PROJETS FINANCÉS

Le Centre SHIFT est fier de soutenir le travail de plusieurs équipes multilatérales qui sont à la pointe des actions de transformation sociale à Montréal

Fonds pour la transformation sociale (2022)

Conçu pour soutenir des équipes multilatérales cultivant des liens étroits avec l’Université Concordia, le Fonds pour la transformation sociale a permis d’allouer 150 000 $ à sept projets communautaires luttant contre les systèmes d’inégalité, d’injustice et de non-durabilité à Montréal, dont les instigatrices et instigateurs ont à cœur d’induire un changement positif et transformateur.


Trois enfants de la communauté noire dessine en classe

Alliance pour l’adaptation communautaire

Les familles vulnérables ont souvent besoin d’aide pour soutenir leurs enfants ayant des difficultés de développement ou de comportement, ou encore de possibles troubles du spectre de l’autisme. L’incapacité à dépister ces troubles aux premiers stades entraîne un signalement excessif de ces enfants à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). Cette initiative vise à réduire le taux de signalement des enfants anglophones de la communauté noire à la DPJ grâce à une approche préventive adaptée sur le plan tant culturel que linguistique. 

Coup de cœur du SHIFT : Une approche communautaire soutenue par des universitaires et des intervenants de la santé publique pour s’attaquer à un enjeu communautaire complexe.

Après une collaboration de plus de huit ans avec les Centres de la jeunesse et de la famille Batshaw, le Réseau de développement et de prévention afro-canadien fait équipe avec le CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal et le programme d’études de l’enfant de l’Université Concordia afin de concevoir une trousse d’intervention à l’intention des familles et du personnel. Grâce à des ateliers, à des services d’accompagnement, à des thérapies et à un soutien communautaire aux parents, il sera possible d’établir un lien de confiance entre les familles et l’institution, en plus d’élargir l’accès et le recours aux services afin de déterminer adéquatement les besoins à combler, et d’y répondre correctement.

Volet de financement : IMPACT

Montant du financement : 30 000 $


Buckskin Babes

Le collectif urbain Buckskin Babes de tannage de peau d’orignal se consacre à la réappropriation des pratiques culturelles chez les personnes autochtones vivant en milieu urbain, à Tiohtià: ke/Montréal. Ce projet s’inscrit dans la continuation d’une initiative d’immersion amorcée en mai 2021, dans le cadre de laquelle deux peaux d’orignal – dans un effort collectif – ont été tendues et raclées au moyen de méthodes traditionnelles sous la supervision d’Aînés et de Gardiens du savoir.

Coup de cœur du SHIFT : Une initiative propre à favoriser l’autochtonisation des espaces urbains par la création d’occasions d’apprentissage intergénérationnel, de guérison et de réappropriation culturelle.

Pour compléter le processus, les peaux préalablement étirées et grattées seront tannées dans un atelier de tannage traditionnelle construit par les membres de la communauté, toujours sous la direction des Aînés. En favorisant l’éveil aux pratiques traditionnelles chez les étudiantes et étudiants autochtones, l’équipe, formée de plusieurs membres de la communauté étudiante de Concordia, contribue à la création d’espaces de mentorat, d’apprentissage et de guérison culturellement sûrs et respectueux de la bispiritualité.

Volet de financement : MISE EN OEUVRE

Montant du financement : 15 000 $

Photo d'une peau d'orignal étirée

Photo de deux lits de soins thérapeutiques

Journées de guérison communautaire

Dans notre système de soins de santé axé sur la médecine occidentale, l’accès aux traitements parallèles et aux thérapies manuelles est principalement offert aux personnes privilégiées ou qui disposent d’une assurance privée. Bien que ces services ont depuis longtemps démontré l’efficacité des approches holistiques au bien-être physique et mental, ils demeurent hors de la portée des populations vulnérables.

Coup de cœur du SHIFT : Un leadership communautaire propre à favoriser un changement systémique et un accès équitable aux soins de santé.

À l’occasion des Journées de guérison communautaire – une initiative de la coopérative Tiger Lotus, du collectif Family Care et d’un réseau de praticiens des thérapies manuelles –on proposera chaque mois des thérapies parallèles et traditionnelles à faible coût, voire gratuitement, aux communautés vulnérables et marginalisées. En plus d’offrir ces services, l’équipe recueillera des données sur les besoins des personnes participantes, afin de faire progresser la recherche visant à sensibiliser les responsables du système de santé publique à la nécessité d’offrir plus d’options de traitements parallèles, pour atteindre un modèle de soins plus intégré et durable au Québec.

Volet de financement : IMPACT

Montant du financement : 30 000 $


L'évolution de la maison Li-Ber-T

La maison Li-Ber-T propose des modèles et des pratiques novatrices destinés à favoriser la réinsertion et l’autonomie des femmes qui sortent d’un centre de traitement de la dépendance ou d’un établissement carcéral. Premier organisme du genre au Québec, la maison Liber-T aspire à développer une société plus progressiste et inclusive. Avec l’appui de spécialistes du travail social et de la santé mentale, elle offre aux femmes vulnérables des programmes complets pour leur permettre d’atteindre leurs objectifs et de concrétiser leurs rêves. 

Coup de cœur du SHIFT : Des modèles innovants fondés à la fois sur l’expérience vécue et la recherche.

Ayant récemment amorcé ses travaux, l’équipe du projet Évolution de la maison Li-Ber-T souhaite fournir un soutien additionnel à la première cohorte de clientes de l’organisme durant leur transition vers l’indépendance. En démontrant l’impact de son modèle et l’importance d’une approche sexospécifique en matière de réintégration, le groupe entend promouvoir un changement systémique dans le soutien offert aux femmes vulnérables. 

Volet de financement : MISE EN OEUVRE

Montant du financement : 15 000 $

Photo de la façade de la maison Li-Ber-T

Un montage photo avec une statue aux yeux bandés qui saigne des yeux et des oieaux qui volent à l'arrière

Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage — une approche de la réintégration fondée sur la justice sociale

Cette équipe multilatérale réunit des chercheurs, des organisateurs communautaires et des personnes ayant vécu une incarcération. Le travail des membres consiste à examiner les difficultés que doivent surmonter les anciens détenus de la communauté noire pour réussir leur réintégration dans la société.

Coup de cœur du SHIFT : Des initiatives communautaires pour contrer le récidivisme grâce à un modèle fondé sur des réalités actuelles et concrètes.

Ce projet axé sur les ressources vidéo s’inscrit dans une optique de renforcement des communautés et de diminution du risque de récidive. Il prévoit une collecte de données et des consultations auprès de personnes détenues dans le but de créer une boîte à outils composée de capsules vidéo et de dépliants. Principalement élaborée à partir de la voix d’hommes de la communauté noire actuellement en détention, cette boîte à outils aidera les hommes Noirs incarcérés ou récemment libérés à mieux comprendre le processus de libération conditionnelle et à s’orienter parmi les nouveaux systèmes, institutions et technologies au cours de leur réintégration dans la société. 

Volet de financement : MISE EN OEUVRE

Montant du financement : 15 000 $


Tka: nios « ça grandit » 

Tka: nios, « ça grandit », fait référence à la direction que prend la croissance à partir de Ionkhi’nistenha tsi iohontsa: te (notre Terre Mère). Piloté par une étudiante autochtone de l’Université Concordia en collaboration avec des Aînés issus de la communauté de Kahnawake, ce projet se consacre à la réappropriation des modes de vie traditionnels Haudenosaunee, où les femmes sont au premier plan dans le partage du savoir et de l’héritage culturel.

Coup de cœur du SHIFT : Une démarche propre à favoriser une réappropriation des connaissances traditionnelles pour pérenniser l’autonomisation de la communauté.

Cette initiative vise à promouvoir le bien-être holistique de la communauté de Kahnawake par la tenue mensuelle d’ateliers pratiques et d’activités d’enseignement soulignant l’importance des responsabilités, des liens réciproques avec le territoire, des habitudes alimentaires traditionnelles et des médecines naturelles. En renouvelant l’attachement du cœur, de l’esprit et des racines à l’épistémologie Onkwehon: we, les cérémonies traditionnelles de l’Ohen: ton Karihwatehkwen seront mises de l’avant comme moyens de réappropriation de l’équilibre et du savoir au sein de la communauté.

Volet de financement : IMPACT

Montant du financement : 30 000 $

Montage visuel de photos de jardins et de bols de grains

Visuel vert - logo du Collectif pour un changement social au sein des communautés noires de Montréal

Collectif pour un changement social au sein des communautés noires de Montréal 

Cette initiative de recherche-action entre le Conseil des éducateurs Noirs du Québec (QBBE), ses partenaires communautaires et le Centre d’études en relations humaines et communautaires de Concordia a pour but de faire évoluer les partenariats existants de la communauté noire d'un groupe ad hoc et informel à un réseau générateur de valeur pour lutter contre la discrimination systémique.

Coup de cœur du SHIFT : Susciter la participation des communautés locales et l’échange de connaissances afin de poser les bases d’un changement transformationnel.

En mettant l'accent sur cinq leviers critiques, notamment l'amélioration du flux d'information sur les efforts de changement social et la réutilisation des connaissances, la création de valeur par le développement d'un cadre participatif et démocratique, fondé sur des valeurs, culturellement approprié et antiraciste, cette initiative tente de démontrer comment l'innovation transformationnelle peut se produire lorsqu'une pédagogie engagée est conçue avec succès par la communauté noire avec des parties prenantes clés au sein de la communauté et externes à celle-ci.

Volet de financement : MISE EN OEUVRE

Montant du financement : 15 000 $

Programme Passerelle (2021-2022)

Le programme Passerelle soutient des projets communautaires dirigés par des équipes qui s'engagent à apprendre et à travailler pour la transformation sociale.

Un montant total de 50 000 $ est disponible par année. 


Printemps - Automne 2022


Collaboration artisitque avec des Inuits sans-abris 

Art collaboration with unhoused Inuits 

Issue de conversations avec des Inuits vivant près des rues Milton et Parc, cette initiative utilisera l'art comme un outil pour amplifier les voix et les expériences de personnes sans-abris issues de la communauté inuite vivant Montréal.  L'équipe collaborera avec des membres de la communauté locale pour créer des projets artistiques qui seront exposés et vendus dans des galeries et en ligne, et dont 100 % des recettes ira directement aux artistes.

Le projet vise à susciter des conversations et à mobiliser des parties prenantes compétentes afin qu'elles travaillent aux côtés des communautés inuites de Montréal pour lutter contre l'itinérance.

Coup de cœur du SHIFT : S'attaquer à l'itinérance par le biais d'une opportunité de guérison culturellement pertinente tout en développant une sécurité financière.

 

Volet de financement : PASSERELLE

Montant du financemnet : 5 000 $

Illustration avec une maison bleue entre deux mains jaunes et un fond rouge

Un jeune homme noir assis et regardant droit vers la caméra

L'histoire des Noirs est importante 

Black History Matters

L'un des effets les plus pernicieux du racisme systémique anti-Noir instauré dans les institutions, les politiques et les pratiques canadiennes est la séparation qu'il opère entre la communauté noire et son histoire. Le projet « Black History Matrers » s'efforce de combattre cet effacement par le biais d'une initiative pour et par des jeunes de la communauté qui archivera l'histoire des Noirs de Montréal.

Le projet découle d'un échange intergénérationnel entre les jeunes et des gardiens du savoir de la communauté, afin de permettre aux jeunes Noirs de créer un contenu éducatif et attrayant sur les médias sociaux, qui rende compte des expériences de vie des membres de la communauté.

Coup de cœur du SHIFT : Mettre en lumière les nombreuses façons dont le racisme anti-Noir est enraciné et pourtant rendu invisible dans notre système éducatif.

 

Volet de financement : PASSERELLE

Montant du financemnet : 5 000 $


Programme éducatif Brique x Brique 

Brick x Brick Educational Program in Parc-Extension 

Brick by Brick est une organisation à but non lucratif créée par des organisateurs communautaires et des professionnels de couleur pour construire des logements abordables dans le quartier en plein embourgeoisement et multiculturel de Parc-Extension. Dans le cadre de ce projet, l'équipe travaillera avec les résidents pour développer un programme éducatif pour les personnes marginalisées vivant à Parc-Extension afin de nourrir le leadership local et de soutenir les talents locaux.

À long terme, l'équipe cherche à créer et à maintenir un modèle d'organisation communautaire qui démontre comment la valorisation et l'amplification de la richesse culturelle de la communauté peuvent se traduire par un système économique local durable qui modifie fondamentalement les relations de pouvoir.

Coup de cœur du SHIFT : Le renforcement de la communauté pour lutter contre la discrimination systémique et la sous-évaluation de la richesse communautaire des résidents racialisés à faible revenu de Parc-Extension.  

 

Volet de financement : PASSERELLE

Montant du financemnet : 5 000 $

Photo prise du logement communautaire de Brique x Brique

Une salle avec des coussins et chaises colorées prêt pour un atelier/cercle de guérison

Programme de guérison DINAH

DINAH's Healing 

La Mission DINAH s'efforce de briser systématiquement les tabous liés aux abus sexuels infantiles dans les communautés noires de Montréal. L’organisation fournit des ressources pour aider à l'auto-guérison et élargir les conversations sur la dépriorisation systémique des besoins des personnes Noires en matière de santé mentale.

Ce projet vise à organiser des événements mensuels afin de créer des espaces sécuritaires pour les filles et les femmes, et engager des conversations sur les traumatismes sexuels subis durant l'enfance. Un événement de plus grande envergure, « DINAH's Healing », accueillera une conférencière survivante, thérapeute et assistante sociale clinique, à partager son parcours.

Coup de cœur du SHIFT : Une initiative qui rassemble des membres de la communauté noire et de la diaspora afro-canadienne pour aborder un problème stigmatisé qui perpétue un impact négatif au sein de la communauté.

 

Volet de financement : PASSERELLE

Montant du financemnet : 5 000 $


Sex[M]ed

Selon plusieurs études, de nombreux médecins et autres prestataires de soins de santé sont mal équipés pour offrir des soins de santé sexuelle holistiques et appropriés aux patients 2SLGBTQIA+.  Cette équipe de professionnels de la santé,  formée et en exercice,  espère combler les lacunes du système actuel d'éducation médicale en élaborant du matériel de formation et des ateliers complets afin d'accroître la capacité du système de santé québécois à soutenir et à soigner de manière appropriée les personnes 2SLGBTQIA+.

Sex[M]ed travaille en partenariat avec Treat it Queer, SIECCAN et le Centre pour la défense des droits des femmes, afin de s'assurer que le projet reflète les besoins de l'ensemble de la communauté 2SLGBTQIA+ et crée des effets durables au sein du système de santé.

Coup de cœur du SHIFT : Une équipe multipartite composée de professionnels de la santé, d'étudiants et de membres de la communauté qui s'efforcent de combler les diverses lacunes de l'éducation en matière de santé sexuelle en adoptant plusieurs points de vue.

 

Volet de financement : PASSERELLE

Montant du financemnet : 5 000 $

Illustration d'une personne de la communauté 2SLGBTQIA+ recevant des services médicaux dans une clinique

Automne 2021 - Hiver 2022


Photo prise de jeunes femmes Noires participant à un atelier de peinture Photo : Black Healing Centre

Journées de guérison par l’art « Healing Through Art Days »

Les microagressions et les incidents racistes au quotidien ont un impact continu sur la santé mentale des personnes Noires. Les Journées de guérison par l’art, présenté par le Black Healing Centre, se veut un espace sûr pour la communauté Noire de Montréal pour explorer ses capacités artistiques comme moyen d’atténuer l’isolement social et les symptômes du trouble affectif saisonnier.

Coup de cœur du SHIFT : La mise en oeuvre d'un cadre de guérison transformateur pour et par la communauté.

Créer des opportunités pour la communauté Noire de se retrouver ensemble et de se supporter mutuellement

Volet de financement : PASSERELLE

Montant du financemnet : 5 000 $


Parcours des femmes Noires dans le milieu féministe québécois

Dans le but de mettre en lumière les mécanismes d'exclusion et d'oppression vécus par les femmes Noires au sein du mouvement féministe québécois, des témoignages de femmes ayant été impliquées dans des organisations autoproclamées égalitaires seront documentés. En compilant une multiplicité d'expériences, le projet vise à mettre en avant et à légitimer la contribution des femmes Noires au mouvement féministe québécois. 

Coup de cœur du SHIFT :  Élever la voix des personnes marginalisées pour susciter un dialogue féministe intersectionnel

Créer un espace pour reconnaître la contribution des femmes Noires au progrès social 

Volet de financement : PASSERELLE

Montant du financement : 5 000 $

shift-gateway-parcours Photo : Parcours des femmes Noires dans le milieu féministe québécois

shift-gateway-ndharthive Photo: La Ruche d'Art de NDG Art Hive

La Ruche d’art de NDG HLM « NDG Art Hives HLM »

La Ruche d'art de NDG facilite un studio d'art ouvert où sont organisés des ateliers hebdomadaires pour les locataires vivant dans les quatre HLM de NDG. Le projet contribuera à briser l'isolement social vécu par les personnes âgées et les familles marginalisées et encouragera les participants à organiser des activités entre eux.   

Coup de cœur du SHIFT : Ouvrir la voie à la mobilisation et à la défense des intérêts des locataires  

Renforcer la capacité et la confiance des locataires afin qu'ils prennent des initiatives au sein de leur communauté 

Volet de financement : PASSERELLE

Montant du financement : 5 000 $


Se soutenir mutuellement « Rooting for Each Other » 

Le Centre des luttes contre l’oppression des genres, une organisation financée par les étudiants de l’Université Concordia, mettra à profit sa longue histoire de services de soutien par les pairs pour inclure une programmation conçue par et pour les PNADC queer/trans. En proposant des services basés sur des expériences créatives et collectives, le centre remettra en question la notion selon laquelle la santé mentale ne peut être traitée que dans des espaces cliniques. 

Coup de cœur du SHIFT : Déconstruire et repenser les modèles de guérison institutionnalisés

Favoriser un modèle de guérison centré sur les soins communautaires pour la communauté des PNADC queer/trans

Volet de financement : PASSERELLE 

Montant du financement : 5 000 $

shift-gateway-genderadvocacy

shift-gateway-campamy Photo : Young Roots Farm

Ville des jeunes racines « Young Roots City »

S’appuyant sur les relations développées avec les jeunes de Teen Haven et de Tyndale grâce à leur participation au Camp Amy Molson, le projet impliquera des jeunes en situation vulnérable dans la biorestauration d’un terrain situé à Montréal. Les participantes et participants acquerront des compétences en restauration de la terre tout en contribuant à créer le premier camp neutre en carbone au Canada.

Coup de cœur du SHIFT : Les jeunes comme agents de transformation à l’intersection de la guérison de la terre et de la guérison du cœur

Habiliter les jeunes avec des connaissances durables tout en enrichissant leur relation avec la terre

Volet de financement : PASSERELLE 

Montant de financement : 5 000 $


Projets financés en 2020-2021

Lancé à l’automne 2020, le second tour du programme de financement et de soutien du Centre SHIFT a attribué 120 000 $ à des initiatives de transformation sociale.
Les fonds ont été distribués selon trois volets et échelons de financement distincts.


L'art pour le changement social « Art for Social Change »

Montréal en Action travaillera avec artistes issues des communautés des personnes autochtones, noires et de couleur (PANDC) pour créer des représentations visuelles des 38 recommandations énoncées dans le rapport de la consultation publique de Montréal sur le racisme systémique. En sensibilisant un nombre important de personnes vivant dans la métropole, l’organisation souhaite faire pression sur les élus de la Ville de Montréal qui ont la responsabilité de donner suite au rapport par des mesures concrètes.

NOTRE COUP DE COEUR : Utiliser l’art comme moyen de mobilisation citoyenne. 

Se mobiliser afin que les programmes de la lutte contre le racisme systémique se traduisent par des gains tangibles pour les communautés.

Volet de financement : IDÉES

Montant du financement : 5 000 $

Une illustration de nombreuses personnes debout dans une foule. Résumé du rapport de la consultation sur le racisme systémique par l'OCPM

Bouteilles en plastique de différentes formes et tailles avec de la verdure à l'arrière-plan. Photo par Mali Maeder trouvée sur Pexels.

Projet plastique précieux de Concordia « Concordia Precious Plastic Project » (CP3)

Le CP3 collaborera avec différentes parties prenantes clés de Concordia afin de transformer le système de gestion de déchets de plastiques de l’Université. Par de la recherche, des campagnes de sensibilisation destinées au grand public et l’implantation d’un processus de recyclage des résidus d’impressions, l’équipe multidisciplinaire souhaite mettre en œuvre un modèle reproductible pour lutter contre la crise des déchets de plastiques.

NOTRE COUP DE COEUR : Un projet visant à relever des défis systémiques piloté par des étudiantes et des étudiants. 

Soutenir la création de prototypes sur le campus pour permettre le développement de compétences et de modèles pouvant être adaptés et mis en œuvre dans d'autres établissements.

Volet de financement : IDÉES

Montant du financement : 5 000 $


Ferme urbaine Duff-Court

Le Comité de vie de quartier Duff-Court (COVIQ) et l’équipe du Système alimentaire lachinois (Lachine Sustainable Food Systems) collaboreront avec des membres de la communauté étudiante et du corps professoral de l’Université Concordia pour développer leur projet de jardin urbain durable. Ensemble, ils tenteront de transformer le quartier de Duff Court, un désert alimentaire, en un modèle de systèmes alimentaires dynamiques et sains qui nourrit les communautés locales et la terre. 

NOTRE COUP DE COEUR : L’apprentissage par l’expérience pour prêter main-forte à une communauté.

Les étudiants et les chercheurs qui participent au projet acquièrent de l’expérience pratique tout en soutenant une initiative citoyenne pour le développement communautaire participatif et durable dans un quartier défavorisé.  

Volet de financement : IMPACT

Montant du financement : 30 000 $

Un homme travaille dans un jardin surélevé rempli de légumes verts. Photo par Priscilla du Preez trouvée sur Unsplash.

Une photo zoomée d'un microphone argenté. Photo par Robinson Recalde trouvée sur Unsplash.

Projet vision rassembleuse « Gathering Vision »

Des organisatrices et organisateurs autochtones intervieweront des membres de la communauté itinérante autochtone du quartier Milton-Parc. Ils concevront un document vivant qui positionne les membres de la collectivité comme des défenseurs et des experts indispensables pour l’élaboration de politiques et de programmes qui les concernent. L’objectif du projet Gathering Vision est de remédier à un problème récurrent : la prise de décisions pour et au nom des personnes autochtones par des organisations civiques et des agences de services sociaux.   

NOTRE COUP DE COEUR : Solliciter l’expertise des personnes les plus directement touchées par un problème. 

S’assurer que les membres de la communauté itinérante autochtone ont accès aux ressources et outils nécessaires pour exercer leur leadership dans la conception et la mise en œuvre de solutions pour leur avenir.

Volet de financement : IDÉES

Montant du financement : 5 000 $


Groupe de soutien par les pairs

Le Black Mental Health Connections Montreal (BMHCM) et le Concordia Wellness Centre travailleront à l’élaboration de programmes de soutien par les pairs pour les jeunes Noirs anglophones. Le BHMHCM joint son expertise communautaire en matière de santé mentale à l’expérience du Centre afin de lancer deux groupes pilotes de soutien par les pairs. L’objectif du programme est de concevoir un modèle reproductible, qui inclut l’aménagement d’un espace où des gens vulnérables pourront discuter, être dirigés vers des ressources conçues expressément pour les personnes noires et obtenir de l’aide afin de surmonter les traumatismes causés par le racisme systémique.

NOTRE COUP DE COEUR : Affecter des ressources à des projets menés par des jeunes pour mieux catalyser le changement communautaire.

Créer des structures qui soutiennent le leadership des jeunes et s'attaquent à la stigmatisation de la communauté en matière de santé mentale pour permettre une guérison intergénérationnelle.

Volet de financement : MISE EN OEUVRE

Montant du financement : 15 000 $

Deux adolescents noirs se regardent en souriant. Photo par Eye for Ebony trouvée sur Unsplash.

Un mur de ciment gris avec les mots «Tout le monde est bienvenu » inscrits. Photo par Katie Moum trouvée sur Unsplash.

Soutien aux sans-statuts

Les personnes migrantes, privées de statut, ont un rôle de leadership important à jouer dans les changements systémiques au processus d’immigration. La présente coopération entre des organismes juridiques œuvrant auprès de personnes migrantes vise à réduire les obstacles qui les empêchent de prendre part à cette activité cruciale. Le renforcement des moyens et de la pérennité des réseaux de solidarité dirigés actuellement par des personnes migrantes et fournissant des ressources psychosociales comme matérielles créera les conditions préalables à l’organisation de mouvements sociaux.

NOTRE COUP DE COEUR : Maintenir et consolider des réseaux de solidarité bien établis.

Reconnaître l’importance d’outiller les personnes et de maintenir les relations afin que les initiatives citoyennes se poursuivent avec plus de stabilité, pour susciter un élan vers un changement systémique.

Volet de financement : MISE EN OEUVRE

Montant du financement : 15 000 $


Projet Transitions

Logifem travaillera avec un ergothérapeute, une entreprise de déménagement, un consultant en gestion de données et des étudiants du JMSB pour fournir un ensemble plus holistique de soutiens aux femmes qui quittent le refuge pour vivre dans leur propre appartement. En combinant ces services personnalisés avec une évaluation solide, ils visent à démontrer qu’une approche du logement basée sur le genre peut mieux aider les femmes à sortir définitivement du cycle de l’itinérance.

NOTRE COUP DE COEUR : Encourager les partenariats innovants qui favorisent l’expérimentation.

Renforcer des liens solides entre diverses parties prenantes, soutenues par la table ronde du Community Service initiative du JMSB, afin d'adapter chaque aspect de ce projet aux besoins spécifiques de la communauté.

Niveau de financement : IMPACT

Montant de financement : 30 000 $

Une mère et son enfant ferment une boîte de déménagement. Photo par Cottonbro trouvée sur Pexels.

Projets financés en 2019-2020

Lancé à l'automne 2019, le premier tour du programme de financement et de soutien du Centre SHIFT offrait 40 000 $ pour soutenir des équipes rattachées à Concordia qui menaient des projets de transformation sociale.


Une femme noire est vue souriante, entourée de trois hommes de différentes ethnies.

Le programme Walls to Bridges de Concordia

Une équipe de professeur.e.s et d'étudiant.e.s des cycles supérieurs, qui maintiennent des liens étroits avec des organismes communautaires autochtones à Montréal et avec le mouvement d’abolitionnisme pénal, mettra en œuvre une formation dirigée par des leaders qui sont aussi anciens détenus et qui font partie du programme réussi Walls to Bridges. Ils prévoient établir un programme similaire à Concordia, offrant des cours universitaires à des groupes mixtes d'étudiant.e.s incarcéré.e.s et non incarcéré.e.s.

NOTRE COUP DE COEUR : Établir des relations dans le but de privilégier la réciprocité et le partage des connaissances.

Investir dans le développement de partenariats à long terme avec les communautés les plus touchées par le système carcéral afin de permettre aux leaders issus de ces communautés de diriger la conception et l'orientation de programmes.

Volet de financement : IDÉES

Montant du financement : 5 000 $


Clinique de formation en art-thérapie

La clinique travaillera en partenariat avec le Student Wellness Centre de Concordia afin de créer un écosystème de soutien en santé mentale plus solide et plus accessible à l’Université, accueillant la communauté et servant de lieu de stage où les étudiant.e.s diplômé.e.s pourront mettre en pratique leurs connaissances.

NOTRE COUP DE COEUR : Établir des partenariats innovants en matière d'enseignement et d'apprentissage pour un impact social accru.

Tirer parti des collaborations entre les départements universitaires pour offrir aux étudiant.e.s de Concordia des possibilités d'apprentissage expérientiel, tout en améliorant l'accès aux ressources en santé mentale pour nos étudiant.e.s et la communauté plus large.

Volet de financement : IDÉES

Montant du financement : 5 000 $

Photo de mains de personnes qui confectionnent des fleurs à partir de feuilles.

Quatre mains différentes se tiennent par le poignet.

Decolonial Perspectives and Practices Hub

Le DPP Hub continuera à organiser des événements d'apprentissage collaboratif à Concordia dans le but de transformer les préjugés racistes, hétéronormatifs et coloniaux au niveau de l'enseignement supérieur en célébrant et en promouvant les contributions des communautés QTBIPOC (personnes queer, trans, noires, autochtones et racisées).

NOTRE COUP DE COEUR : L’effet « intrapreneuriat » – susciter le changement au sein de Concordia.

Des étudiant.e.s et des professeur.e.s de Concordia qui s’identifient comme des personnes QTBIPOC donnent l’élan pour bâtir les compétences et les réseaux nécessaires à la création d’un changement systémique à long terme au sein de leur institution.

Volet de financement : MISE EN OEUVRE

Montant du financement : 4 300 $


L'évolution de la maison Li-Ber-T

La maison Li-Ber-T travaille avec Felice Yuen, professeure à Concordia, et Beatriz Hoffmann-Kuhnt, étudiante de deuxième cycle aussi à Concordia, pour faire avancer leur projet de logements de transition offerts aux femmes qui sortent d'un centre de réadaptation en toxicomanie ou d’un établissement d'incarcération. En fournissant des services de soutien, une formation professionnelle et des expériences d'intégration sociale, l’équipe de ce projet espère améliorer les chances des femmes marginalisées de vivre leur vie en bonne santé et en sécurité.

NOTRE COUP DE COEUR : Dirigé par l'expertise vécue, propulsé par la recherche.

Un projet mené par une personne qui a réussi sa transition hors les systèmes de justice pénale et de réadaptation sera appuyé par les pratiques exemplaires basées sur des recherches.

Volet de financement : IDÉES

Montant du financement : 7 000 $

Une personne tient une petite maison dans ses mains.

Le reflet d'un homme noir est vu à travers un morceau de verre. Photo par Jurrien Huggins retrouvée Unsplash.

Healing Through Generations

Le Community University Research Exchange (CURE), le groupe Stronger Than Stigma de Concordia et la Librairie Racines collaborent pour développer et promouvoir une base de données en ligne répertoriant les contacts de professionnels oeuvrant dans le secteur de la santé mentale ds personnes racisées afin de faciliter l’accès aux membres des communautés racisées à des services de santé mentale qui sont adaptés à leurs besoins et à leurs expériences de vie.

NOTRE COUP DE COEUR : Accroître le potentiel d'impact par la collaboration multilatérale.

Des étudiantes et étudiants de l'Université Concordia, un groupe soutenu par cotisations étudiantes et une petite entreprise communautaire travaillent ensemble pour répondre à un besoin cerné par la communauté à l'intersection du racisme systémique et de la santé mentale.

Volet de financement : IMPACT

Montant du financement : 10 000 $


Trousse d'outils pour optimiser l'intervention

Fort de ses presque 20 ans d’expérience dans la prestation de services auprès de femmes immigrantes et de familles victimes de violence conjugale, le Centre Amal pour femmes travaillera avec professeure Rosemary Reilly pour développer une trousse d’outils sur la prestation de services adaptés aux réalités culturelles de personnes vulnérables, et la partager avec des partenaires de partout à Montréal.

NOTRE COUP DE COEUR : Mobiliser l'expertise des services de première ligne pour effectuer des changements systémiques. 

Partager des pratiques exemplaires développées dans le cadre d’un projet pour des femmes musulmanes et par des femmes musulmanes elles-mêmes, dans le but de réduire l’impact de la xénophobie et du racisme vécu dans les institutions et la fonction publique.

Volet de financement : MISE EN OEUVRE 

Montant du financement : 4 815 $

Une femme aux cheveux noirs bouclés accueille une autre femme portant un hijab bleu.

Deux personnes vendent du popcorn, une personne prend un sac.

Waste Not Want Not

Après avoir apporté des solutions pour optimiser les habitudes de compostage à Concordia grâce à l'éducation et à l'amélioration des infrastructures, l'équipe de Waste Not Want Not fait maintenant ses premiers pas vers la diffusion de son modèle à d'autres institutions publiques et privées à Montréal.

NOTRE COUP DE COEUR : Encourager et promouvoir hors campus des initiatives réussies en matière d'innovation.

Soutenir un projet réussi de développement durable afin d’accroitre son impact sur la gestion des déchets autant à l'université que dans la ville de Montréal. 

Volet de financement : IDÉES

Montant du financement : 4 000 $

Programme de financement: Solutions transformatrices

D’avril à juin 2020, le Centre SHIFT a versé 70 000 $ à 15 initiatives locales qui s’attaquaient aux effets de la pandémie et visaient une transformation sociale pendant et après la crise. Apprenez-en plus ici.

Kapit-Bisig Laban Covid : Un pôle de connexion visant à répondre aux besoins urgents des aidants naturels, des travailleurs temporaires et des nouveaux immigrants de la communauté philippine tout en leur offrant des ressources de défense des droits et de l’information dans leur propre langue sur leurs droits en tant que travailleurs au Canada. Aide du Centre SHIFT : 5 000 $


Marché commun : Un regroupement de professionnels des médias s’associera avec un réseau de bénévoles mis en place pour offrir des services de livraison aux personnes âgées durant la pandémie. Ils créeront un service de livraison coopératif ou sans but lucratif qui accorde la priorité aux droits des travailleurs et aux besoins des entreprises locales. Aide du Centre SHIFT : 3 000 $


Personnes âgées + Communication + Technologies – Soutien à l’épicerie NDG : Cette initiative aide les personnes âgées souffrant d’isolement social et du manque d’accès à Internet à accéder à un éventail de services communautaires grâce à des outils simples. Les organisateurs du projet sensibilisent aussi la population aux risques découlant des politiques qui rendent les services essentiels accessibles en ligne seulement et à la nécessité d’avoir accès à des services Internet à prix abordable. Aide du Centre SHIFT : 5 000 $


Accès à la justice pour les demandeurs du statut de réfugié : Un avocat local qui est lui-même arrivé au Canada comme réfugié fournira ses services aux demandeurs d’asile d’origine africaine pour qu’ils aient accès à de l’information essentielle dans leur propre langue durant la crise. Il œuvrera aussi en vue d’établir davantage de ressources pour réduire l’injustice systémique subie par les demandeurs d’asile africains au Canada. Aide du Centre SHIFT : 5 000 $


Du temps pour rester en contact : Un organisme communautaire mettra en place et entretiendra un réseau de communication virtuelle permettant aux mères célibataires ayant de faibles revenus de rester en contact les unes avec les autres durant la période de confinement afin que l’organisme poursuive son programme axé sur l’autonomisation qui vise à briser le cycle de la pauvreté. Aide du Centre SHIFT : 3 000 $


Fil collectif/Collective Thread : Ce projet issu d’un groupe d’entraide géré par des résidents fournira à des mères de Parc-Extension les outils et le matériel nécessaires pour démarrer de petites entreprises de fabrication de masques réutilisables. En plus de donner la possibilité à des femmes marginalisées d’avoir un travail rémunéré à domicile, cette initiative confiera la distribution des masques à des organismes communautaires afin de réduire les risques de santé et de sécurité des résidents à faible revenu du quartier. Aide du Centre SHIFT : 5 000 $


Récits de personnes marginalisées : Le réseau Solidarité sans frontières organisera des formations sur les médias et les communications numériques pour aider les migrants sans statut à raconter leur histoire, dans une optique de sensibilisation aux conditions de travail dangereuses, au manque d’accès aux soins de santé et aux situations juridiques précaires qui contribuent à leur discrimination systémique. Aide du Centre SHIFT : 5 000 $


NDG Cares : Un projet de solidarité mené par des résidents vise à bâtir un jardin communautaire qui permettra aux résidents du quartier Saint-Raymond isolés socialement et géographiquement de renforcer le tissu social, d’embellir leurs espaces verts et de cultiver leurs propres aliments. Aide du Centre SHIFT : 5 000 $


Changer la culture liée aux soins de longue durée : En misant sur l’engagement communautaire en ligne, la tenue d’un sommet virtuel et la transmission du savoir, ce projet catalysera les conversations entre les secteurs, donnera la parole aux personnes qui ont vécu des expériences concrètes et s’emploiera à créer, de concert avec les décideurs politiques provinciaux et fédéraux, un mouvement intergénérationnel visant à instaurer une culture liée aux soins des personnes âgées fondée sur la dignité. Aide du Centre SHIFT : 5 000 $


Vision montréalaise d’une relance juste : Des acteurs du mouvement environnemental, des organisateurs en justice sociale, des responsables de groupes d’entraide et des membres de la communauté participeront à trois séances collaboratives visant à formuler une vision qui fera de Montréal une ville plus forte et plus résiliente. Les documents issus de ces processus serviront à amorcer un dialogue avec des décideurs clés sur une façon plus juste et équitable de sortir de la crise actuelle. Aide du Centre SHIFT : 5 000 $


Favoriser l’accès aux ressources pour les jeunes 2LGBTQ+ : Un organisme communautaire contribuera à briser l’isolement social accru vécu par les jeunes trans et non binaires en organisant une série d’ateliers visant à permettre à ces jeunes de se soutenir mutuellement, d’accéder à des renseignements sur la santé et le mieux-être fournis par un réseau de membres de la communauté 2LGBTQ+ et de trouver des ressources adaptées à leurs besoins. Aide du Centre SHIFT : 5 000 $


« Home » − Récits de confinement : Des femmes qui ont été touchées de façon disproportionnée par la crise de la COVID-19 participeront à des cercles de narration où elles relateront leurs expériences de confinement et parleront des défis liés au travail à la maison. En plus d’offrir du soutien, ces cercles permettent de recueillir des données qualitatives qui serviront à prôner des changements de politiques. Aide du Centre SHIFT : 4 975 $


Bousculer les mentalités grâce aux contacts humains : Les créateurs de la série de vidéos « Je me souviendrai » continueront de changer les sentiments et les opinions des gens qui entretiennent des préjugés et des idées racistes en créant du contenu multimédia visant à contrer activement les stéréotypes racistes et à diffuser un message positif basé sur le renforcement à propos des travailleurs de la santé et d’autres groupes marginalisés. Aide du Centre SHIFT : 5 000 $


Hamidou Horticulture : Un agroentrepreneur local enseignera à des familles d’origine africaine ses techniques de production, de marketing et de distribution des aliments afin de bâtir un réseau de professionnels agricoles d’origine africaine qui exploiteront leur propre petite entreprise et amélioreront l’accessibilité à des aliments biologiques cultivés localement et pertinents sur le plan culturel. Aide du Centre SHIFT : 5 000 $


Capsules en plusieurs langues sur des sujets liés à la violence conjugale : Un organisme communautaire créera et diffusera des capsules vidéo qui fournissent de l’information adaptée aux réalités culturelles sur les ressources en matière de violence conjugale dans plusieurs langues dans le but de faire tomber les obstacles aux services essentiels et de provoquer un changement dans l’accessibilité aux systèmes d’aide sociale au Québec. Aide du Centre SHIFT : 4 000 $

Vous aimeriez en savoir plus sur l’aide offerte aux équipes que nous finançons ? Organisez une rencontre virtuelle en utilisant notre outil de réservation en ligne, abonnez-vous à notre infolettre ou suivez-nous sur Facebook.

SHIFT logo
Retour en haut de page

© Université Concordia