Concordia University

https://www.concordia.ca/content/shared/fr/actualites/nouvelles/2019/07/18/un-guide-de-l-innovation-inclusive-aide-les-planificateurs-d-eveements-a-ameliorer-l-accessibilite.html

Un guide de l’innovation inclusive aide les planificateurs d’événements à améliorer l’accessibilité

Développée à Concordia, cette ressource contient les leçons importantes issues du défi de conception Montréal sans obstacle de l’an dernier
18 juillet 2019
|
Charmaine Lyn : « Nous voulons encourager les gens à concevoir des programmes d’innovation accessibles, et les équiper pour y parvenir. »

Quand Montréal sans obstacle a pris fin en juin 2018, les organisateurs savaient qu’ils devaient trouver un moyen de faire connaître les précieuses leçons issues du projet. Organisée à l’Université Concordia, l’initiative mettait au défi les designers de trouver des solutions pour rendre la ville plus accessible et plus inclusive.

D’où la création du guide de l’innovation inclusive (Inclusive Innovation Guide), ressource de planification d’événements en libre accès conçue pour aider les membres de l’Université et du secteur de l’innovation à offrir des activités sans obstacle.

« La conception du programme de Montréal sans obstacle a été immensément complexe, et notre équipe a dû apprendre beaucoup de choses pour le mettre sur pied », déclare Charmaine Lyn, directrice principale du Bureau de l’engagement communautaire de Concordia. Celui-ci a développé Montréal sans obstacle en collaboration avec la Maison de l’innovation sociale, le groupe d’études critiques sur l’incapacité, l’organisme montréalais Vie autonome, le Centre d’innovation District 3, le carrefour d’innovation sociale SHIFT ainsi que la Fondation Mirella et Lino Saputo.

Le défi non compétitif, qui a eu lieu du 9 mars au 8 juin l’année dernière, a réuni dix équipes composées d’étudiants, de chercheurs, de militants, de designers et de membres de la collectivité – dont la moitié s’identifiaient comme ayant un handicap physique. Charmaine Lyn explique que les participantes et les participants ont travaillé ensemble à élaborer des propositions innovantes et concrètes pour offrir des solutions d’accessibilité à l’échelle de la ville, et ce, dans des secteurs clés comme le transport et l’emploi.

Le programme comprenait douze ateliers participatifs recourant à diverses techniques d’animation pour présenter aux participantes et aux participants les concepts clés de la réflexion conceptuelle en tant qu’outil de résolution de problèmes complexes.

« Le guide de l’innovation inclusive nous permet de partager nos plus importantes leçons sur l’élargissement de la participation afin d’encourager les gens à concevoir des programmes et des activités d’innovation accessibles, et de les équiper pour y parvenir », poursuit Charmaine Lyn.

Un guide qui va bien plus loin

Pour Diana Horqque, instructrice en design au Centre d’innovation District 3, le fait d’avoir participé à un événement qui visait à ce que chaque participant, quelles que soient ses capacités, puisse s’impliquer entièrement dans chaque activité planifiée a changé son approche et sa vision de la conception d’événements.

« Au fil des ans, j’ai pris part à de nombreuses activités d’innovation à travers la ville, et je pense que nous devons nous montrer plus proactifs dans l’amélioration de l’accessibilité. Avant Montréal sans obstacle, ce n’était pas un aspect auquel je pensais souvent », admet-elle.

Cependant, grâce à Montréal sans obstacle, elle a pu cerner de petites améliorations qui rendraient ses présentations plus accessibles. Par ailleurs, l’initiative lui a permis d’intégrer des pratiques exemplaires d’accessibilité dans ses activités à District 3. Montréal sans obstacle lui a fait réaliser à quel point des choses aussi simples que parler plus lentement et fournir des explications verbales claires lors de l’usage de repères visuels étaient importantes.

« Je pense que tout le monde devrait lire ce guide, car le simple fait d’apporter quelques changements minimes peut être très bénéfique et permettre d’offrir toute une variété d’activités et d’événements à un public élargi », affirme Diana Horqque. Celle-ci ajoute que si le guide s’adresse spécifiquement au milieu de l’innovation, ses recommandations ont une vaste portée.

« Ce qui est merveilleux, c’est que ce guide peut être utilisé par quiconque souhaite rendre son événement plus inclusif. Il est simple à parcourir et nomme les différentes étapes de la planification d’événement ainsi que les différents types d’activités avec des exemples précis – il est donc facile de trouver la section la plus pertinente selon ce que l’on souhaite organiser. »

Diana Horqque et Charmaine Lyn s’accordent pour dire que le guide peut également servir de plateforme essentielle de lancement pour des discussions sur l’accessibilité et l’inclusion à Montréal.

« Si nous espérons faciliter l’élaboration de solutions aux défis considérables que vivent les personnes handicapées, la priorité numéro un est d’éliminer les obstacles à leur participation », conclut Charmaine Lyn.


Lisez le guide de l’innovation inclusive dès maintenant!



Back to top

© Université Concordia