Skip to main content
LATEST INFORMATION ABOUT COVID-19

READ MORE

Workshops & seminars

Michèle Pearson Clarke | Michaëlle Sergile | Ashley Raghubir - Hosted by Conversations in Contemporary Art

Presented in collaboration with Ethnocultural Art Histories Research (EAHR)

Date & time

Thursday, October 15, 2020
1:30 p.m. – 3 p.m.

Cost

This event is free

Where

Online

Michèle Pearson Clarke Michèle Pearson Clarke. Credit: Michèle Pearson Clarke

This event will unfold as a digital roundtable with Michèle Pearson Clarke, Michaëlle Sergile and Ashley Raghubir discussing collectivity, kinship and care in their research and practice. Zoom will become a multi-media space of image-sharing, reading and the generosity of listening across practices and positions.

Le cycle de conversations débutera par une table ronde virtuelle réunissant Michèle Pearson Clarke, Michaëlle Sergile et Ashley Raghubir. Elles discuteront collectivité, parentalité et soins dans le contexte de leur recherche et de leur pratique. Pour l’occasion, l’outil Zoom servira d’espace multimédia pour la diffusion d’images, la lecture et l’écoute généreuse transcendant pratiques et opinions.

How can you participate in the discussion? Register for the Zoom webinar or watch live on our Facebook.

Comment pouvez-vous participer à la discussion? Inscrivez-vous au webinaire Zoom ou regardez en direct sur notre Facebook.

Have questions? Send them to info.4@concordia.ca.

Avoir des questions? Envoyez-les à info.4@concordia.ca.


Conversations in Contemporary Art is a free event series sponsored by Concordia University's Studio Arts MFA Program. The series provides a unique opportunity to hear artists, designers, critics, writers, educators, and curators share their practice(s) and perspectives. All 2020-2021 events will be hosted online, via Zoom, and will explore approaches to and perspectives on "Radical Hospitality." 

Série d’activités gratuites, le cycle de conversations sur l’art contemporain est parrainé par le programme de maîtrise ès beaux-arts en arts plastiques de l’Université Concordia. Ces rencontres vous offrent l’occasion d’entendre des artistes, conceptrices et concepteurs, critiques, auteures et auteurs, enseignantes et enseignants et curatrices et curateurs discuter de leur pratique et de leur vision. En 2020-2021, toutes les conversations se dérouleront en ligne, via Zoom. Organisées en collaboration avec Espace 4, elles aborderont diverses démarches et perspectives liées à l’« hospitalité radicale ».


Michèle Pearson Clarke

Michèle Pearson Clarke Michèle Pearson Clarke. Credit: Jessica Laforet

Michèle Pearson Clarke is a Trinidad-born artist, writer and educator who works in photography, film, video and installation. Based in Toronto, Clarke holds a MSW from the University of Toronto, and in 2015 she received her MFA in Documentary Media Studies from Ryerson University. Most recently, Clarke has been awarded the Toronto Friends of the Visual Arts 2019 Finalist Artist Prize, and she was a nominee for the 2019 Paul de Hueck and Norman Walford Career Achievement Award. She is currently the inaugural 2020-2021 artist-in-residence at the University of Toronto’s Bonham Centre for Sexual Diversity Studies, and the Photo Laureate for the City of Toronto (2019-2022).

Née à Trinidad, Michèle Pearson Clarke est artiste, auteure et enseignante. Elle œuvre dans les domaines de la photographie, du film, de la vidéo et de l’installation. Maintenant établie à Toronto, elle détient une maîtrise en service social de l’Université de Toronto. En 2015, elle a obtenu un diplôme de maîtrise ès beaux-arts en études des médias documentaires de l’Université Ryerson. Par ailleurs, en 2019, elle a reçu le prix d’artiste finaliste des Amis des arts visuels de Toronto et elle a été candidate au prix Paul de Hueck et Norman Walford de réalisation professionnelle. En 2020-2021, elle devient la première artiste en résidence du Centre d’étude Mark-S.-Bonham sur la diversité sexuelle de l’Université de Toronto. Enfin, elle est la photographe lauréate de la Ville de Toronto pour l’exercice 2019-2022.

 

Michaëlle Segile (Moderator)

Michaëlle Segile Michaëlle Segile. Credit: Benny Étienne

Michaëlle Sergile is an artist and curator working mainly on texts and books from the postcolonial period from 1950 to the present. Her artistic work aims to understand and rewrite the history of Black communities, and more specifically of women, through weaving. Often perceived as a medium of craftsmanship and categorized as feminine, the artist uses the lexicon of weaving to question the relationships of gender and race.

Michaëlle Sergile est une artiste et commissaire indépendante travaillant principalement des textes et des ouvrages de la période postcoloniale de 1950 à aujourd’hui. Son travail artistique a pour vocation de comprendre et de réécrire l’histoire des communautés noires, et plus précisément celle des femmes, par le tissage. Medium souvent perçu comme de l’artisanat et catégorisé comme féminin, l’artiste utilise le lexique du tissage pour questionner les rapports de domination de genre et d’ethnie.

 

Ashley Raghubir (Moderator)

Ashley Raghubir Ashley Raghubir. Credit: Monse Muro

Ashley Raghubir is a Trinidadian Canadian writer and master’s student in the Art History program at Concordia University in Montréal, Québec. She is a co-founding member of the Afrofuturisms Research Collective with student and faculty peers at Concordia. Her writing practice and interdisciplinary research examines Afrofuturisms in contemporary art, Black diaspora studies, Black Canadian contemporary art and Transatlantic slavery studies.

Auteure canadienne originaire de Trinidad, Ashley Raghubir étudie à la maîtrise en histoire de l’art à l’Université Concordia de Montréal, au Québec. De concert avec des camarades d’études et des membres du corps professoral de cet établissement, elle a participé à la création du collectif de recherche sur l’afrofuturisme. Tant sa pratique d’écriture que sa recherche interdisciplinaire s’articulent autour de l’afrofuturisme dans les domaines de l’art contemporain, des études de la diaspora noire, de l’art contemporain noir au Canada et des études de l’esclavage transatlantique.


Ethnocultural Art Histories Research

Back to top Back to top

© Concordia University