Communiqué de presse

Un diplômé remercie Concordia avec un don de 1 million $

Ancien chauffeur de taxi de soir et étudiant de jour, l’homme d’affaires Hardeep Grewal lance un important fonds de dotation pour le MBA de son alma mater

Montréal, le 25 avril 2016 – C’est l’histoire incroyable d’une réussite digne d’un scénario de Hollywood : le diplômé de l’Université Concordia Hardeep (Hardy) Grewal, B. Comm. 1983, qui n’avait que 7 $ en poche lorsqu’il a immigré au Canada dans les années 1970, est aujourd’hui devenu un magnat des affaires.

Hardy Grewal considère que son expérience à Concordia a joué un rôle fondamental dans sa réussite. Afin de remercier son alma mater, il a donc remis de 1 million $ à l’École de gestion John-Molson de l’Université en vue d’instituer des bourses d’études dans le cadre de son programme de MBA.

Avant de briller dans le monde des affaires, Hardy Grewal a dû s’adapter à des circonstances difficiles. Afin de joindre les deux bouts lorsqu’il fréquentait l’Université, il alternait en effet les cours durant la journée et la conduite d’un taxi la nuit.

« Mes parents étaient fermiers en Inde et n’avaient qu’une éducation primaire, explique Hardy Grewal, qui est originaire du Punjab. Leur rêve était que tous leurs enfants puissent faire des études. »

Un enseignement souple
C’est la souplesse des programmes de Concordia qui a permis à Hardy Grewal de réaliser ses ambitions : « L’Université m’a accueilli et c’est pour cette raison que je lui ai toujours été fidèle. »

Aujourd’hui, Hardy Grewal est un homme d’affaires prospère. À titre de président-directeur général de l’entreprise OhCal Foods, basée à Los Angeles, il gère en effet 2 100 restaurants Subway en Californie, à Washington, en Virginie, au Maryland et en Ontario. Il est ainsi l’un des plus importants franchiseurs d’Amérique du Nord.

« Nombre de diplômés de l’École de gestion John-Molson connaissent énormément de succès, déclare Alan Shepard, recteur de Concordia. Ils expriment notamment leur reconnaissance en appuyant les étudiants de l’Université, qui réussissent alors tout autant et perpétuent le cycle. »

« Un don aussi important peut avoir des ramifications, puisque la réussite de générations de chefs d’entreprise à venir lui sera attribuable », ajoute Bram Freedman, vice-recteur au développement et aux relations extérieures de Concordia.

En reconnaissance de ce geste substantiel, l’Université a donné le nom du diplômé et de sa femme à un espace clair et spacieux du pavillon de l’École de gestion John-Molson : l’atrium Hardeep-(Hardy)-Singh-Grewal-et-Patwant-Kaur-Grewal.

« La désignation des espaces du pavillon de l’École de gestion John-Molson vise à inspirer nos étudiants, explique Stéphane Brutus, doyen intérimaire de l’école. Beaucoup d’entre eux arrivent en effet à Concordia en espérant avoir eux aussi ce type d’impact. »

« Je sais d’où je viens, conclut Hardy Grewal, et je suis fier de voir mon nom associé à l’établissement qui a contribué à ma réussite. »


Source

Nadia Kherif
Nadia Kherif
Public Affairs
514-848-2424, ext. 4187
nadia.kherif@concordia.ca
@MediaNad

Personnes-ressources

Sylvain-Jacques Desjardins
Directeur des communications
Bureau du développement et des relations avec les diplômés
514-848-2424, poste 4977 
Cellulaire: 514-710-7819 
s-j.desjardins@concordia.ca




Retour en haut de page

© Université Concordia