Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Article de blog

Êtes-vous prêts à activer votre zone d’excellence

Sortir de sa zone de confort est une bonne façon de se développer, mais inefficace si on le fait hors de sa zone d’excellence. Qu’entend-on exactement par zone d’excellence, et comment peut-on arriver à y demeurer tout en s’épanouissant

JMEC_ActivateExcellence

« Je vais compter jusqu’à trois, et à trois, vous écrirez votre nom et l’une de vos forces. Un, deux, maintenant changez votre stylo de main, et trois », a-t-on pu entendre dire Carole Doucet, accompagnatrice de gestionnaires et d’affaires, alors qu’elle entamait sa présentation. Cet exercice servait en partie à briser la glace dans le cadre d’un déjeuner-causerie du Chapitre québécois de la Fédération internationale des coachs, offert en partenariat avec le Centre des dirigeants John-Molson.

Carole Doucet Carole Doucet

Une autre portion de cet exercice a aussi permis de montrer à quel point chaque personne trouve du confort et de l’inconfort dans des situations diverses. À preuve, chacune et chacun des participants à l’atelier ont indiqué un degré de confort différent, allant d’extrêmement inconfortable à pas du tout inconfortable. Or, en quoi cela concerne-t-il la zone d’excellence? De bien des façons, semble-t-il

Chaque personne peut avoir beaucoup de talents. En sachant quels sont vos talents, vous pourrez les mettre à profit dans n’importe quelle situation.

Talents

Les talents représentent nos aptitudes innées, qui peuvent servir à améliorer d’autres branches de la zone d’excellence. Carole Doucet les compare à des multiplicateurs. Le plus important à retenir à propos du talent est que nous n’avons pas du talent dans une activité, sinon dans ce qui sous-tend l’activité. Par exemple, une personne n’est pas réellement douée pour le soccer ou le piano; c’est plutôt son talent pour la coordination main-œil ou sa discipline qui lui permet d’exceller dans ces activités. Chaque personne peut avoir beaucoup de talents. En sachant quels sont vos talents, vous pourrez les mettre à profit dans n’importe quelle situation.

Carole Doucet recommande l’outil Clifton StrengthsFinder pour aider à cerner vos talents. « Nommez-les et revendiquez-les », a-t-elle ajouté.

Compétences

À la différence des talents, qui sont innés, les compétences s’apprennent. En fait, les compétences de certains sont pour d’autres des talents. Par exemple, se lever et parler devant un gros groupe de personnes nécessite du charisme, qui peut s’avérer depuis toujours très facile pour certains. D’autres, cependant, auront besoin de s’exercer pendant des années avant d’arriver à se lever sans gêne devant un groupe. Pour cette deuxième catégorie de personnes, le charisme n’est peut-être pas un talent, mais peut certainement devenir une compétence. Reconnaître quelles sont nos compétences constitue la deuxième branche permettant de dresser le portrait de notre zone d’excellence.

Une bonne façon de connaître ses valeurs serait de se demander : Qu’est-ce qui est vraiment important pour moi? Serais-je prêt ou prête à me battre pour les défendre?

But

La troisième branche de la zone d’excellence est le but. Il s’agit de notre propre « pourquoi », de notre « raison d’être ». Lorsque vous entreprenez de nouveaux projets ou que vous acceptez un nouvel emploi, par exemple, vous devez être en mesure de dire si cette décision s’aligne avec vos objectifs, ou vous aide à les atteindre.

Valeurs

Chacun possède un bagage unique de valeurs auxquelles il adhère généralement. Une bonne façon de connaître ses valeurs serait de se demander : Qu’est-ce qui est vraiment important pour moi? Serais-je prêt ou prête à me battre pour les défendre? Que vous soyez dans une situation qui vous pousse ou non hors de votre zone de confort, vous devez vous interroger pour savoir si la gêne que vous cause une chose vient de l’incompatibilité de cette chose avec vos valeurs.

Attitude

Enfin, l’attitude. Cette branche touche vos traits de personnalité et vos comportements. Contrairement aux valeurs, qui sont en vous, votre attitude peut être observée par les autres.

Utilisez votre zone d’excellence pour exceller, même dans des situations qui sortent de votre zone de confort.

Activez votre zone d’excellence

Voici les deux étapes à suivre pour activer votre zone d’excellence. La première est de faire un inventaire. Ayez conscience de la zone d’excellence, comprenez-la et sachez à quoi ressemble la vôtre. Un exercice rapide qui peut vous aider à définir où se situe votre zone d’excellence est de vous concentrer sur chaque branche de l’étoile et d’y inscrire vos forces.

La seconde est de « mettre à contribution le trésor qui se trouve dans votre étoile », explique Carole Doucet. Utilisez votre zone d’excellence pour exceller, même dans des situations qui sortent de votre zone de confort. Vous serez à votre plus bas niveau d’efficacité et de confort si vous tombez en même temps hors de votre zone de confort et de votre zone d’excellence. En analysant et en activant votre zone d’excellence, vous comprendrez mieux où vos forces résident, celles que vous avez besoin de mettre à contribution, et les aspects sur lesquels vous devez travailler pour accroître votre confiance en vous.


Connectez avec JMEC


Back to top Back to top

© Université Concordia