Skip to main content

Courageuse. Attentionnée. Talentueuse. Inspirante.

Nadia Chaudhri

On se souviendra tout autant de Nadia Chaudhri, professeure à Concordia, neuroscientifique, mère et épouse, pour son parcours que pour le courage dont elle a fait preuve en nous faisant partager ses derniers jours sur Twitter et dans les médias.

Mme Chaudhri est décédée le 5 octobre 2021 à l’âge de 43 ans des suites d’un cancer de l’ovaire diagnostiqué plus d’un an auparavant.

Après avoir annoncé publiquement son diagnostic de maladie en phase terminale en 2020, elle a récolté plus de 148 000 abonnés sur Twitter grâce à ses témoignages intimes. Elle s’est également servie du réseau social pour raconter au monde ses combats et ses victoires.

« Aidez-moi à danser pour financer la bourse Envergure Nadia-Chaudhri. » Voilà le message qui a lancé sa collecte de fonds, laquelle allait recueillir un montant record.

Pendant les dernières semaines de sa vie, passées à l’unité de soins palliatifs du Centre universitaire de santé McGill, Mme Chaudhri a milité pour les étudiantes et étudiants en neurosciences qui sont membres de minorités et de groupes historiquement marginalisés.

Elle a récolté des appuis sans précédent pour sa bourse étudiante en participant à la 32e Marche annuelle de Concordia, pour laquelle elle s’est engagée à marcher aussi longtemps qu’elle en serait capable dans l’unité de soins palliatifs. « Vos dons et votre amour me donnent des ailes », a-t-elle confié sur Twitter.

La cause de la Mme Chaudhri a permis de collecter 655 000 $ auprès d’un nombre record de donatrices et donateurs.

« Nadia était une force de la nature. C’était une chercheuse de grand talent, dont la passion pour l’enseignement et la réussite étudiante n’avait d’égale que son engagement envers la diversité, l’équité et l’inclusion », a déclaré Graham Carr, recteur de l’Université Concordia.

« Elle nous a enrichis. Toute notre communauté est en deuil. Nous offrons nos sincères condoléances à son fils Reza et à son mari Moni, qu’elle avait surnommés affectueusement le soleil et la lune de sa vie, à ses proches, amis et collègues, ainsi qu’aux milliers de personnes qui ont soutenu sa cause. »

Mme Chaudhri a parlé ouvertement de ce qu’elle vivait sur Twitter et dans les médias pour réclamer un meilleur dépistage du cancer de l’ovaire et plus de financement dédié à la recherche et aux traitements.

Un héritage durable

Défenseure des jeunes chercheuses et chercheurs venant de milieux divers, Mme Chaudhri a créé la bourse Envergure Nadia-Chaudhri à Concordia. Cette bourse apporte un financement essentiel aux étudiantes et étudiants en neurosciences comportementales qui se heurtent à des préjugés et à d’autres obstacles systémiques les empêchant de participer activement au domaine.

La bourse annuelle financera des neuroscientifiques membres de groupes sous-représentés, ce qui permettra à une diversité de chercheuses et chercheurs de réaliser tout leur potentiel, tout en contribuant à l’avenir de la recherche en neurosciences.


Retour en haut de page

© Université Concordia