Communiqué de presse

L’Université Concordia se voit décerner une chaire en génie de la conception aérospatiale du CRSNG

La chaire renforcera l’enseignement et la recherche en génie de la conception

Montréal, le 18 novembre 2015 – Centre névralgique international de l’industrie aérospatiale, Montréal compte la deuxième plus importante densité d’emplois mondiale dans le domaine. Or, une nouvelle chaire en génie de la conception aérospatiale (NCADE) du CRSNG vient d’être établie à l’Université Concordia. Elle vise à assurer une hausse constante de la qualité et du nombre de diplômés en génie de la conception qui œuvreront dans ce secteur industriel florissant et en pleine mutation. 

Pour la NCADE, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) a octroyé 1 million de dollars de financement sur cinq ans dans le cadre de son programme de chaires en génie de la conception (CGC). L’objectif premier du programme de CGC est d’aider les universités à répondre à la demande croissante de talents en génie de la conception, ainsi qu’à innover sur le plan de la conception, des concepts et des outils de conception. Sachant que seulement 16 CGC sont attribuées dans l’ensemble du Canada, la concurrence pour en obtenir une s’avère rude.

La titulaire principale de la chaire, Catharine Marsden, est ingénieure mécanique. Elle possède plus de vingt ans d’expérience dans l’industrie aérospatiale canadienne. Avant de se joindre à l’Université Concordia en juillet 2015, Mme Marsden a travaillé six ans au Collège militaire royal du Canada, où elle supervisait des projets-cadres d’aéronefs et enseignait la conception et l’analyse des structures.

Catharine Marsden dirigera l’élaboration d’un cursus novateur de premier cycle en génie de la conception aérospatiale. Elle chapeautera également le développement de stratégies d’enseignement et d’apprentissage ainsi que d’activités ciblées de formation et de recherche aux cycles supérieurs. La NCADE favorisera l’enrichissement de l’expérience pratique et de l’apprentissage expérientiel grâce à un contenu fondé sur des projets, à des expériences en laboratoire plus nombreuses et à la mise en place d’un projet final multidisciplinaire de conception d’aéronef. Pour ce projet, les étudiants travailleront en équipes de conception intégrées, sous la supervision de Mme Marsden et avec le soutien des parrains industriels de la chaire. 

La NCADE est la première du genre à être octroyée à Concordia. Les activités de la chaire seront réalisées avec le soutien et l’étroite collaboration d’un groupe impressionnant d’entreprises, dont d’importants fabricants d’équipement d’origine comme Bell Helicopter Textron Canada, Bombardier, Pratt & Whitney Canada et Siemens Canada, ainsi que les PME Marinvent Corporation et Altair Engineering Canada. La valeur totale du programme NCADE est de 4,4 millions de dollars sur cinq ans.

« Au Canada, l’aérospatiale est un secteur dynamique, hautement technique et compétitif à l’échelle mondiale, explique Catharine Marsden. Nous devons nous assurer que les étudiants et étudiantes de Concordia soient en mesure de contribuer à cette industrie équipés non seulement de compétences universitaires solides, mais aussi d’aptitudes personnelles et professionnelles combinant sens critique, grande créativité et souplesse dans le travail d’équipe. » 

Le cotitulaire de la NCADE, Yong Zeng, vient d’achever deux mandats (2004‑2014) à titre de détenteur de chaire de recherche du Canada en science de la conception (niveau 2). M. Zeng dirigera les activités de recherche de la NCADE en vue d’améliorer l’efficacité de la formation en génie dispensée au premier cycle et aux cycles supérieurs. Professeur à l’Institut d’ingénierie des systèmes d’information de l’Université Concordia, Yong Zeng élaborera et validera en outre des méthodologies innovantes et directement applicables aux processus de conception et de développement aérospatiaux.

« La collaboration avec les partenaires de l’industrie constitue l’élément essentiel de l’expérience d’apprentissage liée à la NCADE, indique Graham Carr, vice-recteur à la recherche et aux études supérieures de Concordia. La création d’un programme d’apprentissage en milieu de travail, en étroite collaboration avec l’industrie, apporte une nouvelle dimension à l’offre actuelle de stages et d’activités au sein de clubs universitaires. Nos étudiants bénéficient d’occasions enrichissantes où ils et elles peuvent assimiler des connaissances approfondies sur les produits, la culture et les pratiques des entreprises du secteur, et ce, tout en profitant d’un solide développement de carrière tout au long de leurs études de premier cycle. »

« Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada est fier d’appuyer la chaire en génie de la conception aérospatiale à l’Université Concordia, affirme B. Mario Pinto, président du CRSNG. Cette chaire permettra de mieux préparer les futurs ingénieurs en conception à une carrière dans le secteur canadien de l’aérospatiale. Catharine Marsden et Yong Zeng  contribueront à réaliser cet objectif grâce à leur expertise exceptionnelle en la matière dans les milieux industriel et universitaire. Ensemble, ils travailleront à accroître la qualité et le nombre des diplômés en génie en enrichissant les programmes d’aérospatiale et en offrant aux étudiants la chance d’acquérir une expérience pratique et créative dans le domaine.»


Source

Nadia Kherif
Nadia Kherif
Public Affairs
514-848-2424, ext. 4187
nadia.kherif@concordia.ca
@MediaNad



Retour en haut de page

© Université Concordia