Skip to main content
Profil de diplômé(e)

Tim Charman

Baccalauréat ès beaux-arts, 2019
Majeure en musique

Une formation musicale qui traverse les frontières

Interpréter de la musique de genres divers dans différents pays a préparé Tim Charman à mener la vie dont il rêvait comme musicien


Musicien autodidacte de Vancouver, Tim Charman s’est inscrit au programme de musique pour développer et diversifier ses compétences.


Qu’est-ce qui vous a attiré à Concordia?

Les études en musique donnent la chance de diversifier son réseau de contacts, de développer ses habiletés interpersonnelles et, bien entendu, de s’améliorer en tant que musicien.

Le programme de Concordia offrait le type de souplesse que je recherchais. Dans de nombreuses autres universités, on ne fait que du jazz ou du classique – on ne mélange pas vraiment les deux. Concordia me laissait la latitude nécessaire pour suivre à la fois des cours de jazz, de classique et de conception sonore.

Si vous pouviez décrire le programme de musique en trois mots-clés, lesquels seraient-ils?

Souplesse : Même si on doit suivre des cours du tronc commun, une fois ceux-ci terminés, on dispose d’une grande liberté pour étudier d’autres domaines.

Autodirection : Concordia offre un environnement axé sur l’autonomie, dans lequel on peut établir son propre rythme.

Passion : Le programme est très petit, surtout si on le compare à celui des autres universités canadiennes. Ses professeurs sont cependant de vrais passionnés de musique et, malgré la charge de travail importante, ils arrivent à transmettre cette passion à leurs étudiants.

tim-charman

Vous êtes allé à une école de terrain en Colombie. Parlez-nous de votre expérience.

Nous devions discuter de problèmes sociaux et d’enjeux de durabilité locaux. En plus des cours, nous sommes sortis rencontrer des artistes de la ville et découvrir différents sites culturels.

J’ai également été recruté avec un ami pour créer une chanson que nous avons composée très rapidement. Celle-ci a été interprétée dans une grande salle de spectacle, durant un discours principal.

Certains d’entre nous ont par la suite été invités à présenter une performance télématique, dans laquelle nous avons joué de la musique en direct, par Internet, avec d’autres personnes de villes éloignées. C’était une improvisation libre, mais cela a vraiment bien fonctionné.

Quels sont vos objectifs après l’obtention de votre diplôme?

Je pars en tournée à travers le pays avec un orchestre. Je déménagerai ensuite sur la côte ouest pour enseigner et donner des concerts. Je vais également faire de l’enseignement en ligne et concevoir mes propres cours.

En Colombie-Britannique, le besoin en enseignement de la musique est colossal. En raison des compressions budgétaires, les programmes de musique ont été retirés de presque toutes les écoles; c’est pourquoi j’aimerais pouvoir travailler dans ces écoles. Je pense qu’il est très important de passionner les enfants pour la musique dès leur plus jeune âge. Si on stimule leur créativité, on améliore d’autant leur processus d’apprentissage général.

Back to top Back to top

© Université Concordia