Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Le recteur de Concordia : « Nous accomplissons de formidables progrès »

Alan Shepard donne un aperçu du budget de fonctionnement de 2019-2020
29 mai 2019
|
Par Alan Shepard

sgw-campus-exterior-015-budget-768

Ces dernières années, nous avons fait de grandes avancées dans nos efforts pour devenir une université nouvelle génération. Une saine gestion financière et une responsabilité fiscale continue sont essentielles au maintien de cet élan et à l’essor de notre établissement.

À la réunion du conseil d’administration du 28 mai, le budget de fonctionnement 2019-2020 de Concordia a été présenté et approuvé.

La pierre angulaire du budget de 2019-2020 est un profond engagement à investir dans des initiatives audacieuses et transformatrices alignées sur les neuf vecteurs stratégiques qui guident notre travail et favorisent l’amélioration de l’expérience étudiante.

En ce qui a trait au fonctionnement de l’Université, nous prévoyons en 2019-2020 des revenus de 535,90 millions de dollars et des dépenses de 534,70 millions, ce qui correspond à un excédent de 1,2 million. Ainsi, nous aurons réussi à équilibrer le budget, objectif que nous nous étions fixé. Ce sera la première fois que nous serons en mesure de le faire en six ans, après la série de coupes budgétaires imposées par le gouvernement du Québec depuis 2010-2011. À l’avenir, nous devrons nous attaquer avec constance à notre déficit accumulé de 23 millions de dollars. Or, si nous demeurons prudents et disciplinés, nous avons confiance d’y parvenir.

Le soutien aux étudiants demeure notre priorité absolue. Depuis 2013-2014 – et ce, dans des conditions économiques difficiles – nous avons accru les fonds alloués aux bourses d’études et de subsistance de 29 pour cent, les portant de 28,5 millions de dollars à 36,7 millions. De plus, parmi les nouveaux investissements du budget de 2019-2020, on trouve des ajouts de 1,1 million de dollars en bourses pour les doctorants étrangers ainsi que de 900 000 dollars en bourses d’entrée pour les nouveaux étudiants étrangers du 1er cycle. Vous pouvez en apprendre davantage sur le budget de fonctionnement 2019-2020.

Comme toutes les universités de la province, Concordia dépend de subventions du gouvernement du Québec. Plus tôt cette année, Québec a annoncé qu’à compter du 1er septembre 2019, il n’accordera plus de financement pour les étudiants étrangers qui s’inscrivent au 1er cycle ou à la maîtrise professionnelle ou sans volet de recherche – à l’exception des étudiants français et belges. Ce changement occasionne pour Concordia une perte de financement annuelle de 6,6 millions de dollars.

En réaction aux changements apportés par le gouvernement à sa formule de financement, nous fixerons les droits de scolarité des futurs étudiants étrangers à des niveaux se rapprochant de la moyenne des autres universités en procédant à des hausses modérées par rapport aux tendances nationales. Cette approche nous permettra de continuer à soutenir les étudiants étrangers tout en comblant le manque à gagner.

Fait à souligner, contrairement au reste du Canada, le Québec maintiendra son financement ciblant les étudiants étrangers au doctorat ou à la maîtrise de recherche. Par ailleurs, l’État québécois est le dernier gouvernement provincial à modifier sa formule de financement pour les étudiants étrangers. Vous pouvez en apprendre davantage sur le nouveau modèle de droits de scolarité pour les étudiants internationaux.

Comme par les années passées, nous tiendrons cet automne une série de conversations sur le budget de l’Université. Entre-temps, j’aimerais profiter de cette occasion pour féliciter les 6 000 étudiantes et étudiants qui obtiendront leur diplôme aux cérémonies de collation des grades du printemps, en juin. Nous sommes ravis de vous voir vous joindre à la fière communauté des diplômées et diplômés de Concordia, dont les 220 000 membres sont répartis dans le monde entier.

Nous accomplissons de formidables progrès dans notre quête pour devenir une université encore meilleure. Ensemble, maintenons cet élan.

 

Le recteur,
Alan Shepard

 



Back to top Back to top

© Université Concordia