Skip to main content

Quand réciprocité rime avec générosité

La générosité d’une diplômée permet à la prochaine génération d’étudiants et d’étudiantes de profiter des mêmes occasions qu’elle a eues.

Dorothy Mikalachki, B.A. 1959, se souvient très bien du jour où elle a rencontré le regretté Henry F. Hall, recteur de la Sir George Williams University (de 1957 à 1962), qui dirigeait l’un des deux établissements fondateurs de Concordia.

Avant cette rencontre, Mme Mikalachki ne pensait pas qu’elle pourrait réaliser son rêve d’aller à l’université – objectif quasi inatteignable en raison de la difficile situation financière de sa famille.

Mais grâce à une bourse d’études octroyée par Henry F. Hall, Dorothy Mikalachki a pu aller à l’université. Elle a profité de chaque instant passé dans l’établissement, où elle a cultivé sa grande passion pour l’apprentissage et a même fait la connaissance de son futur mari, Al Mikalachki, B.A. 1958.

Dorothy Mikalachki a rendu hommage à son alma mater avec un don planifié. Parfois appelés legs philanthropiques ou donations entre vifs, les dons planifiés permettent de contribuer entre autres aux bourses d’études de 1er cycle, aux bourses d’études supérieures et de recherche, aux chaires facultaires, aux activités de recherche, aux infrastructures.

Les don planifiés à Concordia



Retour en haut de page

© Université Concordia