Skip to main content

Test de conditionnement physique

Fitness Testing / Cardio-Pulmonary Suite
La salle d’observation cardiopulmonaire est à votre disposition pour vous aider à prendre en charge la santé de votre cœur et de vos poumons, à déterminer la composition de votre corps, à mieux vous entraîner et à adopter de meilleures habitudes de vie tout en profitant d’un encadrement plus spécifique.

Avec le concours de physiologistes de l’exercice clinique qualifiés, la salle d’observation cardiopulmonaire peut accueillir des programmes d’évaluation physiologique à portée communautaire, axés entre autres sur les épreuves d’effort, ainsi que la prévention et la prise en charge des maladies chroniques.


Équipement

  • Appareils Impedimed SFB7 et Bodystat Quadscan 4000 : analyse de l’impédance bioélectrique
  • VO2 max (test d’absorption maximale d’oxygène)
  • Appareil Cosmed Aquatrainer

Programmes

Évaluation de la condition physique (VO2 max)

Si vous êtes athlète et vous préparez en vue d’un marathon ou encore, si vous êtes une personne active et souhaitez simplement obtenir une mesure précise de votre forme physique, le VO2 max (ou test d’absorption maximale d’oxygène) pourrait vous convenir. Cette évaluation peut être effectuée sur tapis roulant ou vélo stationnaire. Tout au long de l’épreuve, les participants portent un masque respiratoire qui permet de collecter des données physiologiques à chaque respiration. Afin que le test se déroule en toute sécurité, les sujets sont en outre branchés à un électrocardiographe (ECG) au moyen d’électrodes placées sur la poitrine.

Évaluation de la condition physique (VO2 max) réalisée en bassin

Ce test de condition physique est idéal pour les entraîneurs de suivre les réponses physiologiques de leur athlète tout en nageant dans une piscine à courant contrôlé, (piscine de résistance à l'hydrothérapie SwimEx 700T). Prix à déterminer.

Analyse du pourcentage de masse adipeuse

À l’aide d’un dispositif d’analyse de l’impédance bioélectrique, il est possible de mesurer directement le pourcentage de masse adipeuse.

Retour en haut de page

© Université Concordia