« Il s’agit pour nous d’une occasion de faire preuve de solidarité »

L’Association des diplômés fait don de 50 000 $ pour appuyer les étudiants touchés par la pandémie de COVID-19
8 avril 2020
|
Par Marta Samuel

VPAA-T20-64529-CUAA-COVID-19-student-emergency-fund

Lorsque l’Université Concordia a annoncé la création du fonds de secours pour la COVID-19 à l’intention des étudiantes et étudiants, une communauté de diplômés a répondu à son appel public afin d’aider les étudiants qui éprouvaient des difficultés financières en faisant un don de 50 000 $.

« Le besoin est immédiat et nous voulions y répondre », explique Kim Fuller, B. Bx-arts 1996, présidente de l’Association des diplômés de l’Université Concordia (ADUC). « Nous traversons une période où les gens doivent se serrer les coudes, et le fait d’avoir un réseau dont on partage déjà les valeurs et les expériences renforce ces liens communautaires. »

L’ADUC a donc pris les devants pour directement venir en aide aux étudiantes et étudiants touchés par la COVID-19 et les fermetures subséquentes. L’association encourage d’ailleurs l’ensemble de son réseau de diplômés à appuyer le fonds s’ils le peuvent.

« Nous savons déjà que les étudiants subissent énormément de pression en raison de leurs études, mais ils ont aussi beaucoup de responsabilités personnelles, poursuit Mme Fuller. Peut-être s’occupent-ils d’un membre de leur famille, ou contribuent-ils aux finances de celle-ci au moyen d’un emploi à temps partiel qu’ils ont maintenant perdu – bref, il y a tout un effet domino. En soulageant, du moins en partie, cette pression, on marque déjà un pas dans la bonne direction. »

Un appel à redonner

Pour complémenter les initiatives du gouvernement fédéral liées à la pandémie, Concordia a mis sur pied le fonds de secours pour la COVID-19 à l’intention des étudiantes et étudiants. Initialement doté de 500 000 $, ce fonds soutiendra les étudiants qui ne sont pas en mesure de payer leur loyer, de faire leur épicerie ou de subvenir à d’autres besoins essentiels.

L’Université a également lancé un appel public à ses donateurs, diplômés, amis ainsi que membres du corps professoral et du personnel afin d’appuyer ses étudiants. Après une semaine, le fonds a récolté au-delà de 25 000 $ en plus du récent don de l’ADUC.

« Cette période difficile nous rappelle le rôle central que jouent nos diplômés dans le développement de notre université et la nécessité de répondre aux besoins de nos étudiants. », affirme Paul Chesser, B.A. 1994, dipl. 2e cycle 1997, vice-recteur à l’avancement de Concordia. « Nous sommes reconnaissants à l’ADUC d’avoir ainsi représenté les valeurs de l’établissement. Le soutien que l’association apporte à notre communauté est aujourd’hui plus important que jamais. »

Ses divers événements et activités ayant été suspendus durant la pandémie, l’ADUC – qui sert plus de 220 000 diplômés de Concordia et de ses établissements fondateurs, la Sir George Williams University et le Loyola College – y a vu un moyen de réaffecter des sommes inutilisées pour le bien commun.

« Nous avons le devoir, les uns envers les autres ainsi qu’envers notre communauté, d’apporter notre aide autant que possible », conclut Kim Fuller.

« À mon avis, la raison d’être d’une association de diplômés est de faire front commun en cas de besoin. Il s’agit pour nous d’une occasion de faire preuve de solidarité et d’aider d’autres membres de la communauté de Concordia. »

Renseignez-vous sur le fonds de secours pour la COVID-19 à l’intention des étudiantes et étudiants.

Au sein même de la communauté de Concordia, l’un des besoins actuels est d’assurer le bien-être économique, physique et mental des étudiantes et étudiants. Si vous le pouvez, envisagez de faire un don.

Within the Concordia community, a current area of need is the economic, physical and mental wellbeing of our students. If you can, please consider making a donation.



Retour en haut de page

© Université Concordia