Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Un congrès de plus de 5000 participants appuyé par des mesures écoresponsables

De la réduction du papier au covoiturage, les organisateurs du Congrès de l’Acfas ont l’environnement en tête tout au long du processus
7 avril 2014
|
Par Lucas Wisenthal

acfas-sustainability-620

Ce printemps, du 12 au 16 mai, l’Université Concordia accueillera le 82e Congrès de l’Association francophone pour le savoir (l’Acfas), le plus important rassemblement multidisciplinaire de chercheurs dans le monde francophone.

Cinq mille chercheurs de 30 pays convergeront vers les deux campus de l’université pour la présentation de 172 colloques sur des dizaines de sujets, et de plus de 3000 conférences. Pendant la présentation du congrès, des dizaines d’employés et de bénévoles travailleront pour s’assurer que tout se déroule impeccablement et de façon aussi écoresponsable que possible.

Dans cette optique, Concordia et l’Acfas mettront en place une série de mesures écoresponsables allant d’une diminution du matériel imprimé à l’incitation au covoiturage.

Cependant, pour aussi subtiles que ces mesures puissent sembler, chacune d’entre elles joue un rôle important pour le déroulement d’une activité écologiquement responsable.

Le Congrès de l’Acfas appuiera ce projet écoresponsable en mettant de l’avant les sept mesures suivantes :

1. Réduction du materiel imprimé

Il ne fait pas de doute qu’un événement de l’ampleur du Congrès de l’Acfas exige l’impression d’une vaste quantité de documents, mais cette année, les organisateurs ont réduit l’habituel livret du programme des 380 pages qu’il faisait autrefois, à un tout petit 48 pages.

De plus, le programme est imprimé sur du papier fait localement de fibres post-consommation à 100 %, ce qui signifie que le matériau a déjà été utilisé et retransformé. Et comme tout le matériel touchant l’Acfas (affiches et prospectus entre autres), il utilise aussi des encres à base d’huiles végétales certifiées Éco-Logo.

Les chercheurs et les participants seront aussi invités à éviter complètement de se servir de papier en consultant le site Web de l’Acfas et son application mobile pour se renseigner sur le programme. À la fin de la semaine, les organisateurs récupéreront les programmes au moyen de réceptacles de recyclage identifiés à cette fin pour les réutiliser dans des projets artistiques.

2. Porte-noms écologiques

Les présentatrices et présentateurs de l’Acfas recevront des porte-noms insérés dans des enveloppes de plastique achetées localement.

À la fin du congrès, ces enveloppes seront récupérées et conservées pour la prochaine édition du congrès. Quiconque retournera son porte-nom dans les bacs de recyclage sera inscrit à un concours pour gagner une liseuse.

3. Tee-shirts écologiques

Comme c’est souvent le cas dans les grandes conférences, le Congrès fournira des tee-shirts de l’Acfas à ses bénévoles – ces gens qui rendront possible la tenue de l’événement – pour qu’ils puissent être plus facilement identifiés.

Ces tee-shirts seront produits au Québec et faits de coton entièrement biologique. Le fabricant local fera aussi la promotion du développement durable en redonnant 1 % de ses profits à des organismes de bienfaisance.

4. Covoiturage

L’Acfas attirera des participants qui viendront de tous les coins de la province et du monde entier. Certains devront se rendre à Montréal en avion, d’autres pourront le faire en automobile.

Pour venir en aide à ce dernier groupe, les organisateurs ont mis en place un système de covoiturage par le biais de covoiturage.ca, un site qui relie des gens qui voyagent en automobile à d’autres personnes à proximité qui souhaitent se rendre au même endroit. L’idée est évidemment de réduire l’émission de gaz à effet de serre que générera la tenue du Congrès.

Pour inciter à l’utilisation de ce mode de transport, les usagers du covoiturage courront la chance de remporter un de deux certificats-cadeaux de 30 $ fournis par Mountain Equipment Co-op.

5. Aliments et boissons écoresponsables

Parlons franchement, le café est un point important pour toute conférence. Le café qui sera disponible durant la tenue de l’Acfas sera un café équitable.

Tous les aliments seront achetés localement et l’eau proviendra de pichets remplissables, une mesure qui s’inscrit dans l’interdiction, à Concordia, de vendre des eaux embouteillées dans les machines distributrices sur les deux campus. Enfin, le vin qui sera servi lors du cocktail de bienvenue proviendra de producteurs québécois.

6. La Brigade verte

Pendant toute la durée de l’Acfas, la Brigade verte, un groupe formé de bénévoles, veillera au grain et s’assurera que des poubelles et des bacs à recyclage soient installés là où ils doivent l’être, et que les déchets soient éliminés correctement. Vous aimeriez leur prêter main-forte? Bénévolat pendant le Congrès de l’Acfas.

7. Chaque geste compte

En matière d’écoresponsabilité, chaque geste compte. Les organisateurs du congrès de cette année ont choisi d’utiliser des nappes de couleur foncée pour une simple et bonne raison : elles ont besoin d’être lavées moins souvent que les nappes blanches. Chaque geste qui permet d’épargner en coûts d’énergie est bénéfique pour l’Acfas.

Le 82e Congrès de l’Acfas se déroulera à l’Université Concordia du lundi 12 mai au vendredi 16 mai 2014. 
 



Back to top Back to top

© Université Concordia