Skip to main content

Un professeur de Concordia expert mondial en électronique de puissance est nommé Fellow de l’IEEE

Akshay Kumar Rathore devient le plus jeune membre de l’Université à recevoir le plus prestigieux honneur de l’organisme professionnel
27 janvier 2021
|
« Lorsque je collabore avec l’industrie et que je mène des recherches universitaires pour résoudre un problème industriel, il me vient d’autres idées que je m’attache invariablement à explorer et à documenter », explique Akshay Kumar Rathore.

À l’automne 2020, l’Institute of Electrical and Electronics Engineers (« institut des ingénieurs électriciens et électroniciens » ou IEEE) a décerné le titre de Fellow à Akshay Kumar Rathore. Celui-ci est professeur agrégé au Département de génie électrique et informatique de l’École de génie et d’informatique Gina-Cody de l’Université Concordia.

Il s’agit d’une réussite remarquable pour le scientifique de 41 ans, qui est ainsi devenu le plus jeune membre de la communauté de Concordia à recevoir cette prestigieuse distinction. L’institut tend en effet à la décerner à des professeurs titulaires.

Le fait de devenir Fellow de l’IEEE – un organisme international – constitue un couronnement pour la carrière de tout ingénieur électricien, le titre étant habituellement accordé aux professionnels chevronnés en reconnaissance de réalisations extraordinaires ayant eu un impact sur la société.

« L’obtention de cette distinction tôt dans ma carrière me permettra de profiter d’occasions exceptionnelles », explique le Pr Rathore, qui est par ailleurs directeur des programmes d’études supérieures et du programme de maîtrise ès sciences en génie électrique et informatique.

« Je peux être invité à apporter ma contribution à des domaines d’avant-garde, à me joindre à des sociétés de haut niveau ou à soumettre mes travaux pour divers prix et médailles de l’IEEE. Les médailles constituent notamment les plus prestigieuses récompenses reconnaissant l’excellence en génie à l’échelle internationale. »

« L’apport considérable du Pr Rathore à l’avancement de la recherche dans les domaines de l’électronique de puissance et de la transmission – particulièrement au regard des convertisseurs alimentés en courant et des onduleurs multiniveaux – est indéniable », affirme Kaushik Rajashekara, Fellow de l’IEEE et professeur distingué de génie au Département de génie électrique et informatique de l’Université de Houston, au Texas.

« Il s’est imposé en tant qu’expert. »

« Le Pr Rathore se démarque régulièrement dans le domaine de l’électronique de puissance, une technologie favorisant la transition énergétique des combustibles fossiles à un monde plus électrique reposant sur des sources d’énergie renouvelable », ajoute José Rodríguez Pérez, Fellow de l’IEEE, titulaire d’une médaille de l’institut et professeur au Département de génie électronique de l’Université Andrés Bello, au Chili.

« Ses travaux ont permis de réduire substantiellement les pertes d’énergie. »

Quand la passion rencontre l’industrie

La philosophie d’Akshay Kumar Rathore et son approche de la réussite ont accéléré sa progression et accru sa renommée professionnelle. Les idées qu’il développe proviennent de ses champs d’intérêt tant personnels que scientifiques.

« Lorsque je collabore avec l’industrie et que je mène des recherches universitaires pour résoudre un problème industriel, il me vient nombre d’autres questions et idées. En m’attachant invariablement à explorer celles-ci et à documenter activement mes résultats, je me positionne à l’avant-garde du problème à résoudre », explique le chercheur.

Menée avec Joachim Holtz en 2009 à l’Université de Wuppertal, en Allemagne, sa recherche postdoctorale intitulée Optimal low frequency pulse width modulation of medium voltage multi-level converters (« modulation d’impulsions en largeur à basse fréquence optimale de convertisseurs multiniveaux à moyenne tension ») a suscité l’intérêt de l’entreprise brésilienne de matériel électrique et électronique WEG. Son approche novatrice vise à permettre des économies d’énergie considérables dans les secteurs de grande puissance.

Tout en asseyant sa réputation en matière de dispositifs de commande d’équipement lourd pour ces secteurs, le Pr Rathore a poussé ses explorations des applications de l’énergie renouvelable et de la charge des véhicules électriques.

En 2011, il a entrepris d’élaborer des onduleurs pour l’énergie solaire en vue de concevoir du matériel réutilisable à faible empreinte carbonique. « Comme toutes les régions du monde n’ont pas accès à l’énergie électrique, je voulais que les endroits reculés puissent bénéficier de l’utilisation de sources d’énergie renouvelable qui ne génèrent aucun déchet. »

Le chercheur a également mentoré et supervisé deux doctorantes dont les thèses portaient sur les énergies renouvelables. Les étudiantes de 25 ans ont remporté le concours de la meilleure thèse de l’Industry Applications Society de l’IEEE dans la catégorie du doctorat en 2017 et 2019, respectivement.

« Je suis convaincu que la patience, la constance et la motivation mènent à la réussite, ce que je cherche toujours à faire comprendre aux étudiants que je supervise, souligne-t-il. Il suffit de faire preuve de détermination et de cohérence pour y arriver. Je suis fier des réalisations des étudiantes et étudiants que j’ai mentorés ainsi que de l’excellent travail qu’ils ont accompli avec moi et par la suite. »

Pour ses recherches sur les chargeurs de véhicule électrique sans fil, le doctorant Suvendu Samanta a ainsi reçu la Médaille d’or académique du Gouverneur général en 2018 de même que le Prix de la thèse doctorale distinguée de l’Université Concordia et le Prix de fin d’études doctorales du Département de génie électrique et informatique en 2019. M. Samanta est à présent professeur adjoint à l’Institut indien de technologie, à Kanpur, en Inde.

De nouvelles frontières

Un peu d’inspiration et un bond de côté ont mené Akshay Kumar Rathore à passer des véhicules électriques aux aéronefs électriques, pour lesquels il met actuellement au point un bloc d’alimentation à haute densité c.a.-c.c. Cette application novatrice est appuyée par Concordia dans le cadre de son engagement à l’égard de la recherche aéronautique, et bénéficie d’un financement de 25 000 $ de l’IEEE.

Le Pr Rathore explore en outre les chargeurs enfichables pour les moyens de transport électriques locaux recourant à une charge solaire, ainsi que le transfert d’énergie d’un véhicule à un autre, un nouveau domaine de recherche en plein essor pour le marché des véhicules électriques.


Renseignez-vous sur le 
Département de génie électrique et informatique de l’Université Concordia.

 



Back to top Back to top

© Université Concordia