Le nouveau vice-recteur à la recherche et aux études supérieures de Concordia est un « leader en innovation »

Christophe Guy possède une vaste expérience en tant qu’administrateur, professeur et chercheur
1 juin 2017
|
Par Karen McCarthy

Administrateur, ingénieur, professeur et chercheur de renom au Québec et ailleurs au Canada, Christophe Guy a été nommé vice-recteur à la recherche et aux études supérieures de l’Université Concordia. Son mandat de cinq ans débutera le 1er août 2017.

Christophe Guy Christophe Guy

Depuis juin 2007, Christophe Guy est directeur général de l’Ėcole Polytechnique de Montréal, l’un des principaux établissements d’enseignement du génie au Canada. Auparavant, il y a été directeur de la recherche et de l’innovation.

« Christophe est un leader en recherche et en innovation qui tablera sur notre dynamisme pour doubler notre effort de recherche », affirme Alan Shepard, recteur de l’Université Concordia, évoquant l’un des vecteurs stratégiques de l’Université.

« Il possède un savoir étendu et une vaste expérience, et se passionne pour l’enseignement supérieur. Communicateur habile et stimulant, il comprend le milieu universitaire et les cultures de recherche du Québec et du Canada. Il a brillamment fait la preuve de sa capacité à accroître les occasions de financement de la recherche et à tisser des liens avec les entreprises et d’autres partenaires. »

Sous la direction de Christophe Guy, Polytechnique Montréal est devenue un chef de file de la recherche et de l’innovation en génie au Canada. L’établissement a multiplié ses partenariats avec l’industrie et accueille aujourd’hui un grand nombre de chaires de recherche du Canada.

« Plusieurs facteurs ont motivé ma décision d’entrer à l’Université Concordia, dont sa renommée grandissante à l’échelle nationale et internationale à titre d’établissement novateur et dynamique axé sur la recherche et la création de savoir », explique Christophe Guy, qui a récemment été nommé Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques, l’une des plus hautes distinctions universitaires françaises.

Fervent défenseur du transfert technologique, Christophe Guy a participé ou prêté son soutien à la création et à l’essor d’entreprises québécoises qui mettent en application les résultats de la recherche universitaire.

Il a cofondé l’entreprise Odotech inc. en 1998 avec un de ses anciens étudiants aux cycles supérieurs, Thierry Pagé. Cette société issue de Polytechnique Montréal se spécialise dans la surveillance et la gestion des odeurs.

Elle a reçu de nombreux prix et distinctions, se classant notamment aux palmarès des 15 meilleures sociétés de technologies vertes du Canada et de la France en 2010. Aujourd’hui, Odotech a son siège social à Montréal et des filiales en France et au Chili.

Jouant un rôle actif dans les principales grappes industrielles de Montréal, Christophe Guy est cofondateur du Consortium de recherche et d’innovation en aérospatiale au Québec ainsi que du Consortium en aérospatiale pour la recherche et l’innovation au Canada, organismes au sein desquels il agit par ailleurs comme vice-président du conseil d’administration.

Il siège également au conseil d’administration de plusieurs autres organismes et établissements, dont le Consortium industriel de recherche et d’innovation en technologies médicales du Québec, l’Université de technologie de Compiègne (France), la Fondation du Centre des sciences de Montréal, de même que le Réseau d’excellence des sciences de l’ingénieur de la Francophonie, dont il est cofondateur.

Membre de l’Ordre du Canada, officier de l’Ordre national du Québec et fellow de l’Académie canadienne du génie, Christophe Guy est l’auteur ou coauteur de plus de 110 communications scientifiques ainsi que codétenteur de huit brevets.

Titulaire d’un doctorat en génie chimique de Polytechnique Montréal, il est professeur titulaire dans cet établissement depuis juin 1996. Il en a dirigé le Département de génie chimique de 1995 à 2001.


Des remerciements de la part du recteur

« Je tiens à remercier Justin Powlowski d’avoir assumé le rôle de vice-recteur par intérim depuis septembre dernier, déclare Alan Shepard. Il a dirigé le Service de la recherche avec brio et retrouvera son poste actuel de vice-recteur adjoint à la stratégie et aux opérations. »

Le recteur exprime également sa reconnaissance aux membres du comité de recrutement, dont le travail a rendu possible la nomination de Christophe Guy à ce poste stratégique pour l’Université Concordia.

Ces personnes sont : Franҫoise Bertrand, Olivier Charbonneau, Satyaveer Chauhan, Martha Langford, Samie Li Shang Ly, Lucinda Marshall-Kiparissis, Frédérica Martin, Lorraine Oades, Kim Sawchuk, David Secko et Sofiène Tahar.

Le comité était présidé par Alan Shepard, et Andrea Renaud en était la secrétaire.

 



Retour en haut de page

© Université Concordia