Skip to main content

L’enquête The Price of Oil de Concordia récolte l’un des plus prestigieux prix de journalisme du Canada

Une équipe de plus de 50 étudiants, rédacteurs en chef et journalistes obtient l’une des deux mentions honorables du prix Hillman 2018.
20 mars 2018
|
Par Elisabeth Faure

« Le reportage soulève de graves questions pour l’industrie et le gouvernement. » | Photo : Robert Cribb « Le reportage soulève de graves questions pour l’industrie et le gouvernement. » | Photo : Robert Cribb

L’équipe responsable d’un important projet de journalisme d’enquête – comprenant neuf étudiantes et étudiants de Concordia de même que Patti Sonntag, première journaliste résidente de l’Université – a reçu aujourd’hui une mention honorable des juges du huitième Canadian Hillman Prize.

Décerné annuellement, le prix récompense l’excellence en journalisme « au service du bien commun ». Les lauréats de cette année étaient Jayme Poisson et David Bruser du Toronto Star, pour leur reportage sur la pollution par le mercure de la rivière Wabigoon, dans le nord-ouest de l’Ontario.

L’enquête The Price of Oil, lancée par Concordia, était l’un des deux projets seulement à recevoir une mention honorable. Elle a soulevé de graves questions au sujet du contrôle du gouvernement sur l’industrie pétrolière et gazière en Saskatchewan et en Ontario.

Effort national sans précédent, le projet rassemblait plus de 50 journalistes et rédacteurs en chef provenant de trois médias canadiens, quatre écoles de journalisme et un groupe de réflexion qui relevaient tous de son siège au Département de journalisme de Concordia.

L’équipe a collaboré afin de communiquer les résultats de l’enquête au public. Le premier reportage a été publié et diffusé le 1er octobre 2017 par le Toronto Star, Global News et le National Observer. À ce jour, le projet a donné lieu à plus de 70 reportages publiés ou diffusés.

« Il est impressionnant de voir des médias d’information servir l’intérêt du public en coopération plutôt qu’en concurrence et mettre à profit les forces et les relations de chacun », explique Alex Dagg, membre canadien du conseil d’administration de la Sidney Hillman Foundation.

« Une expérience émouvante et profondément gratifiante »

Patti Sonntag, diplômée de Concordia (B.A. 2000) et directrice de rédaction au service des informations du New York Times, a piloté le projet.

« Il s’agit d’un des plus prestigieux prix de journalisme du Canada. Tous ceux qui ont pris part au reportage The Price of Oil sont extrêmement honorés de recevoir cette reconnaissance », affirme-t-elle.

« Notre collaboration au service du public s’est révélée une expérience émouvante et profondément gratifiante – notre intérêt partagé a d’ailleurs motivé la poursuite de l’enquête. »

Le projet était initialement financé par la bourse Michener-Deacon de Mme Sonntag, avec le soutien du Corporate Mapping Project.

Les étudiantes et étudiants en journalisme qui ont collaboré à The Price of Oil ont suivi un cours intensif en salle de presse aux côtés de reporters comme Mike De Souza du National Observer, Carolyn Jarvis de Global News et Robert Cribb, un journaliste du Toronto Star qui enseigne également à l’Université Ryerson.

De la salle de cours à la salle de presse

Robert Cribb est fier de la réussite du projet. « Le prestigieux honneur que nous avons reçu reconnaît l’intérêt public du modèle collaboratif de journalisme d’enquête que nous inventons », explique-t-il.

« Les ponts que ce modèle jette entre les salles de cours de journalisme et les salles de presse profitent aux jeunes journalistes, aux grands médias et, surtout, au public. »

David Secko, directeur du Département de journalisme de Concordia, est ravi de l’impact de cette collaboration journalistique d’envergure.

« C’était formidable de voir un groupe d’étudiants, de professeurs et de journalistes travailler ensemble sur un reportage coordonné par Patti Sonntag », s’exclame-t-il.

« Les étudiants ont adoré leur expérience d’apprentissage. Concordia vise d’ailleurs à enseigner à la nouvelle génération de journalistes d’enquête comment aborder d’importants sujets d’intérêt public. »

Matt Gilmour (Dipl. 2e cycle 2017) s’est joint au projet à titre d’étudiant à Concordia et a continué de collaborer avec l’équipe une fois son diplôme de 2e cycle obtenu. Il suit actuellement le programme de maîtrise du département.

« Le département nous a permis de travailler sur un projet de qualité exceptionnelle, ce qui a grandement contribué au développement de nos compétences professionnelles », soutient-il.

« Le fait de recevoir cette reconnaissance extraordinaire si tôt dans notre carrière est vraiment la cerise sur le gâteau. »

D’autres enquêtes à venir

Ensemble, Patti Sonntag et Robert Cribb ont créé le National Student Investigative Reporting Network. Ils prévoient organiser et mettre en œuvre une collaboration chaque année. La planification du prochain projet national est d’ailleurs déjà en cours.

« Nous sommes tous immensément fiers de nos étudiantes et étudiants, et cette reconnaissance témoigne de ce qu’ils ont accompli avec ce projet », conclut Mme Sonntag.

« Nous remercions aussi le Département de journalisme de Concordia et tous ceux qui ont collaboré à The Price of Oil d’avoir soutenu nos étudiants en journalisme dans une enquête d’un tel calibre. »

La cérémonie de remise du Canadian Hillman Prize se tiendra le 28 mars prochain à Toronto.

Apprenez-en davantage sur le Département de journalisme de l’Université Concordia.

 



Retour en haut de page

© Université Concordia