Skip to main content

Lancement d'Études de l’échec

Le 21 octobre 2019 –Qu’est-ce que l’échec? À quel jeu de critères a-t-on recours pour le définir, et comment ces mêmes critères contestent-ils ce que l’on considère comme une réussite? Si la mobilité sociale contemporaine est en baisse et que la disparité économique va croissant, faut-il réévaluer l’échec? Et si les récits de progrès présentent la réussite comme inévitable, mais que des études de cas d’échec révèlent nombre de vérités sur les systèmes sociaux, culturels, politiques et économiques sous-jacents, les événements, les gestes et les gens peuvent-ils vraiment être envisagés comme des échecs?

Les Presses de l’Université Concordia recherchent des écrits issus d’un large éventail de disciplines qui repenseront l’échec comme une possibilité d’éclairer les réseaux avec lesquels il interagit pour mettre en question les suppositions favorisant la réussite – comme mesure de valeur, composante d’une idéologie ou d’un privilège, ou encore histoire révisionniste d’accidents et d’heureuses coïncidences. Les études de l’échec dévoilent des contre-récits qui approfondissent la compréhension des forces complexes à l’œuvre et suggèrent d’autres directions, possibilités et méthodes.

De tels écrits pourraient comprendre, mais sans s’y limiter, des études sur les sujets suivants : utopies ou projets coloniaux ratés; essais et erreurs dans la méthode scientifique; débâcle environnementale, inventions et technologies inusitées; entreprises commerciales sans succès; œuvres artistiques et littéraires initialement méprisées, mais plus tard reconsidérées comme des chefs-d’œuvre ou devenues cultes; philosophies ou mouvements esthétiques rejetés; idées marginalisées par des groupes d’intérêt enracinés; échec de sociétés majoritaires à collaborer avec des populations minoritaires; politiques publiques inadéquates face à des enjeux économiques, politiques ou environnementaux pressants; projets sociaux et initiatives infrastructurales qui n’ont pas accompli leurs objectifs.

Les questions soulevées par les publications pourraient inclure : comment les gens et les institutions échouent-ils à communiquer et à s’éduquer? De quelles manières les échecs sont-ils admis ou niés par des groupes d’intérêt commerciaux, politiques et culturels, et quels sont les effets de ces réponses? Comment l’État et ses acteurs justifient-ils un échec? Dans quelle mesure un échec est-il hors du contrôle d’un acteur? Que révèle l’échec quant aux préoccupations des gens liées au statut, aux compétences, au prestige, aux réalisations et à l’identité dans une société axée sur la réussite? À quel point une chose d’abord considérée comme une réussite devient-elle un échec et comment son évaluation change-t-elle?

Que l’angle d’approche soit analytique ou irrévérencieux, prévisible ou choquant, étonnant ou tragique, l’échec suscite une variété de réponses et de réactions. Les publications sur le sujet permettront aux communautés de chercheurs et de lecteurs de repenser les prétentions et les normes relatives à l’échec au sens large.

Pour en savoir davantage sur les Presses de l’Université Concordia, consultez le site concordia.ca/fr/presses. Pour obtenir plus d’information sur les projets ou soumettre une proposition aux fins d’évaluation, écrivez à l’adresse ryan.vanhuijstee@concordia.ca.


Lancement de la collection Auteurs, éditeurs, lecteurs, textes : 
études en histoire du livre et culture de l’imprimé
.

Le 10 janvier 2019 – Les Presses de l’Université Concordia ont le plaisir d’annoncer la création et le lancement de la collection Auteurs, éditeurs, lecteurs, textes : études en histoire du livre et culture de l’imprimé. Parrainée par la Société bibliographique du Canada (SbC) et publiée sous la direction de la professeure Ruth Bradley-St-Cyr (Université d’Ottawa), la collection diffusera les nouvelles connaissances dans les domaines de la bibliographie, de l’histoire du livre et de la culture de l’imprimé au sens large. Le premier ouvrage de la collection devrait paraître en 2020.

Fondée en 1947, la SbC est une association savante nationale et bilingue qui encourage l’étude de l’histoire, de la description ainsi que de la transmission des textes portant principalement sur le Canada, et ce, quels que soient leur support ou leur format. De la fin des années 1940 au milieu des années 1970, la SbC a publié nombre de bibliographies, de facsimilés des premiers documents canadiens imprimés et publiés, de même que d’études exhaustives de la culture du livre au Canada. La collection Auteurs, éditeurs, lecteurs, textes donnera un second souffle aux importants travaux de la SbC en matière d’histoire du livre et de bibliographie. Ses ouvrages ne seront pas restreints du point de vue géographique ou thématique; à l’instar de la SbC même, ils demeureront axés sur des sujets et des projets canadiens. Ils seront publiés en français ou en anglais, selon le cas. Leurs auteurs et éditeurs ne seront pas tenus d’être membres de la SbC.

Par ailleurs, pour souligner la création de la collection, la SbC et les Presses de l’Université Concordia collaboreront avec la bibliothèque de l’Université McGill pour numériser et republier les ouvrages du fonds d’édition de la SbC à l’origine parus entre 1949 et 1976.

Pour contribuer à la collection, veuillez soumettre une proposition, un CV ainsi qu’un extrait d’un projet de livre potentiel à : editor@bsc-sbc.ca.

Les Presses de l’Université Concordia publient des livres engagés, accessibles et argumentés, sélectionnés par un comité de lecture. Lancées en octobre 2016, elles incarnent le désir de Concordia de stimuler la transformation individuelle et le progrès social. Axées sur une érudition accessible, elles proposent une version sans restriction d’accès et en ligne des ouvrages qu’elle fait paraître. Elles produiront en outre des exemplaires imprimés que pourront acheter les particuliers et les bibliothèques. Le catalogue inaugural de la nouvelle série des Presses de l’Université Concordia sortira en 2019.

Pour en savoir plus sur les Presses de l’Université Concordia : concordia.ca/fr/presses.

Pour en savoir plus sur la Société bibliographique du Canada : bsc-sbc.ca.


Du nouveau au sein de l’équipe des presses

Le 5 janvier 2018 – Les Presses de l’Université Concordia sont heureuses d’annoncer l’embauche de Meredith Carruthers au poste de coordonnatrice de rédaction et de production. En plus d’assurer le bon déroulement des activités rédactionnelles et de production, Mme Carruthers contribuera à la gestion des projets spéciaux et au marketing.

Entre 2015 et 2016, Mme Carruthers a été rédactrice en chef au Centre canadien d’architecture (CCA). Elle y était responsable de plusieurs aspects importants des programmes de publication du centre, notamment du calendrier et du suivi des projets ainsi que de la coordination du travail des pigistes, en plus de collaborer avec les auteurs et le personnel du CCA. En 2015, elle a été conseillère invitée à l’incubateur de publication de la School of the Art Institute of Chicago. Entre 2013 et 2014, Mme Carruthers a occupé les fonctions de rédactrice adjointe et commissaire à la biennale de design d’Istanbul, où elle assumait la responsabilité générale de la publication du catalogue intitulé The Future is Not What It Used to Be, signé par plusieurs auteurs vedettes de la biennale. Elle agit également comme correctrice d’épreuves à forfait pour la revue Canadian Architect.

Mme Carruthers possède une maîtrise ès Beaux-arts avec spécialisation en médias imprimés de l’Université Concordia de même qu’un baccalauréat en arts plastiques avec Honours de l’Université de Guelph. Elle est actuellement inscrite à temps partiel au programme de certificat en édition de l’Université Ryerson.

 


Actualités de fin d’année des Presses de l’Université Concordia

Le 20 décembre 2017 – La fin de l’année nous amène à réfléchir sur les douze derniers mois et envisager nos projets à venir. Pour les Presses de l’Université Concordia, l’année 2017 a été remplie de défis, tout en se révélant bénéfique à plusieurs égards. Pour vous, amis et collaborateurs, en voici les faits saillants :

  • En avril, nous avons signé une entente avec UBC Press pour la distribution et la commercialisation de nos ouvrages imprimés de langue anglaise.
  • Du 27 mai au 2 juin, pour la toute première fois, les Presses de l’Université Concordia ont assisté au Congrès des sciences humaines et sociales. La rencontre de 2017 a eu lieu à l’Université Ryerson, à Toronto. Nous anticipons le plaisir d’une deuxième participation à l’occasion du congrès de 2018, qui se tiendra à l’Université de Regina.
  • En septembre, nous avons jeté les bases de notre première collection. Intitulée Media Before 1800, cette série d’ouvrages, dont le premier titre devrait paraître en 2019, sera publiée sous la responsabilité conjointe de Daniel Kline (Université de l’Alaska à Anchorage), de Fiona Somerset (Université du Connecticut) et de Stephen Yeager (Université Concordia).
  • En octobre, les presses ont reçu un don de 250 000 dollars de la Fondation Birks. Cette somme s’ajoute aux plus de 100 000 dollars accordés généreusement par la fondation en 2016.
  • Le mois dernier, l’Université a lancé la Campagne pour Concordia. Étalée sur plusieurs années et assortie d’un objectif de 250 millions de dollars, cette campagne place les Presses de l’Université Concordia au centre de ses priorités de financement.
  • Enfin, le 4 janvier 2018, Meredith Carruthers – ancienne rédactrice en chef au Centre canadien d’architecture (CCA) – se joindra à notre équipe en tant que coordonnatrice de rédaction et de production. Un avis de nomination détaillé sera publié en début d’année.
  • L’année 2018 s’annonce exceptionnelle pour les Presses de l’Université Concordia. Vous voulez demeurer au courant de nos publications? Alors, pourquoi ne pas vous abonner à notre bulletin d’actualités? L’information que vous donnez ne sera pas partagée, et vous ne serez pas inondé de courriels. Vous pouvez en outre vous désabonner n’importe quand.
  • Les bureaux des presses seront fermés du 22 décembre 2017 au 3 janvier 2018. Nous vous offrons nos meilleurs vœux à l’occasion des fêtes et vous souhaitons des vacances reposantes!


 

Octroi d’un don majeur de la Fondation Birks et création d’une nouvelle collection : les Presses de l’Université Concordia célèbrent en grand leur 1er anniversaire

Le 27 octobre 2017 – Le 26 octobre dernier, à l’occasion du premier anniversaire des Presses de l’Université Concordia, Jonathan Birks, président de la Fondation de la famille Birks, a annoncé l’octroi d’un don de 250 000 dollars à la maison d’édition. Ce sont d’excellentes nouvelles pour les presses. « Les presses sous-tendent l’idée que Concordia est une université innovante, qui a à cœur le mieux-être des communautés dans lesquelles nous vivons », affirme M. Birks. Guylaine Beaudry, présidente du conseil d’administration des presses, ainsi que vice-rectrice exécutive adjointe à la stratégie numérique et directrice et bibliothécaire en chef, a remercié la fondation pour sa généreuse contribution : « Sans l’appui crucial de la Fondation de la famille Birks, les Presses de l’Université Concordia n’existeraient tout simplement pas. »

Les liens qu’entretient la famille Birks avec Concordia remontent au début des années 1930, il y a plus de huit décennies, à l’époque de la Sir George Williams University, l’un des établissements fondateurs de l’Université Concordia. « Mon arrière-grand-oncle, Gerald Walker Birks, était impliqué dans de nombreuses causes au YMCA de la rue Drummond, et à l’institution du Y dans son ensemble, se rappelle Jonathan Birks. Quand la Sir George Williams University a commencé à offrir des cours au YMCA, des liens se sont tissés entre la famille Birks et l’Université. » Déjà, la Fondation de la famille Birks a donné 150 000 dollars pour soutenir le libre accès aux bibliothèques de l’Université Concordia.

Par ailleurs, les presses sont heureuses d’annoncer la création de leur première collection : Media Before 1800. Publiée sous la responsabilité conjointe de Daniel Kline (Université de l’Alaska à Anchorage), de Fiona Somerset (Université du Connecticut) et de Stephen Yeager (Université Concordia), Media Before 1800 traitera de découvertes d’avant-garde dans les domaines du manuscrit et des études sur les premiers imprimés, avec l’objectif de les faire entrer en dialogue avec les disciplines apparentées de l’archéologie des médias, des études d’infrastructures et de l’écologie des médias. Le « 1800 » du titre de la collection est un clin d’œil aux travaux de Friedrich Kittler, dont la description du système d’inscription 1800 continue d’influer sur les périodisations dominantes de l’histoire des médias. Les ouvrages de la collection Media Before 1800 examineront les médias de l’époque médiévale et du début de l’ère moderne, antérieurs à ce point de départ. Le but de l’exercice consiste à étoffer des arguments audacieux et politiquement efficaces en mesure de stimuler la discussion sur les discours relatifs à la théorie critique, aux études culturelles, à l’histoire des médias et à l’archéologie des médias. Enfin, ces ouvrages viendront bousculer les propos et contre-propos établis sur la périodisation afin de dégager des configurations parallèles sur la relation entre le passé et le présent.
Les Presses de l’Université Concordia ont démarré leurs activités le 27 octobre 2016. Maison d’édition sans but lucratif axée sur la publication d’ouvrages sélectionnés par un comité de lecture, les presses jettent des ponts entre les disciplines et stimulent les études savantes dans de nouveaux domaines. Les Presses de l’Université Concordia publient des livres engagés, accessibles et argumentés. Les presses sont à bâtir leur premier catalogue de livres, d’essais et de collections qui abordent les vastes thèmes de la vie, du savoir et de la création. Les Presses de l’Université Concordia publient en anglais et en français.


 

Les Presses de l’Université Concordia au congrès 2017 de l’AAUC-UAAC, à Banff

Le 10 octobre 2017 – L’équipe des Presses de l’Université Concordia est enthousiaste à l’idée d’assister au congrès 2017 de l’Association d’art des universités du Canada-Universities Art Association of Canada (AAUC-UAAC) qui aura lieu du 12 au 15 octobre à Banff, en Alberta. Geoffrey Robert Little, directeur de l’édition des presses, participera à une séance de perfectionnement professionnel intitulée « Publier dans le domaine de l’histoire de l’art – Publishing in the field of art history », le vendredi 13 octobre.

Fondée en 1956, l’AAUC-UAAC est la voix officielle des historiens et historiennes de l’art au Canada. L’association recrute ses membres au sein du corps professoral universitaire et collégial canadien, ainsi que chez les chercheuses et chercheurs indépendants et autres professionnels œuvrant dans les domaines des arts, de l’histoire de l’art et de la culture visuelle.

Pour en savoir plus sur l’AAUC-UAAC et le congrès de 2017, visitez le www.uaac-aauc.com.


 

Entente de partenariat entre les Presses de l’Université Concordia et UBC Press

Le 26 septembre 2017 – Les Presses de l’Université Concordia et UBC Press sont heureuses d’annoncer leur récente entente de partenariat. Dans le cadre de cette collaboration, UBC Press assumera la responsabilité à l’échelle mondiale de la commercialisation et de la distribution des ouvrages imprimés de langue anglaise des Presses de l’Université Concordia. Fondée en octobre 2016, cette maison d’édition sans but lucratif publie des livres et des essais sélectionnés par un comité de lecture. De longueurs variées, les ouvrages retenus jettent des ponts entre les disciplines et stimulent les études savantes dans de nouveaux domaines. Les presses sont à bâtir leur premier catalogue de livres, d’essais et de collections. Tous les titres publiés par les Presses de l’Université Concordia seront offerts gratuitement et sans restriction en format numérique. UBC Press est le chef de file au Canada en matière de publication dans le domaine des sciences sociales. Sa réputation à titre d’éditeur d’ouvrages d’érudition de haute qualité n’est plus à faire. Offrant des services de commercialisation et de distribution à plusieurs maisons d’édition, UBC Press est également reconnue pour la portée et le caractère complet de ses activités mondiales de marketing.

Pour en savoir plus sur les Presses de l’Université Concordia, visitez le site web.

Pour obtenir plus d’information sur UBC Press, visitez le www.ubcpress.ca.




Back to top Back to top

© Université Concordia