Nordicité : vivre dans le froid

Étudiants et professeurs seront réunis en mars à l’Université Concordia à l’occasion d’un colloque de design interdisciplinaire placé sous un thème arctique
16 février 2016
|
Par Elisabeth Faure

Timo Newton Syms (Flickr CC) « Lorsqu’on pense aux villes nordiques, on pense surtout à leur adaptation au climat – non seulement au froid, mais aussi à la noirceur et aux questions propres aux pays nordiques. » | Photographie : Timo Newton Syms (Flickr CC)

Un nouveau collectif de design constitué de diplômés de l’Université Concordia souhaite que les Montréalais fatigués de l’hiver repensent leur attitude à l’égard du froid.

L’événement bilingue Nordicité 2016, qui se tiendra du 4 au 12 mars, est organisé par le collectif Kopula, qui jette un regard interdisciplinaire sur tous les aspects de la vie en climat froid.

Les sujets abordés comprendront ainsi la nourriture, le logement, les transports, le multiculturalisme et les questions autochtones. Le titre de l’événement reprend par ailleurs le terme « nordicité » inventé par le géographe canadien Louis-Edmond Hamelin. Ce néologisme évoque les nombreux facteurs qui influent sur une région nordique.

Concours de design ou charrettes, projections de films et installations artistiques extérieures seront au programme, et le public pourra assister à un certain nombre de cours à Concordia.

« Lorsqu’on pense aux villes nordiques, on pense surtout à leur adaptation au climat – non seulement au froid, mais aussi à la noirceur et aux questions propres aux pays nordiques », explique Caoimhe Isha Beaulé, B.A. 2015, membre de Kopula et organisatrice du colloque.

Celle-ci a longtemps vécu dans le froid. Elle a en effet grandi à Kuujjuarapik, dans le Nord du Québec. Alors qu’elle effectuait une majeure en design et une mineure en durabilité, elle a également fait un échange d’un an à Rovaniemi, en Finlande. Elle a observé là-bas une attitude différente à l’égard des longs hivers. « J’ai découvert le concept de design arctique, affirme-t-elle, ce qui a totalement influencé mon approche du design. »

Lorsque Caoimhe Isha Beaulé est revenue à Montréal, elle tenait à approfondir ses travaux de design arctique. Le collectif Kopula a ainsi vu le jour l’automne dernier, et avec lui l’idée du colloque Nordicité. L’équipe espère d’ailleurs voir l’événement se répéter annuellement au-delà de l’édition inaugurale de 2016.

Le colloque est parrainé par le Collège Loyola pour la diversité et la durabilité et le Département de design et d’arts numériques de Concordia ainsi que par l’événement Arctic Design Week.

« Dans le cours Environmental Research and Practice, mes collègues Alice Jarry et Tina Carlisi ainsi que moi-même guiderons les recherches des étudiants sur le thème des cultures arctiques et du design social », explique pk langshaw, directrice du Département de design et d’arts numériques.

« Les équipes assisteront et participeront à des conférences et à des activités afin d’enrichir leurs connaissances et leur expérience de la création de projets tournant autour du concept de froid et de la manière dont nous nous adaptons au climat à l’aide d’articles qui nous gardent au chaud », ajoute-t-elle.

Les design seront vendus le 30 mars dans une boutique éphémère située dans le pavillon intégré Génie, informatique et arts visuels (EV), et les dons iront à des partenaires communautaires du centre-ville, Chez Doris et le centre de jour St-James.

Entre autres sujets, les discussions examineront aussi comment rendre les extérieurs de Montréal encore plus vivants et dynamiques en hiver, et comment utiliser les principes de la durabilité pour combattre le réchauffement planétaire.

« Je crois qu’il est aujourd’hui essentiel de garder la durabilité à l’esprit, d’où notre association avec le Collège Loyola pour la diversité et la durabilité, affirme Caoimhe Isha Beaulé. Le collège et le Département de design et d’arts numériques nous ont d’ailleurs aidés dès le départ. »

Les organisateurs ont également collaboré avec leurs homologues de l’événement finlandais Arctic Design Week. Accompagnée de Marie-Hélène Roch, une autre membre de Kopula, Caoimhe Isha Beaulé sera du reste en Finlande la semaine prochaine afin d’observer le festival, dont les Montréalais peuvent beaucoup apprendre selon elle.

« Durant toute l’année que j’ai passée en Finlande, je me rendais à l’université en vélo chaque jour, se souvient-elle. Toute la ville était adaptée pour permettre l’usage du vélo à longueur d’année. » Elle souligne que cette adaptabilité à l’hiver n’est pas toujours aussi présente au Canada.

« En ville, on voit souvent sur les immeubles des panneaux qui mettent en garde contre les chutes de glace, ce qui, quand on y pense, n’a aucun sens, affirme la designer en riant. Pourquoi construirait-on, dans une ville nordique comme Montréal, un immeuble d’où la glace peut tomber et gravement blesser quelqu’un? »

Le colloque Nordicité est gratuit et ouvert au public.

L’événement se tiendra du 4 au 12 mars 2016. Consultez le programme complet. Le nombre de participants est limité; inscrivez-vous dès maintenant. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Facebook de l’événement.

 



Retour en haut de page

© Université Concordia