Lauréates et lauréats

2022  2021  2020 

2022

Emily Carrese-Chacra

Prix Ed-Whitlock

Lauréate : Emily Carrese-Chacra

Emily Carrese-Chacra est doctorante en psychologie clinique à l’Université Concordia. Membre de l’équipe du Laboratoire sur le stress, les relations interpersonnelles et la santé, elle mène des recherches visant à cerner les processus interpersonnels qui influent sur les changements de comportements liés à la santé chez les jeunes adultes et les personnes âgées. Plus précisément, elle s’intéresse aux processus interpersonnels (régulation sociale, adaptation collective, soutien à l’autonomie) susceptibles d’avoir une incidence sur l’influence mutuelle que peuvent exercer les couples en surpoids ou obèses vivant sous le même toit dans leurs démarches pour modifier leurs comportements liés à la santé (habitudes en matière d’alimentation et d’activité physique), au cours de la période de l’après-confinement. L’étude permettra de bonifier les interventions visant l’adoption et le maintien de comportements favorisant la santé, en mettant en évidence les processus interpersonnels clés que les cliniciens devraient cibler dans leurs interventions auprès des couples. Par la suite, Emily Carrese-Chacra continuera de se consacrer à la promotion de la santé et du mieux-être chez les adultes d’un certain âge dans le cadre de son travail de bénévolat, de sa formation universitaire aux cycles supérieurs et de sa pratique clinique future.

Prix Patricia-Dudar (500 $)

  • Lauréate : Christiane Meyer
    Titre de l’exposé : Effets de la désynchronisation environnementale sur la consommation volontaire d’alcool et l’émotivité lors du sevrage alcoolique chez les rates
  • Lauréate : Stefanie A. Tremblay
    Titre de l’exposé : Prise en compte de la covariance dans les études portant sur la microstructure multimodale — un modèle pour la quantification à plusieurs variables dans le domaine de la santé et du traitement des maladies

Prix du Réseau de recherche en santé cardiométabolique, diabète et obésité – CMDO (500 $)

  • Lauréate : Emily Marcotte
    Présentation par affiches : Évaluation des fonctions motrices après désactivation du gène Bmal1 du circuit habénulaire
  • Lauréate : Hanieh Mohammadi
    Présentation par affiches : Effets des traitements antihypertenseurs sur la pulsatilité cérébrale chez les personnes âgées présentant des facteurs de risque cardiovasculaire
  • Lauréate : Pascale Doherty-Haigh
    Présentation par affiches : Impact de la désactivation du gène Bmal1 dans le noyau accumbens sur les comportements liés à la consommation d’alcool

2021

Kayla Hollett

Prix Ed-Whitlock

Winner: Kayla Hollett

Kayla Hollett a obtenu une maîtrise ès sciences en psychologie expérimentale de l’Université Memorial avant d’entreprendre un doctorat en psychologie clinique à l’Université Concordia, en 2020. Membre de l’équipe du Laboratoire sur le stress, les relations interpersonnelles et la santé, elle s’intéresse aux changements de comportements en matière de santé chez les adultes d’un certain âge qui cherchent à améliorer leurs habitudes alimentaires et leur condition physique. Plus précisément, ses recherches ont pour but d’enrichir les connaissances existantes sur les changements de comportements liés à la santé en examinant la notion d’interdépendance dans les relations amoureuses. Les résultats ainsi obtenus aideront les personnes d’un certain âge à mener une vie plus heureuse et plus saine en apportant des changements réalisables à leurs habitudes quotidiennes en matière d’alimentation et d’activité physique.

Prix Patricia-Dudar (500 $)

  • Lauréate : Amanda Cammalleri
    Titre de l’exposé : Essai pilote randomisé visant à comparer les effets de l’exercice et ceux de la relaxation dans le traitement de l’insomnie chronique chez les personnes souffrant d’apnée du sommeil : incidences sur la gravité de l’insomnie et la capacité cardiorespiratoire
  • Lauréate : Brittany Intzandt
    Titre de l’exposé : Absence d’incidence de la capacité cardiovasculaire sur les relations entre sexualité, épaisseur du cortex et surpoids chez les personnes vieillissantes

Prix du Réseau de recherche en santé cardiométabolique, diabète et obésité – CMDO (500 $)

  • Lauréate : Popi Kasvis
    Présentation par affiches : Association inverse des symptômes du cancer et de l’état nutritionnel à la qualité de vie liée à la santé chez les patients en attente d’une résection hépatique
  • Lauréate : Sara Matovic
    Présentation par affiches : Lien entre activité physique et détresse psychologique pendant la pandémie de COVID-19 : une étude longitudinale portant sur les personnes âgées au Québec
  • Lauréate : Charissa Losloso
    Présentation par affiches : Variabilité de la fréquence cardiaque avant et après un programme d’exercices chez les personnes atteintes d’insomnie comorbide et d’apnée obstructive du sommeil

2020

Brittany Intzandt

Prix Ed-Whitlock

Lauréate: Brittany Intzandt

Je poursuis actuellement des études doctorales sous la direction des professeurs Claudine Gauthier et Louis Bherer. L’augmentation sans précédent du nombre de personnes âgées dans nos sociétés exercera une énorme pression sur les systèmes de santé en raison du déclin des facultés cognitives pouvant survenir avec l’âge. Or, certaines données indiquent que l’exercice peut donner lieu à des changements dans le cerveau, notamment à une amélioration de l’hémodynamique cérébrale – entre autres au chapitre de la circulation sanguine et de la réactivité vasculaire –, ce qui aurait un effet bénéfique sur la cognition. Selon moi, il importe par-dessus tout de comprendre comment les stratégies non pharmacologiques telles que l’exercice peuvent influer sur la santé du cerveau lors du vieillissement et prévenir le déclin cognitif. Ces nouveaux éclairages permettront aux gens de vieillir en santé en jouissant d’une qualité de vie élevée. Par conséquent, je compte examiner une combinaison de plusieurs facteurs comme la réactivité vasculaire et la circulation sanguine dans le cerveau, l’exercice ainsi que d’autres résultats physiologiques dont on sait qu’ils influent sur la santé du cerveau lors du vieillissement. Les résultats préliminaires de mes travaux indiquent que les personnes en meilleure condition physique présentent une meilleure circulation sanguine, ce qui influe en toute probabilité sur la sexualité et l’obésité. L’étude permettra d’obtenir des preuves supplémentaires attestant les effets bénéfiques de l’exercice sur la santé cérébrale et la cognition lors du vieillissement et aidera à mieux comprendre les phénomènes sous-jacents qui surviennent dans le cerveau lors de l’exercice. De plus, elle ouvrira la voie à d’autres études portant sur certains effets physiologiques susceptibles de moduler la relation entre le vieillissement, la santé cérébrale et l’exercice. L’objectif de mes recherches à long terme est de continuer à étudier les effets positifs de l’exercice sur la santé du cerveau durant toute la vie ainsi que sur l’évolution de différentes maladies chroniques.

Retour en haut de page

© Université Concordia