Profil d’étudiant(e)

Mohammad Buhidma

Inscrit au baccalauréat en commerce
Majeure en gestion de la chaîne logistique, mineure en veille informationnelle

« L’un des meilleurs aspects du programme de gestion de la chaîne logistique est l’immense diversité qui caractérise ce domaine. »


Pourquoi avez-vous choisi d’étudier à l’École de gestion John-Molson?

J’ai choisi d’étudier ici parce qu’il s’agit de la meilleure école de commerce dans l’une des villes canadiennes où il est le plus agréable et intéressant d’entreprendre ses études. L’École de gestion John-Molson revêt un attrait particulier à la fois pour les gens qui travaillent fort, mais également pour les personnes qui souhaitent s’amuser beaucoup. De plus, le fait d’être classée au premier rang des écoles de commerce du Canada en matière d’entrepreneuriat m’a donné l’impression que les étudiants d’ici veulent sortir des sentiers battus et ont un penchant pour la pratique.

Quel est le meilleur aspect de votre programme?

L’un des meilleurs aspects du programme de gestion de la chaîne logistique est l’immense diversité qui caractérise ce domaine. Le programme englobe des thèmes comme la logistique du transport, l’entreposage, l’analyse des données, la prévision des stocks, et plus encore.

J’apprécie également la dimension du programme axée sur la résolution de problèmes, à la fois pour ma majeure et ma mineure. La chaîne logistique fait intervenir une multitude de variables qui influent sur le résultat de la solution que vous essayez d’apporter, et vous apprenez donc à manier ces variables pour atteindre un objectif. C’est un domaine idéal pour les personnes qui sont à l’aise avec les chiffres, et c’est bien mon cas.

La mineure en veille informationnelle vous aide à développer un esprit d’analyse, mais elle vous aide aussi à utiliser les données pour prendre des décisions, deux compétences très prisées de nos jours.

Comment se sent-on quand on vit et on étudie dans une ville comme Montréal?

Montréal est une ville magnifique où il fait bon vivre, et comme elle abrite cinq grandes universités, elle regorge d’étudiants et de personnes instruites. Il y a de nombreux festivals, des tas de restaurants et de nombreuses activités; en bref, tout ce qui vous intéresse, vous pouvez le trouver ici.


Quels sont les avantages de faire partie d’une association étudiante?

Le plus grand avantage de faire partie d’une association étudiante est la possibilité de tisser des liens et de se forger un réseau. Vous ferez connaissance et deviendrez amis avec des personnes qui sont animées des mêmes passions que vous et qui souhaitent avoir une incidence sur le monde.

Je suis actuellement le vice-président des études de l’Association des étudiants en gestion de la chaîne d’approvisionnement et des technologies d’affaires de l’École de gestion John-Molson. Mon rôle à ce titre est de veiller à trouver des occasions d’enrichir le parcours universitaire des étudiantes et étudiants des programmes de gestion de la chaîne logistique et de veille informationnelle. Nous proposons des ateliers pour former les étudiants aux compétences nécessaires pour se démarquer sur le marché du travail. Nous leur fournissons également du contenu éducatif sur des sujets d’actualité pour les aider à élargir leurs horizons. De manière générale, nous cherchons à enrichir l’expérience des étudiants.

Comment avez-vous tiré parti du Service de gestion de carrière (SGC)?

Les conseillères et conseillers du SGC représentent une excellente ressource, et leurs services sont entièrement gratuits! Ils m’ont beaucoup aidé lorsque je voulais de poser ma candidature pour des stages. J’ai expliqué mes enjeux, et la personne du SGC a lu mon curriculum vitæ ainsi que mes lettres de présentation pour m’aider à me démarquer de la concurrence. Le SGC organise en outre divers ateliers et événements consacrés au recrutement. Y sont invitées des entreprises désireuses d’embaucher des étudiants de l’École de gestion John-Molson. Ce sont d’excellentes occasions de créer des réseaux et de trouver des stages en tant qu’étudiant ou étudiante.

Retour en haut de page

© Université Concordia