Skip to main content

Canada Research Chair in Digital Health and Marginalized Populations

Last updated: October 22, 2021, 9:34 a.m.

Job title: Canada Research Chair Tier II in Digital Health and Marginalized Populations
Position code: 21_C_PSYC_O
Date posted: September 23, 2021
Date revised: October 22, 2021
Application deadline: November 1, 2021
Advertised until: Position is filled

Position description

This tenure-track position is for a Canadian Institutes of Health Research (CIHR) Canada Research Chair Tier II in Connected Digital Health to Transform Health-Equity among Marginalized Populations. The area of connected digital health is an emerging strength at Concordia and a key component to precision health by providing reliable, efficient, and accessible approaches to measure health-related psychophysiological processes and outcomes and to deliver services. This position is at the intersection of three domains: (i) digital health, (ii) marginalized populations, and (iii) psychophysiology.

Candidates who innovatively create and implement empirical, state-of-the-art digital health applications with marginalized populations are strongly encouraged to apply. Digital health applications using wearables (commercially available or user-developed), smartphones, remote sensing, or mobile apps should pertain to a quantifiable psychophysiological signal (e.g., brain activity EEG, heart activity EKG, muscle activity EMG, eye tracking, movement [accelerometry], facial expression [emotion], social interactions [proximity], or built environment interactions [GPS], among others). Research involving any marginalized community(ies) or individual(s) will be considered. This could include, but is not limited to, homeless individuals, Indigenous peoples, immigrants and refugees, ethnoracial minorities, sexual and gender minorities, people living in poverty, or those living with mental illnesses, chronic diseases, or disabling conditions. Health applications are broadly defined and may target assessment, intervention, or prevention (primary to tertiary) at the individual or population level.

Possible wide-ranging health research areas could include: access to mental health services; substance abuse; adolescent suicide prevention; concussion; PTSD; migraine and tension headaches; sleep disorders, employee workplace stress and well-being; autism; stress disorders; obesity; communication; vision impairments; driver road aggression, among many others.

Qualifications and assets

Applicants must have a PhD in Psychology or a relevant field. Priority will be given to applicants who have interdisciplinary training in digital health, physiological psychology, human factors, health data science, digital user interfaces, computational design, behavioral medicine, and/or applied biomedical engineering. Applicants are expected to have the ability to establish a strong research program to pioneer the integration of digital health, marginalized populations, and psychophysiology. Any research plans for integrative community research will be expected to complement experimental work. Preferred applicants will have an established track record in the application of digital health technology to advance the health and well-being of marginalized populations, and thereby, reduce health inequalities and systemic racism within healthcare. Applicants should have a strong interest and commitment to contributing to graduate and undergraduate teaching and training. The position is anticipated to be filled at the rank of Assistant Professor.

Candidates eligible for Tier II chair positions must be excellent emerging scholars within 10 years of their highest degree at the time of nomination (exclusive of career interruptions). Potential Tier II candidates who are more than 10 years from their highest degree should take note that certain career interruptions may still make them eligible for nomination. Potential candidates are encouraged to submit a formal justification by means of the Tier II Justification Assessment Form, which will be considered in the review of applications. Please consult the Canada Research Chairs website for full program information, including further details on eligibility criteria and acceptable justifications to the extension of the eligibility term.

Notwithstanding the above and irrespective of their submission of a formal justification, candidates are encouraged to share any career interruptions or personal circumstances that may have had an impact on their career goals (such as the decision to have a family, eldercare, illness, and so forth) in their letter of application. These will be carefully considered in the assessment process.

How to apply

Complete applications should include:

  1. cover letter,
  2. curriculum vitae,
  3. research statement,
  4. teaching statement including evidence of teaching effectiveness, including but not limited to, course evaluations,
  5. diversity statement,
  6. citizenship information (selected candidates will be required to provide proof of citizenship/residency [Canadian or foreign citizenship, or Canadian permanent resident if applicable]), and
  7. contact information for three referees.

The cover letter should describe the candidate’s qualifications, notable accomplishments, and career trajectory (including any interruptions). The curriculum vitae should outline the candidate’s education/work history, awards/scholarships, research funding, publications/presentations, and courses taught. The research statement (two pages, single-spaced) should describe the candidate’s programme of research on digital health technology, measurement of psychophysiological signals, and the three most important research contributions to date. A substantial component of the CRC’s research program should focus on current or future digital health technology that enriches the health and well-being of persons who are disadvantaged or have experiences of systemic bias or marginalization. The teaching statement (one page, single-spaced) should describe the candidate’s teaching philosophy and the courses the candidate is interested in teaching. Documents showcasing teaching effectiveness (e.g., course evaluations) may be appended. The diversity statement (one page, single-spaced) should describe diversity experiences and how the candidate plans to contribute to a more diverse and inclusive research and teaching environment. The referees of long-listed candidates will be contacted directly for three letters of reference; verify contact information (email, phone).

Applications should be addressed to: Dr. Aaron Johnson, Chair, Department of Psychology, Concordia University, 7141 Sherbrooke St. West, PY146, Montreal, Quebec, H4B 1R6, Canada, at psychology@concordia.ca and must include a cover letter clearly identifying the title and position code (21_C_PSYC_O). Electronic applications should be submitted by November 1, 2021 but will continue to be reviewed until the position is filled. Only short-listed candidates will be notified. The appointment is expected to commence on August 1, 2022.

Concordia University is strongly committed to building a diverse, equitable, and inclusive community, and recognizes the importance of inclusion in achieving excellence in teaching and research. As part of this commitment to providing our students with the dynamic, innovative, and inclusive educational environment of a Next‐Generation University, we require all applicants to articulate in their cover letter how their background, as well as lived and professional experiences and expertise have prepared them to teach in ways that are relevant for a diverse, multicultural contemporary Canadian society.

These ongoing or anticipated examples can include but are not limited to:

  • teaching about underrepresented populations
  • mentoring students from underrepresented backgrounds
  • committee work
  • offering or organizing educational programming
  • participation in training and workshops

All applicants will receive an email invitation to complete a short equity survey. Participation in the survey is voluntary and no identifying information about candidates will be shared with hiring committees. Candidates who wish to self-identify as a member of an underrepresented group to the hiring committee may do so in their cover letter or by writing directly to the contact person indicated in this posting.

Adaptive measures

Applicants who anticipate requiring adaptive measures throughout any stage of the recruitment process may contact, in confidence, Nadia Hardy, Interim Deputy Provost and Vice-Provost, Faculty Development and Inclusion at vpfdi@concordia.ca or by phone at 514-848-2424, extension 4323.




Titulaire de Chaire de recherche du Canada en santé numérique et populations marginalisées

Titre du poste : Titulaire de la chaire de recherche du Canada (CRC) de niveau II en santé numérique et populations marginalisées
Code du poste : 21_C_PSYC_O
Date d'affichage : 23 septembre 2021
Dernière mise à jour : 22 octobre 2021
Date limite de la candidature : 1er novembre 2021
Période d'affichage : Jusqu’à l’attribution du poste

Description du poste

Ce poste, menant à la permanence, est pour une Chaire de recherche du Canada de niveau 2 des Instituts de recherche en santé du Canada dans le domaine de la santé numérique et la santé connectée pour l’équité en santé des populations marginalisées. Le domaine de la santé numérique et de la santé connectée est une force émergente à Concordia et constitue une composante clé des approches de santé de précision en fournissant des approches fiables, efficaces et accessibles pour mesurer les processus et paramètres psychophysiologiques en lien avec la santé et pour offrir des services. Ce poste se trouve à l’intersection de trois domaines: (i)  La santé numérique, (ii)  les populations marginalisées et (iii) la psychophysiologie.

Les candidates et les candidats qui développent, utilisent et mettent en œuvre des applications de santé numérique et santé connectée innovantes avec les populations marginalisées sont fortement encouragés à postuler. Les applications de santé numérique utilisant des objets personnels connectés (« wearables ») (développés commercialement ou par la chercheuse ou le chercheur), les téléphones intelligents, la télédiction ou les applications mobiles devraient impliquer un signal psychophysiologique quantifiable (par exemple, l’activité cérébrale EEG, l’activité cardiaque ECG, l’activité musculaire EMG, l’oculométrie, le mouvement [accélérométrie], les expressions faciales [émotions], les déplacements dans l’environnement bâti [GPS], parmi d’autres). Toute recherche concernant des individus ou des communautés marginalisés sera considérée. Ceci pourrait inclure, mais sans s’y limiter, les personnes sans-abris, les personnes autochtones, les personnes immigrantes ou réfugiées, les minorités ethno-raciales, les minorités de genre ou d’orientation sexuelle, les personnes vivant de la pauvreté ou avec des maladies chroniques, de santé mentale ou handicapantes. Les applications de santé sont largement définies et peuvent inclure l’évaluation, l’intervention ou la prévention (primaire à tertiaire) au niveau individuel ou populationnel.

Les domaines possibles de recherche en santé à large échelle peuvent inclure : l’accès aux services de soins en santé mentale, la prévention du suicide chez les adolescentes et adolescents, les commotions, le syndrome de stress post-traumatique, la migraine et les céphalées de tension, les troubles du sommeil, le stress causé par le milieu de travail et le bienêtre, l’autisme, les troubles liés au stress, l’obésité, la communication, la déficience visuelle, l’agressivité au volant, parmi d’autres.

Qualifications et atouts

Les candidates et candidats intéressés doivent avoir un doctorat en psychologie ou dans un domaine connexe. La priorité sera accordée aux candidates et candidats ayant une formation interdisciplinaire en santé numérique, psychologie physiologique, facteurs humains, science numérique de la santé, interfaces numériques d’utilisateurs, conception computationnelle, médecine béhaviorale et/ou en génie biomédical appliqué. Il est attendu que les candidates et candidats auront la capacité d’établir un programme de recherche solide afin d’initier l’intégration de la santé numérique avec les populations marginalisées et la psychophysiologie. Tout plan de recherche prévu pour la recherche intégrée avec la communauté sera dans le but de complémenter le travail expérimental. Les candidates et candidats ayant un parcours établi dans l’application de la technologie de la santé numérique dans le but de faire avancer la santé et le bien-être des populations marginalisées et par conséquent réduire les iniquités et le racisme systémique du système de santé seront priviliégiés. Les candidates et candidats doivent avoir un intérêt démontré et un engagement envers la contribution à la formation des étudiants de 1er cycle et des cycles supérieurs. Il est prévu que ce poste soit offert au rang de professeur adjoint.

Seuls les chercheurs et chercheuses en émergence faisant preuve d’excellence et ayant obtenu leur diplôme le plus avancé depuis moins de 10 ans au moment de leur nomination à une CRC (exception faite de toute interruption de carrière) sont admissibles à l’octroi d’une chaire de niveau 2. Les candidates et candidats à une CRC de niveau 2 qui ont obtenu leur diplôme le plus avancé depuis plus de 10 ans et dont la carrière a été interrompue sont priés de prendre note que, dans certains cas, ils peuvent être admissibles à l’octroi d’une telle chaire. Nous rappelons à ces personnes qu’elles peuvent faire examiner leur admissibilité en recourant au processus de justification de la chaire de niveau 2; cet exercice dûment rempli sera pris en considération lors de l’étude des dossiers de candidature. Pour avoir de l’information détaillée sur le programme des CRC ainsi que des précisions sur les critères d’admissibilité et les justifications acceptables aux fins de l’assouplissement des modalités d’admissibilité, consultez le site Web des chaires de recherche du Canada

Malgré ce qui précède et indépendamment de tout recours au processus de justification officiel, nous convions les candidates et candidats à indiquer – dans la lettre de présentation accompagnant leur dossier de candidature – le motif de toute interruption de carrière (décision de fonder une famille, soins à prodiguer à une personne âgée, maladie ou toute autre situation de nature personnelle) susceptible d’avoir eu des répercussions sur leur parcours professionnel. Ces explications seront prises en considération dans le processus d’évaluation des candidatures.

Présentation des candidatures

Les candidatures considérées complètes contiendront :

  1. une lettre de presentation,
  2. un curriculum vitae,
  3. un énoncé de recherche,
  4. un énoncé portant sur l’enseignement, incluant une prevue de l’efficacité de l’enseignement, tels que, mais sans s’y limiter, des exemples d’évaluations de cours,
  5. énoncé de diversité,
  6. l'information en lien avec la citoyenneté (les candidates et candidats sélectionnés devront fournir la preuve de citoyenneté [Citoyenneté canadienne ou étrangère ou résidence permanente canadienne, s'il y a lieu]), et
  7. lettres de recommandation ou coordonnées de trois répondantes ou répondants.

La lettre de présentation doit fournir une description des qualifications de la candidate ou du candidate, les accomplissements notables et la trajectoire de sa carrière (incluant les interruptions, s’il y a lieu). Le CV doit présenter l’éducation ainsi que les antécédents professionnels, les bourses/prix, les subventions de recherche, les publications/présentations et les cours enseignés. L’énoncé de recherche (deux pages, à interligne simple) devrait décrire le programme de recherche de la candidate ou du candidat sur la technologie de la santé numérique et la santé connectée, les mesures des signaux psychophysiologiques ainsi que les trois plus importantes contributions à la recherche jusqu’à présent. Une composante considérable du programme de recherche de la CRC doit se concentrer sur les applications présentes et futures de la santé numérique et la santé connectée pour améliorer la santé et le bien-être des personnes désavantagées ou qui ont vécu des expériences de marginalisation ou de biais systémique.

Les dossiers de candidature doivent être acheminés à Aaron Johnson, Chef du département de Psychologie de l’Université Concordia à psychology@concordia.ca et doivent inclure une lettre de présentation qui indique clairement le numéro de poste (21_C_PSYC_O). Les dossiers de candidature soumis par voie électronique doivent nous parvenir avant le 1er novembre 2021. Cela étant dit, l'examen des dossiers débutera peu de temps après la clôture de la période de candidature et se poursuivra jusqu'à ce que le poste soit comblé. Seuls les personnes pré-sélectionnées recevront un suivi par le comité d’embauche. Nous espérons combler ce poste de professeur adjoint à partir du 1er août 2022.

L’Université Concordia est fermement résolue à bâtir une communauté diversifiée, équitable et inclusive. Elle reconnaît l’importance de l’inclusion dans l’atteinte de l’excellence en matière d’enseignement et de recherche. Dans le cadre de cet engagement à offrir à nos étudiantes et étudiants le milieu d’apprentissage dynamique, innovant et inclusif d’une université nouvelle génération, nous demandons aux candidates et candidats d’indiquer dans leur lettre de présentation comment leur parcours, leur expérience vécue, leur cheminement professionnel et leur expertise les ont préparés à offrir un enseignement pertinent pour une société canadienne diversifiée, multiculturelle et contemporaine.

Nous les invitons par exemple à décrire leur expérience ou leurs projets touchant :

  • l’enseignement sur les populations sous-représentées;
  • le mentorat d’étudiantes et d’étudiants issus de milieux sous-représentés;
  • le travail au sein de comités;
  • la présentation ou l’organisation de programmes pédagogiques; et
  • la participation à des formations et à des ateliers.

Les candidates et candidats recevront un courriel les invitant à répondre à un bref sondage sur l’équité en matière d’emploi. La participation se fait sur une base volontaire, et aucune information permettant d’identifier les personnes sondées ne sera communiquée au comité d’embauche. Les candidates et candidats souhaitant indiquer au comité d’embauche leur appartenance à un groupe sous-représenté peuvent le faire dans leur lettre d’accompagnement ou en écrivant directement à la personne-ressource nommée dans la présente offre d’emploi.

Mesures d'adaptation

Les candidates et candidats qui auront besoin de mesures d’adaptation durant n’importe quelle phase du processus de recrutement peuvent communiquer, en toute confidentialité, avec Nadia Hardy, vice-rectrice exécutive déléguée par intérim et vice-rectrice exécutive adjointe au développement du corps professoral et à l’inclusion : vpfdi@concordia.ca ou 514 848-2424, poste 4323.



Back to top Back to top

© Concordia University