Concordia University

https://www.concordia.ca/content/concordia/en/artsci/theology/news/theology-in-the-city.html

Theology in the City

Resilience and Hope in an Age of Fear
October 31 and November 1, 2019
Montreal, Quebec, Canada


EV-church-hero

Concordia University’s Department of Theological Studies invites interested scholars and graduate students to participate in a two-day conference occurring on Thursday, October 31 and Friday, November 1 in Montreal.

The conference is part of the second edition of Theology in the City, a weeklong event exploring the themes of resilience, hope, suspicion and fear. Cities are places of unity and division where, for a variety of reasons, people both gather and disperse. Resilience and hope hold great potential to draw people together while suspicion and fear threaten to separate. Nevertheless, people are also frequently divided by their distinct and sometimes incongruous notions of resilience and hope and united around common suspicions and fears. As a result, most cities represent fragile and evolving spaces of consensus, community and cooperation when it comes to the fears and hopes of their citizens.

Theology and the City targets this dilemma through direct and indirect (or interdisciplinary) engagement with theological studies. Paper proposals are welcome from all disciplines and fields with special attention placed on the following:

  • Theology
  • Biblical studies
  • Religious Studies
  • Philosophy
  • Political Science
  • Anthropology
  • Sociology
  • Law
  • Social Work
  • History

The conference will explore a wide range of questions. The following should be considered as a starting point:

  • What is the meaning of resilience? hope? fear? suspicion?
  • What fears grip city dwellers? What hopes are necessary in response?
  • What is the relationship between fear and hope? How can resilience be fostered and suspicion quelled?
  • What is humanizing and dehumanizing about cities? How might this vary between cities?
  • How can systemic forms of oppression (e.g., racism, sexism, impoverishment, etc.) be addressed?
  • How might theology be a resource for renewing cities?
  • How might theology contribute to resolving practical problems like unemployment, health care, or child welfare?
  • How might different and potentially conflicting ideas of resilience and hope contribute to the development of a harmonious city?
  • How might a politics of hope and resilience gain broad agreement?

Can biblical exegesis enlighten communal notions of hope and resilience? How do these concepts behave in contact with historical contingency?

The conference will be held at Concordia University in Montreal and will be followed by a panel discussion with invited guests.

Paper titles and abstracts (maximum 250 words) written in French or in English should be sent to theology.inthecity2019@gmail.com on or before August 15, 2019. Please also include your name, degree, and institutional affiliation.


EV-church-hero

La théologie en ville

Résilience et espoir face à la peur

Le 31 octobre et 1er novembre 2019
Montréal, Québec, Canada

Le département de théologie de l’Université Concordia invite les chercheurs et les étudiants des cycles supérieurs à participer à l’édition 2019 de la conférence La théologie en ville, un colloque de deux jours qui aura lieu le jeudi 31 octobre et le vendredi 1er novembre 2019, à Montréal. La théo-logie en ville vise l’exploration de thèmes reliés à la résilience, à l’espoir, à la suspicion et à la peur. Les villes sont des lieux propices à l’unité et à la division communautaire. Entre leurs murs, les individus se rencontrent et se dispersent au gré des aléas de la cité. Or, tant la résilience que l’espoir sont des facteurs de regroupement, tandis que la suspicion et la peur menacent l’esprit communau-taire. Cependant, les divisions sociales surviennent aussi autour de compréhensions différentes du concept de résilience de même qu’autour de notions incompatibles d’espoir. Sans compter que la suspicion et la peur sont parfois sources de cohésion sociale. Les villes représentent donc des espaces fragiles de consensus, toujours en évolution, entre les peurs et les espoirs de leur citoyens.

La théologie en ville propose la rencontre de la théologie et des sciences humaines au sujet des éléments de ce consensus communautaire. Toutes les disciplines des sciences humaines sont invitées à soumettre une proposition. Les disciplines suivantes sont particulièrement ciblées par le colloque :

  • Théologie
  • Études religieuses
  • Études bibliques
  • Philosophie
  • Science politique
  • Anthropologie
  • Sociologie
  • Droit
  • Travail social
  • Histoire

Les questions suivantes peuvent servir de point de départ à la réflexion :

  • Quelle est la signification de la résilience ? De l’espoir ? De la peur ? De la suspicion ?
  • Quelles sont les peurs ressenties par les citoyens des villes ? Quels espoirs peuvent y ré-pondre ?
  • Comment la peur et l’espoir sont-ils interreliés ? Comment peut-on encourager la résilience et atténuer la suspicion ?
  • Quels sont les facteurs urbains que l’on puisse considérer comme humanisants ou comme déshumanisants ? Y a-t-il des variations de villes en villes ?
  • Quelles sont les manières d’aborder les formes d’oppression systémiques (par exemple : le racisme, le sexisme, l’appauvrissement, etc.) ?
  • Comment la théologie peut-elle se positionner en tant que ressource de renouvellement ur-bain ?
  • Comment la théologie peut-elle contribuer à résoudre les problèmes pratiques tels que le chômage ?
  • Comment des espoirs contradictoires et différentes formes de résilience peuvent-ils partici-per d’un développement urbain harmonieux ?
  • Comment faire en sorte qu’une politique fondée sur l’espoir et sur la résilience se voit ac-ceptée ?
  • L’exégèse biblique permet-elle d’éclairer les notions de résilience et d’espoir dans la vie com-munautaire ? Comment ces concepts réagissent-ils à la contingence historique ?

Le colloque aura lieu à l’Université Concordia, à Montréal, et sera suivi d’un panel de discussion auquel participeront des chercheurs invités.

Les propositions, écrites en français ou en anglais, devront être envoyées au plus tard le 15 août 2019 à theology.inthecity2019@gmail.com. D’un maximum de 250 mots, elles devront comprendre le titre de la présentation, le nom de son auteur(e), l’affiliation professionnelle de ce dernier(ère) ou le diplôme auquel il/elle concourt présentement.

Back to top

© Concordia University