Concordia University

https://www.concordia.ca/content/concordia/en/artsci/polisci/research/cepi/ateliers-de-recherche0.html

Ateliers de recherche

Les ateliers de recherche du CEPI sont une occasions pour les étudiants et les chercheurs de présenter des nouvelles recherches. Dans une atmosphère détendue et portant à la rétroaction, venez en apprendre plus sur les recherches émergentes dans le domaine de l'immigration.
Les ateliers sont gratuits et ouverts à tous.

Horaire hiver 2019 

7 février 2019: From refugee protection to double punishment: Examining the institutional production of immigration penality (Nora Butler Burke)

15:30, salle H-1154, 1455 de Maisonneuve Ouest

Présentation en anglais

Trans women refugees in Canada are frequent targets of criminal law enforcement, and are commonly ensnared in a nexus of double punishment - subjected to both criminal and immigration penality. This paper examines immigration penality through the institutional texts that coordinate the work of immigration and border control agents, and situates these texts in conversation with migrant trans women’s own encounters with law enforcement. Drawing on feminist legal theory, this paper reflects on methodological approaches to research and advocacy at the intersections of refugee protection and immigration penality. 

20 février 2019: Boundaries of the Nation and their Implications in a Multinational State: Comparing Quebecers and Other Canadians’ Perspectives on National Identity (Antoine Bilodeau et Luc Turgeon)

12:00, salle H-1220, 1455 de Maisonneuve Ouest

Présentation en anglais, période de question bilingue

International comparisons have examined how people in different countries draw the imagined boundaries of the nation and their implications for views about immigration, but little attention has been paid to how boundary drawing can vary within a nation, or more specifically how boundary drawing might vary between minority and majority nations in plurinational states. How do majority and minority nations differ in the way they draw the boundaries of who belongs? And what are the implications in shaping their relationships with immigration and ethnocultural diversity? This presentation explores these questions by examining the cases of Quebecers and other Canadians through a survey data of 5000 respondents.

7 mars 2019: Intégrer ou inclure ? Des choix terminologiques aux retombées didactiques et sociales pour les élèves allophones issus de l’immigration (Diane Querrien)

15:30, salle H-1120, 1455 de Maisonneuve Ouest

Chaque année, le système Charlemagne du ministère de l’Éducation dénombre de plus en plus d’élèves allophones issus de l’immigration bénéficiant des services d’accueil et de soutien à l’apprentissage du français (SASAF). Ils étaient ainsi 20 907 inscrits à l’École québécoise francophone en 2012 contre 32 835 en 2016. Ces élèves doivent relever un double défi : apprendre le français, la langue d’usage de la société et de l’école, et apprendre en français, c’est-à-dire faire des apprentissages scolaires dans cette langue (Querrien, 2017). Depuis les années 1960, l’École québécoise met en œuvre différentes mesures, qui revêtent diverses formes, pour tenter de répondre à ces besoins (De Koninck et Armand, 2012). Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Dans cette présentation, nous ferons un bref rappel historique de la structuration de ce que sont aujourd’hui les SASAF, pour ensuite présenter l’organisation des services et les initiatives qui voient le jour pour soutenir les élèves allophones dans leur parcours académique, et ce, à la lumière des travaux empiriques réalisés récemment au Québec (Mc Andrew et al., 2015). Nous soulignerons notamment les enjeux du programme d’Intégration linguistique, scolaire et sociale, qui doit concurremment mettre en œuvre les directives de l’Instruction annuelle ministérielle (MEES, 2018) et se réaliser dans des contextes scolaires divers, d’une région à l’autre, d’une commission scolaire à l’autre, voire d’une école à l’autre

12 mars 2019: Taking the Harper Government’s Refugee Policy to Court (Dagmar Soennecken)

15:30, salle H-1220, 1455 de Maisonneuve Ouest

The presentation will focus on changes that occurred to Canada’s inland refugee policy with two larger goals in mind. First, we de-mystify the role of the courts in shaping refugee policy in Canada. Second, we contribute to a growing body of work that reflects on the contentious relationship between the Harper government and the courts. In particular, I will discuss the mobilization that occurred through and beyond the courts in response to the government’s 2012 cuts to the Interim Federal Health Program (IFHP) for refugees. Our research shows that while the role of the courts in overseeing Canadian refugee policy is generally quite limited, significant mobilization on behalf of refugees inside and outside the courts occurred in response to the Harper government’s particularly rights-restrictive approach. Overall, we argue that in order to understand the relationship between the courts and public policy, it is necessary to appreciate the broader policy and political contours within which court rulings emerge, and the specific contexts that prompt court involvement in the first instance.

20 mars 2019: The framing of anti-immigration rhetoric in Canada (Audrey Gagnon)

12:00, salle H-1120, 1455 de Maisonneuve Ouest

Présentation en anglais, avec période de questions bilingue

Le groupe anti-immigration les Soldats d’Odin a été fondé en Finlande en 2015 par un activiste néo-Nazi. Par son importante présence dans les réseaux sociaux comme Facebook, le groupe s’est rapidement propagé à travers l’Europe, aux États-Unis et au Canada. Or, le groupe canadien soutient être différent de son homologue européen. Notamment, sa mission ne serait pas la même. Dans ses discours formels, le groupe se présente comme étant une organisation à but non lucratif qui aide les communautés locales et qui accepte des membres de différentes races et religions. Cependant, plusieurs journalistes expriment leurs doutes quant aux intentions du groupe, particulièrement en ce qui concerne ses attitudes envers les immigrants. De plus, un survol de la page Facebook publique du groupe canadien suggère que des rhétoriques xénophobes sont au cœur des discours de ses partisans. Cette tension entre les discours formels et ceux des partisans soulève les questions suivantes : comment les discours formels mis de l’avant par les Soldats d’Odin diffèrent-ils des discours des partisans de ce groupe? Comment expliquer ces différences? Suivant une analyse comparée des déclarations formelles des Soldats d’Odin au sein de médias canadiens et des discours des partisans de ce groupe sur leur page Facebook publique, nous avançons que le groupe adopte une stratégie de cadrage afin de légitimer sa présence et ses actions. Cela explique en partie la différence entre les discours formels et informels du groupe canadien.

4 avril 2019: Sortir du placard, entrer en Europe: la fabrique des réfugiés LGBT en Belgique, France et Royaume-Uni (Ahmed Hamila)

15:30, salle H-1220, 1455 de Maisonneuve Ouest

Présentation en français

Depuis l’adoption de la directive Qualification en 2004, l’Union européenne reconnaît les persécutions du fait de l’orientation sexuelle en tant que motif d’octroi du statut de réfugié, selon le critère de l’appartenance à un certain groupe social. Cependant, il existe toujours des différences considérables dans la manière dont les États européens examinent les demandes d’asile des personnes LGBT. Pourquoi, malgré les pressions d’harmonisation de l’Union européenne, les contours de cette catégorie diffèrent-ils d’un État membre à l’autre ?

L’analyse se concentre sur la traduction de la catégorie des « réfugiés LGBT » dans trois contextes nationaux en Europe : la Belgique, la France et le Royaume-Uni. À travers les trajectoires nationales de ces trois cas, il s’agit notamment de mettre en avant la polysémie de cette catégorie, mais surtout la « trahison » qui s’est opérée lors du passage d’une catégorie normative développée par le UNHCR aux instruments administratifs développés par les autorités nationales de l’asile belges, françaises et britanniques. En effet, d’une catégorie normative destinée à assurer une meilleure protection aux minorités sexuelles, la catégorie des « réfugiés LGBT » s’est traduite en catégorie administrative destinée à limiter l’accès au territoire européen. Ce processus ne s’est pas déroulé selon les mêmes temporalités et modalités en fonction des État

17 avril 2019: Representation versus Congruence. Do visible minorities vote for parties that represent them or their preferences? (Jean-Philippe Gauvin)

12:00, salle H-1220, 1455 de Maisonneuve Ouest

Research has shown that people often vote for a party that represent issues they care about. In this literature, the closer a voter is to a party, the more likely he is to vote for that party. But so far, research on ideological congruence has generalized findings across population groups and tend to neglect that sub-groups might have specific interests that outweigh ideological issues. For instance, visible minorities tend to seek representation through voting for parties that best represent their group’s interest. However, to our knowledge, no study so far has compared the relative role of group representation with party-voter congruence on ideological preferences. We therefore ask the following questions: Do visible minorities in Canada vote for the party that best represent their group, or for a party that best represent their ideological preferences? In order to answer this question, we use data from both the 2015 Canadian Election Survey as well as the 2015 Canadian Expert Survey Project.

 

Horaire de l'automne 2018 

 
20 septembre 2018: National identity and views about immigration in Quebec (Audrey Gagnon et Antoine Bilodeau)

15:30, salle H-1220, 1455 de Maisonneuve Ouest

Présentation en anglais et période de questions bilingues

Traditionally, nationalisms have been associated with exclusionary forces or opposition to immigration. Specifically, many studies suggest that identification with the nation-state is a predictor of opposition to immigration (Sides and Citrin 2007; Pettigrew et al. 2007; Mayda 2006). Yet, Citrin, Johnston and Wright (2012) demonstrate that Canada is an exception to this postulate; Canadians embracing a strong national identity would hold more positive attitudes toward immigration. Their study, however, does not investigate whether the same relationship holds in relation to “Quebec” identity. Does Quebec follow the Canadian exceptionalism, or does it follow the same tendency as observed in other national contexts? This study attempts to answer this question by examining the relationship between Quebec national identity and immigration looking at public opinion. The findings suggest that to understand Quebecers’ views about immigration, we must differentiate between federalists and sovereigntists. While Quebec federalists embracing a strong Quebec identity support immigration, Quebec sovereigntists embracing a strong Quebec identity express a stronger opposition to immigration. We explain this by Quebec sovereigntists’ perception that immigrants constitute a political threat to the aspiration to create a new, sovereign state, or some form of political self determination.

 

11 octobre 2018: Recruiting Migrant Careworkers: The exploitation of financial needs, immigration precarity, and relationship (Lindsay Larios)

15:30, salle H-1220, 1455 de Maisonneuve Ouest

Présentation en anglais

Private, for-profit recruitment and employment agencies are key intermediaries connecting migrant workers from abroad to employers in Canada. Despite this, there is a considerable lack of regulation of recruitment agencies by the Canadian federal government. The objective of this research is to provide a snap shot of problem based on the empirical analysis of the casework of one community organization in Montreal, PINAY, in order to highlight the multiple compounding effects of this type of exploitation and to highlight the role that community-based organizations play in supporting migrant workers faced with them.

 

1er novembre 2018: From refugee protection to double punishment: Examining the institutional production of immigration penality (Nora Butler Burke)

15:30, salle H-1220, 1455 de Maisonneuve Ouest

Présentation en anglais

Trans women refugees in Canada are frequent targets of criminal law enforcement, and are commonly ensnared in a nexus of double punishment - subjected to both criminal and immigration penality. This paper examines immigration penality through the institutional texts that coordinate the work of immigration and border control agents, and situates these texts in conversation with migrant trans women’s own encounters with law enforcement. Drawing on feminist legal theory, this paper reflects on methodological approaches to research and advocacy at the intersections of refugee protection and immigration penality. 

 

29 novembre 2018: S’établir au Québec : Les projets des travailleurs qualifiés latino-américains nouvellement arrivés (Floryana Víquez Porras)

15:30, salle H-1220, 1455 de Maisonneuve Ouest

Présentation en français

La communauté latino-américaine est un groupe démographique qui croît plus rapidement que la population canadienne et représente le deuxième plus grand groupe d'immigrants au Québec. (Statistique Canada, 2007). Malgré le fait que les Latino-Américains sont plus susceptibles de détenir un diplôme d’études supérieures que les personnes nés au Canada, le revenu des Latino-Américains est 7 500 $ de moins que le revenu des Canadiens (Statistique Canada, 2007). Étant issus à la fois d’une communauté culturelle et d’une minorité visible, ils sont en particulier susceptibles d’être sans emploi ou sous-employés (Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse Québec, 2011; Statistiques Canada, 2007; Wilson-Forsberg, 2014). Dans le contexte d’une pénurie de main-ouvre qualifié dans plusieurs champs de travail (Chicha, 2003; Béji et Pellerin, 2010), le Québec a mis en place des mesures favorisant l’immigration des travailleurs qualifiés. Malgré le fait que la société investit dans la réussite des travailleurs qualifiés, relativement peu est connu sur leur processus d’établissement. La recherche sur l’intégration des travailleurs qualifiés a surtout ciblé l’intégration économique, ignorant autres sphères de vie (Misiorowska, 2011). Nous proposons de regarder d’une façon globale, longitudinale et prospective le processus d’établissement des travailleurs qualifiés latino-américains nouvellement arrivés au Québec, en utilisant la méthode d’analyse des projets personnels (APP; Little, 1983, 2007) et ce, à deux points pendant leurs premières années d’établissement.

13 décembre 2018: The role of language in the sense of belonging of second generation Arab youth in Montreal (Mona El Samaty)

15:30, salle H-1220, 1455 de Maisonneuve Ouest

Présentation en anglais

A significant issue in migrant studies is exploring the sense of belonging of second generation youth. Belonging is defined as a strong sense of attachment towards a place, a group, or a concept. Language can be considered as an explicit marker of belonging. My research explores the extent to which language plays a role in the sense of belonging of second generation Arab youth in Montreal. In order to answer this question, I also explore the language practices of my participants as well as their understanding of their own sense of belonging. My presentation will include an overview of my research, the methods I intend to use, and a focus on the literature review. I review studies on the sense of belonging of second generation youth in Quebec and Canada, as well as studies that explored the relationship between language and sense of belonging.

Back to top

© Concordia University