Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Plus de 500 cadres supérieurs réunis à Concordia

Du 27 au 29 mars se tient le 11e Forum mondial sur le leadership en infrastructure, auquel participent quatre éminents chercheurs de l’Université.
26 mars 2018
|
Par Jasmine Stuart

internet-performance-fenwick-data-620

Industriels et intellectuels se réunissent cette semaine à l’hôtel Sofitel, du 27 au 29 mars, à l’occasion de la 11e rencontre du Global Infrastructure Leadership Forum (Forum mondial sur le leadership en infrastructure) de CG/LA Infrastructure Inc. Il s’agit d’une des plus importantes activités de développement commercial organisées par les spécialistes du secteur.

Ce forum est l’occasion pour des leaders du monde des affaires, des responsables des autorités publiques, des bailleurs de fonds et des commanditaires de se rencontrer et de prendre part à des ateliers, à des présentations et à des séances individuelles informelles.

Cette année, la communauté universitaire sera représentée dans le programme du forum. En effet, des chercheurs de la Faculté de génie et d’informatique et de l’École de gestion John-Molson participeront à plusieurs ateliers.

 

Bâtir la ville du futur

Mardi 27 mars 2018, 15 h 15 – 16 h 15

Andreas Athienitis, professor in the Department of Building, Civil and Environmental Engineering, will join Carlo Scissura, president of the New York Building Congress, and Terry Bennett, owner of Professional Land Services, for a panel discussion.

They will look at how infrastructure projects, one of the biggest enablers of economic growth in cities, must fit within a city’s existing footprint. Panelists will discuss the cities of the future, how to plan for the rapidly changing infrastructure landscape, and how to respond to new, exciting developments within the technology market.

Athienitis’ research focuses on the development and integration of solar energy systems into buildings that generate as much energy as they consume in the Canadian climate. Athienitis is the senior NSERC/Hydro-Québec Industrial Research Chair in Optimized Operation and Energy Efficiency: Towards High Performance Buildings.

 

Façonner l’avenir des systèmes de transport

Mardi 27 mars 2018, 15 h 15 – 16 h 15

Pragasen Pillay est professeur au Département de génie électrique et informatique. Il participera à une table ronde en compagnie de George Thomas, directeur mondial de l’infrastructure intelligente, chez Hatch, et Glady Singh, vice-présidente des services d’entreprise, à PrecisionHawk.

Ensemble, ils examineront les possibilités d’avenir, tant sur le plan des nouvelles infrastructures de transport que sur celui de la réfection et du recyclage des actifs existants. On prévoit que la population mondiale dépassera les neuf milliards d’ici 2050. Dans leur planification, les communautés doivent donc axer leurs efforts sur des initiatives avant-gardistes et des plans de transport intégrés.

Dans ses recherches, le Pr Pillay s’intéresse à l’électrification des transports, en particulier à la surveillance, au contrôle et à la protection des systèmes d’alimentation électrique au moyen de techniques d’intelligence artificielle. M. Pillay est titulaire de la chaire de recherche industrielle CRSNG-Hydro-Québec en efficacité énergétique dans les machines électriques pour systèmes de production d’énergie renouvelable à petite échelle.

 

Projets de gestion de l’eau potable et des eaux usées d’envergure mondiale

Mercredi 28 mars 2018, 15 h 15 – 16 h 15

Professeure au Département de génie du bâtiment, civil et environnemental, Catherine Mulligan est titulaire de la chaire de recherche de l’Université Concordia en durabilité géo-environnementale. Elle se joindra à des représentants du Cadiz Water Conveyance Project (des États-Unis) et de la filiale brésilienne de Brookfield.

Mme Mulligan se spécialise en génie environnemental. Elle possède plus de 25 ans d’expérience de recherche dans les milieux tant gouvernementaux et industriels qu’universitaires. Elle a donné des cours dans divers domaines : génie environnemental et géo-environnemental, assainissement des lieux, ainsi que devenir et transport des polluants. Les recherches de la Pre Mulligan portent sur l’assainissement des sols, des sédiments et des eaux contaminés.

 

Cryptomonnaies : investir dans l’infrastructure

Mercredi 28 mars 2018, 16 h – 17 h

Arvind Jain, professeur au Département de finance, se joindra à Norman Anderson, président et chef de la direction de CG/LA Infrastructure, et à John C. Cronin III, président et chef de la direction d’OpCenter, dans le cadre d’une table ronde.

Ensemble, ils examineront comment les plateformes comme GViP, les cryptomonnaies et les contrats intelligents induiront la prochaine vague d’innovation dans l’industrie de l’infrastructure. Ils se pencheront aussi sur les façons dont les entreprises peuvent se préparer à cette vague. Par ailleurs, au cours de la séance, la BuildCoin Foundation et le gouvernement du Brésil dévoileront leur plan de financement d’études de faisabilité pour 51 initiatives stratégiques d’éclairage et projets en matière de sécurité publique au Brésil.

Le Pr Jain s’intéresse entre autres aux opérations financières et bancaires internationales et au développement économique, particulièrement au comportement des investisseurs et des décideurs politiques durant les crises financières et dans le cadre d’activités de corruption.

Par ailleurs, à l’occasion du Forum mondial sur le leadership en infrastructure, l’honorable Amarjeet Sohi, ministre fédéral de l’Infrastructure et des Collectivités, ainsi que Valérie Plante, mairesse de Montréal, prononceront des allocutions. Enfin, au programme des activités figurent les visites de deux chantiers d’infrastructure de Montréal : celui du nouvel échangeur Turcot; et celui du prolongement proposé du réseau de métro montréalais – la ligne rose (animées par des représentants de la Ville de Montréal et John Macomber de la Harvard Business School).


Consultez le programme complet des activités du 11e Forum mondial sur le leadership en infrastructure.

 



Back to top Back to top

© Université Concordia