er cycle, de maîtrise et actuellement de doctorat, ses encouragements à prendre des risques et à faire confiance à ses idées ont eu un effet positif difficile à quantifier.

« Voilà un théologien queer ordonné qui m’a vue arriver avec mes recherches inusitées et m’a dit “vous pensez différemment et l’université a besoin de vous” », se souvient-elle.

« Ne sous-estimez jamais un enseignant qui voit une inadaptée comme moi et qui lui dit “votre travail est précieux et vous êtes chez vous ici”. »

La Pre Daniel-Hughes affirme que ce respect envers les étudiants faisait de Donald L. Boisvert l’un des professeurs les plus aimés du département.

« Ce professeur de christianisme, qui avait abandonné ses études en vue de devenir prêtre catholique, donnait à ses heures de bureau l’allure de la confession », relate-t-elle.

« En tant qu’homme ouvertement homosexuel, Donald a créé un espace respectueux des personnes queer et féministe qui a permis aux étudiants et étudiantes, surtout allosexuels, de partager leurs histoires et de se sentir vus, entendus et valorisés »

Donald L. Boisvert a pris sa retraite de Concordia en 2016 pour poursuivre le rêve de toute sa vie : devenir prêtre anglican.

« J’ai toujours eu l’impression – et il m’a lui-même fait part de ce sentiment – qu’enseigner était pour lui une forme de ministère, soutient la Pre Daniel-Hughes. C’était une façon de prendre soin des gens, de créer un espace pour qu’ils découvrent leurs talents et leurs passions, et qu’ils commencent à voir les choses différemment. »

Donald Boisvert, Annuaire de Loyola, 1975. Donald Boisvert, Annuaire de Loyola, 1975.

« Un impact tangible sur des générations d’érudits »

Les recherches et l’enseignement de Donald L. Boisvert ont beaucoup influencé Daniel Santiago Sáenz (B.A. 2016, M.A. 2018), qui a obtenu un baccalauréat du Département des religions et cultures, et est actuellement doctorant à l’Université Columbia de New York.

« Donald m’a montré que le radicalisme queer devait sortir du placard universitaire », explique M. Sáenz, qui a décidé d’étudier les religions à Concordia après avoir lu Sanctity and Male Desire: A Gay Reading of Saints, un ouvrage qui lui parlait en tant qu’homme homosexuel et aspirant universitaire.

« Ses écrits et son enseignement ont grandement contribué à définir le champ de la religion et de la sexualité », ajoute-t-il.

« Il ne fait aucun doute pour moi que Donald a eu un impact tangible sur les générations d’érudits qui ont eu la chance de bénéficier de sa générosité intellectuelle. Je ne serais pas là où je suis aujourd’hui sans ses encouragements et son soutien. »

Appuyez la bourse pour les études gaies et lesbiennes Donald-L.-Boisvert

Honorez la mémoire de Donald L. Boisvert en contribuant à la bourse pour les études gaies et lesbiennes Donald-L.-Boisvert :

  1. en ligne à engage.concordia.ca/fr/faire-un-don
  2. par téléphone au 514 848-2424, poste 3884
  3. en envoyant un chèque à l’ordre de l’Université Concordia à :

Université Concordia
1455, boulevard De Maisonneuve Ouest, bureau FB-520
Montréal (Québec)  H3G 1M8

Au moment de faire votre don, veuillez préciser que vous aimeriez l’affecter à la bourse pour les études gaies et lesbiennes Donald-L.-Boisvert. En ligne, vous pouvez le faire en choisissant « Autres » dans le menu déroulant des possibilités d’affectation ou en indiquant qu’il s’agit d’un don commémoratif en l’honneur de Donald L. Boisvert.


Les funérailles auront lieu le mercredi 26 juin à 15 h à la cathédrale Christ Church de Montréal (635, rue Sainte-Catherine Ouest). La cérémonie sera suivie d’une réception dans la salle Fulford. La dépouille sera exposée dans la cathédrale à partir de 13 h.



Back to top Back to top

© Université Concordia