Skip to main content

Données de base

Le Centre pour la réutilisation créative de l’Université Concordia a ouvert ses portes en 2017. Les membres de la communauté y trouvent des objets qui, autrement, auraient été jetés.

En 2019, le centre s’est agrandi et a déménagé au pavillon des Sœurs-Grises. Ses objectifs sont précisés ci-dessous.

  • Ajout de services : Pensons notamment à la restauration de meubles, au prêt d’outils et au détournement des déchets des étudiantes et étudiants qui quittent leur logement en résidence.
  • Mobilisation accrue et détournement d’une plus grande quantité de déchets : Jusqu’à présent, le centre a mobilisé 2 735 membres, détourné plus de 18 tonnes métriques de déchets et fait épargner environ 172 000 $ aux membres de la communauté.
  • Optimisation de la valeur des ressources : Dans le cadre du programme de gestion des actifs du Cabinet du trésorier, nous avons entamé l’inventaire des biens mobiliers, notamment les meubles, et des demandes d’articles usagés, ce qui nous a permis de détourner plus de 30 tonnes métriques de déchets dès la première année du projet.
two students eating at Buzz Cafe on Loyola Campus

Nous avons établi l’initiative de réduction des déchets dans les bureaux :

  • Cette démarche a permis le remplacement des poubelles sous les tables par des corbeilles personnelles en libre-service et l’accès centralisé au compost dans tous les espaces de bureau.
  • On estime que l’initiative de réduction des déchets a accru notre taux de détournement des déchets de 80 % dans les bureaux.
  • Elle a aussi réduit les coûts de traitement et permis de transmettre aux membres du personnel de bureau des renseignements essentiels sur le tri adéquat des matières résiduelles à l’Université Concordia.
  • Des milliers de poubelles superflues ont été retirées et seront données ou vendues à prix modique en vue d’être réutilisées.

Nous démontrons notre ambition à l’égard du compostage :

  • Nous avons adopté un modèle exclusivement axé sur le compostage dans les salles à manger de nos deux campus.
  • Dans le cadre de la campagne Waste Not Want Not (« fini le gaspillage »), nous avons précisé la façon de composter à des milliers de membres de la communauté.
  • Nous avons accru nos points de collecte des matières compostables de 15 à plus de 200.
  • La collecte de compost a plus que doublé, d’environ 45 tonnes métriques par année en 2015-2016 à plus de 90 tonnes métriques par année en 2018-2019.

Nous avons créé le Défi zéro déchet :

  • En 2018, le premier Défi zéro déchet de l’Université Concordia a réuni plus d’une centaine de membres de la communauté autour d’un objectif commun : tenter de ne pas produire de déchets non recyclables ou non compostables.
  • Le Défi zéro déchet a été organisé en partenariat avec le projet de prêt de vaisselle (« Dish Project »), Concordia durable et le programme Zéro déchet de l’Université.
  • Le projet de prêt de vaisselle – qui consiste à fournir gratuitement des couverts réutilisables aux membres de la communauté – a grandement bonifié l’offre d’articles à emprunter.

Soutenir et prolonger les initiatives de réutilisation et créer des politiques et procédures d’approvisionnement qui favorisent la réduction des déchets.

  • Encourager l’achat zéro déchet en privilégiant les fournisseurs durables, les programmes de reprise, le prêt de matériel, la réduction ou l’absence d’emballage et les matériaux locaux et durables.
  • Examiner les principales politiques d’approvisionnement à l’échelle de l’Université et des départements et étudier les meilleures pratiques de réduction des déchets qui s’y rapportent.
  • Offrir des séances de formation aux départements quant aux pratiques exemplaires en approvisionnement zéro déchet, et formuler des recommandations en fonction de leurs habitudes d’achat. 
  • Mettre en œuvre des procédures explicites en matière de gestion durable des ressources, et ce, de la phase d’acquisition à la phase d’aliénation; examiner divers moyens de faciliter le partage des ressources.
  • Explorer la possibilité d’offrir aux membres de la communauté les composants de déchets électroniques non réutilisables.
  • Inciter les unités, les facultés ainsi que les associations et groupes étudiants à adopter des politiques zéro déchet.
  • À l’unité Gestion des propriétés, élaborer des procédures en matière de gestion des déchets, et ce, conformément aux objectifs zéro déchet, à la certification LEED O+M et aux meilleures pratiques de l’Association des propriétaires et administrateurs d’immeubles (BOMA).
  • Promouvoir l’achat de café et de boissons zéro déchet en examinant les initiatives comme l’incitation à apporter sa propre tasse, le partage de contenants ou les machines distributrices sans bouteilles afin de réduire les déchets découlant des boissons sur le campus.
20090314-mg-6640_1920x1346

Élever notre rendement en matière de réduction et de détournement des déchets au même niveau que celui des universités qui réussissent le mieux en continuant à adopter des pratiques exemplaires à cet effet.

  • Poursuivre la normalisation de l’aménagement des bureaux favorisant la réduction des déchets (remplacement des poubelles sous les tables par des bacs de tri en libre-service et création d’accès au compost), et ce, dans tous les milieux de travail – existants ou nouveaux; accroître la sensibilisation aux déchets de bureau et multiplier les projets de mobilisation à cet égard.
  • Inciter nos locataires des services alimentaires à adopter une politique zéro déchet : collecte du compost et des matières recyclables avant et après la consommation, et participation à des programmes de don d’aliments
  • Fixer des cibles métrologiques dans le but de créer et de cultiver une « culture zéro déchet » à Concordia.
  • Fournir de la formation sur l’organisation d’événements zéro déchet aux coordonnatrices et coordonnateurs d’événements, aux traiteurs, aux gestionnaires d’espaces événementiels et au personnel de garde; installer davantage de bacs à compost pour en normaliser la disponibilité; promouvoir les événements sans bouteilles; inviter les groupes à exclure les emballages non recyclables ou non compostables tout en faisant la promotion de solutions de rechange réutilisables, comme le projet de prêt de vaisselle (« Dish Project »).
  • Offrir de l’assistance en matière de tri des déchets et de don d’aliments; soutenir la certification en pratiques durables dans l’organisation d’événements.
  • Trouver des occasions de réduire et de détourner les déchets des laboratoires de recherche et d’enseignement.
  • Promouvoir la rénovation et la construction zéro déchet; évaluer l’intégration des principes à cet effet dans les contrats; offrir des avantages aux entrepreneurs qui suivent ces principes et effectuer le suivi rigoureux du détournement des déchets.

Comité de rédaction

Nommés ci-après, les membres du comité ont travaillé de juin 2018 à mai 2019 à l’ébauche des objectifs sur 20 ans ainsi que des cibles et stratégies quinquennales des plans relatifs aux différents volets. Par la suite, l’Université a consulté les principales parties prenantes afin de déterminer la faisabilité et l’incidence des recommandations formulées par le comité. Cet exercice a permis d’établir les priorités et le budget de chacun des plans.

Prenez note que les titres de fonction des membres ci-après correspondent aux rôles qu’ils assumaient quand ils siégeaient au comité.

Président : Paul Blouin (chef de l’amélioration des processus et de la coordination technique au Service de gestion immobilière)

Coordonnateur : Faisal Shennib (coordonnateur des questions environnementales au Service de gestion immobilière)

Membres :

  • Akira De Carlos (coordonnatrice du développement durable à l’Union des étudiants et étudiantes de Concordia)
  • Andale Evans (superviseure de l’unité Entretien du Service de gestion immobilière)
  • Anghelos Coulon (coordonnateur des communications et de la conception à Concordia durable)
  • Anna Timm-Bottos (coordonnatrice du Centre pour la réutilisation créative au Service de gestion immobilière)
  • Arrien Weeks (coordonnateur du dépôt du Centre pour la réutilisation créative au Service de gestion immobilière)
  • Cameron Stiff (étudiant à la maîtrise en environnement au Département de géographie)
  • Jane Cui (chef de la nutrition et de la durabilité à Aramark)
  • Keroles Riad (étudiant au programme d’études individualisées de l’École de génie et d’informatique Gina-Cody)
  • Marc Champagne (chef de l’unité Entretien du Service de gestion immobilière)
  • Mark Underwood (président et chef de la direction du Fonds d’action en développement durable)
  • Maya Provencal (coordonnatrice des activités de sensibilisation pour le projet de prêt de vaisselle [« Dish Project »])
  • Sherif Goubran (doctorant au programme d’études individualisées de l’Association des étudiants et étudiantes des cycles supérieurs)
  • Stephanie Bradley (technicienne en architecture à l’unité Gestion de projets du Service de gestion immobilière)


Personne-ressource


Si vous avez des questions au sujet du Plan d’action en matière de durabilité, n’hésitez pas à communiquer par courriel avec Cassandra Lamontagne, à l’adresse :
cassandra.lamontagne@concordia.ca

Retour en haut de page

© Université Concordia