Skip to main content

Carolina Larrosa

LarrosaC_01

 

Téléchargez le texte de catalogue par María Escalona 

El agua entre nosotros es un ser (“The Water Between Us is a Being”)
Alors que les frontières de Cuba s’étendent au-delà de la mer, des générations et des langues - comment se fait-il que nous chantions des chansons perdues? Née à Miami et de parents immigrants cubains, mon éducation m’a permis de percevoir la porosité et la matérialité qui est intrinsèque à la distance, la mémoire et la langue. Ma pratique artistique porte sur les multiples facettes historiques des diasporas cubaines. Ces réflexions se manifestent à travers une étude éco-critique du symbolisme et la tactilité de l’eau, au sein de l’histoire cubaine. Mes recherches sont alimentées par une approche poétique qui prend la forme de textes, de sculptures, de performances et de vidéos. Mes projets les plus récents portent sur la crise du balsero des années 90, le récit de migration de mon père et la signification symbolique des eaux entre les côtes de Miami et de Cuba, ou la communauté occupe toujours l’espace.
 
À propos de l'artiste

Carolina Larrosa termine actuellement un baccalauréat en beaux-arts et intermédia à l'Université Concordia, située à Tiohtià: ke (Montréal). Son travail a été exposé aux États-Unis et au Canada, lors d'événements tels que le Satellite Arts Festival à Miami et diverses expositions organisées par des étudiant.e.s à l'Université Concordia. À l'été 2020, Carolina fut récipiendaire du Concordia Undergraduate Student Research Award, permettant le financement de sa recherche sur la culture cubaine et sa pratique créative. Elle occupe présentement un des postes de coordinations à la Galerie VAV. Cet organisme étudiant à but non lucratif de Concordia agit à titre de plateforme d’expositions et soutient les projets étudiants. Comme son passage à Concordia touche à sa fin, Carolina s'efforce de continuer à développer ses projets de recherche pour le deuxième cycle universitaire tout en travaillant pour sa communauté.

 

Back to top Back to top

© Université Concordia