Profil d’étudiant(e)

Aidan Condo

Étudiante au baccalauréat ès arts
Majeure en études des peuples autochtones
Mineure en droit et société

Vous êtes ici pour apprendre, alors ne soyez pas gêné. Assurez d’être à l’aise avec ce que vous savez.


Qu’est-ce qui vous plaît dans vos programmes?

Le programme d’études des peuples autochtones est formidable. Il m’a permis d’en apprendre plus sur les différents groupes autochtones du pays. Je suis déjà lié à ma communauté, mais je comprends maintenant mieux ce qui se passe ailleurs. Mon but est d’étudier en droit – je rêve depuis des années de devenir avocat spécialisé en droit autochtone, car la bataille se joue aujourd’hui en cour.

En général, les cours d’études des peuples autochtones accueillent beaucoup de conférenciers. On partage énormément, on peut toujours prendre la parole, et les classes sont très petites. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles j’ai choisi Concordia. Le fait de pouvoir partager et parler me permet d’apprendre d’une autre façon. Le principal objectif de nos cours est l’apprentissage par la discussion, donc on apprend à faire valoir ses arguments.

Quels cours vous ont étonné?

Le cours d’introduction de ma mineure, History 285, est une initiation à la conscience juridique. Il m’a aidé à comprendre comment, en tant qu’humains ordinaires, nous appréhendons la loi et la façon dont elle influe sur notre vie quotidienne. Ce cours m’a vraiment ouvert les yeux et m’a donné encore plus envie d’étudier en droit. J’aime beaucoup mes cours d’études des peuples autochtones, car ils me rapprochent de chez moi, d’une certaine façon. Je m’y sens comme si j’étais de retour dans ma communauté, à écouter mes aînés.

Que conseilleriez-vous à un étudiant ou une étudiante qui débute à Concordia?

Pour ma part, l’une des principales choses que je n’ai pas eu la chance de faire durant ma première année était de m’impliquer, à cause de l’apprentissage à distance et de la pandémie. L’un des conseils que je donnerais serait de poser autant de questions que possible. Vous payez pour être ici, donc aussi bien en avoir pour votre argent. Vous êtes ici pour apprendre, alors ne soyez pas gêné. Assurez d’être à l’aise avec ce que vous savez. Impliquez-vous! Je commence tout juste à connaître le campus dans ma deuxième année. Si vous êtes Autochtone, passez au Centre étudiant Otsenhákta – on peut vraiment s’y bâtir un réseau sûr.

Retour en haut de page

© Université Concordia