Concordia University

http://www.concordia.ca/content/shared/fr/actualites/central/nouvelles/2020/01/10/concordia-et-le-devoir-s-associent-pour-offrir-des-stages-remuneres.html

ACCÈS INTERDIT AUX CAMPUS DE CONCORDIA; TOUS LES COURS se donnent EN LIGNE

EN SAVOIR PLUS

Concordia et Le Devoir s’associent pour offrir des stages rémunérés

Les étudiants de toutes disciplines sont invités à postuler un stage d’été de huit semaines en journalisme
10 janvier 2020
|
Par Taylor Tower

Concordia et Le Devoir s’associent pour offrir des stages rémunérés

Grâce à un partenariat entre l’Université Concordia et Le Devoir, les étudiants et étudiantes des quatre facultés de l’établissement peuvent poser leur candidature à un stage rémunéré au quotidien montréalais.

Une personne sera retenue pour un stage d’été de huit semaines. Une connaissance pratique du français est requise.

« Concordia est fière de s’associer au journal Le Devoir », affirme Graham Carr, recteur et vice-chancelier de l’Université.

« Les stages donnent aux étudiants l’occasion d’appliquer leurs acquis dans le monde réel et en temps réel. Ils en ressortent changés, tout comme la collectivité. »

L’entente, qui appuie un ou une stagiaire durant huit semaines de la mi-juin à la fin août, prendra fin en 2023.

« Ce partenariat offre une expérience stimulante aux journalistes en formation ainsi que de précieuses occasions de mentorat aux membres de notre personnel », explique Brian Myles, directeur du journal Le Devoir.

« La relation réciproque ainsi créée favorise à la fois l’enrichissement et l’éducation. »

Lea Sabbah et Ian Down sont des étudiants de premier cycle au Département de journalisme. Lea Sabbah et Ian Down sont des étudiants de premier cycle au Département de journalisme.

« Une rare chance d’apprendre sur le terrain »

Pour 2019, année inaugurale de la collaboration, Le Devoir a accueilli Ian Down et Lea Sabbah, tous deux étudiants au premier cycle au Département de journalisme de Concordia.

« Mon stage au quotidien Le Devoir m’a permis d’apprendre sur le terrain, ce que je n’aurais probablement pas pu faire ailleurs », commente M. Down.

« J’ai aussi pu améliorer mes compétences en français, une occasion précieuse vu l’importance de maîtriser cette langue au Québec. »

Durant leur stage, M. Down et Mme Sabbah ont collaboré à une enquête pancanadienne sur les concentrations de plomb dans l’eau potable. Celle-ci a été facilitée par l’Institut du journalisme d’enquête de Concordia, un consortium de départements de journalisme et d’organes médiatiques canadiens dont est membre Le Devoir.

« Ma journée de travail typique consistait à vérifier des faits ainsi qu’à contribuer à la rédaction et à la révision d’articles dans le cadre de l’enquête », explique Mme Sabbah.

Sous la supervision d’un membre du personnel du journal, les stagiaires sont plongés dans ses activités quotidiennes; leurs tâches varient et peuvent comprendre la publication de leur travail sur les plateformes imprimée et numérique du journal.

« Il est rare qu’on vous fasse ainsi confiance pour rédiger, réviser, réaliser des entrevues et mener des recherches pour un grand reportage aussi complexe », conclut Ian Down.


Les demandes de stage au journal 
Le Devoir pour l’été 2020 sont maintenant acceptées. Les étudiants et étudiantes de toutes disciplines ont jusqu’au 28 février 2020 à 23 h 59 pour présenter leur candidature.



Back to top Back to top

© Université Concordia