Skip to main content

Concordia et McGill s’unissent à l’occasion du Décathlon solaire

Cet été, une équipe montréalaise de rêve se rendra en Chine pour participer à un grand concours international d’architecture verte
April 13, 2017
|
Par Amanda Clarke

solar-decathlon-teams-620


Il n’y aura ni saut en hauteur ni 100 mètres haies, mais les universités Concordia et McGill visent une solide performance de la part de leur équipe en août prochain au Décathlon solaire de Chine 2017.

Lancé à l’origine par le Département américain de l’énergie en 2002, ce concours biennal axé sur le bâtiment durable met des équipes universitaires au défi de concevoir, de construire et d’exploiter une maison solaire dans le respect d’exigences écoénergétiques et architecturales élevées.

TeamMTL regroupe les forces de professeurs et d’étudiants de plusieurs départements et disciplines de la Faculté des beaux-arts, de la Faculté de génie et d’informatique et de l’École de gestion John-Molson de l’Université Concordia, ainsi que de l’École d’architecture de l’Université McGill.

Ensemble, ils participeront au prochain concours, qui aura lieu dans la ville chinoise de Dezhou – la « cité du soleil ».

Chaque équipe doit construire une maison solaire de deux étages alimentée à l’énergie solaire qui présente une surface au sol de 120 à 200 mètres carrés. La maison doit être équipée d’appareils ménagers fonctionnant à l’énergie solaire ainsi que d’un véhicule électrique et d’un dispositif de chargement.

Le jury évaluera les maisons en fonction de plusieurs critères – coût; faisabilité; efficacité énergétique; adaptabilité environnementale; capacité de production d’électricité et qualité architecturale.

Selon Bruno Lee, professeur adjoint au Département de génie du bâtiment, civil et environnemental de Concordia – qui a déjà participé au décathlon solaire alors qu’il était étudiant – cette épreuve offre aux concurrents une expérience sans égale.

« Les étudiants bénéficient d’une immersion totale dans un environnement de design intégré tout en côtoyant des spécialistes du domaine. Ils apprennent à aborder divers aspects de la conception, à examiner les options possibles et à envisager différents scénarios tout au long du cycle de conception-construction-exploitation. »

La proposition de TeamMTL, le logement à haute performance, ou DPD pour Deep-Performance Dwelling, est un bâtiment à consommation énergétique nette nulle, construit selon un système à intensité de carbone faible ou nulle. Par ailleurs, il convient aux contextes climatiques et architecturaux tant de Montréal que de Dezhou.

Les étudiants qui participent à la construction du DPD dirigeront des cours et mèneront des travaux de recherche sous la supervision du Pr Lee, de Carmela Cucuzzella, professeure agrégée au Département de design et d’arts numériques de Concordia, et de Michael Jemtrud, professeur agrégé à l’École d’architecture de McGill.

Aux dires du Pr Jemtrud, le décathlon solaire est une initiative entre établissements hors du commun. Pour les étudiants comme pour les professeurs, c’est une occasion extraordinaire d’apprentissage et d’enseignement axés sur la pratique, qui résonne au-delà des classes pour toucher la communauté.

« Cette collaboration permet aux équipes d’aborder de manière tangible – sous l’angle du cadre bâti en milieu urbain – certains des enjeux sociétaux et urbanistiques les plus pressants. »

La construction du logement à haute performance a débuté cet hiver sur le campus Loyola. Une fois l’édification et la mise à l’épreuve du bâtiment terminées, celui-ci sera démantelé et expédié à Dezhou en vue du concours cet été.

Renseignez-vous sur le Département de génie du bâtiment, civil et environnemental de l’Université Concordia.

 

Liens connexes



Back to top Back to top

© Concordia University